dimanche 27 février 2011

L'aurore s'allume de Victor Hugo, Dimanche poétique

L'aurore s'allume,
L'ombre épaisse fuit;
Le rêve et la brume
Vont où va la nuit ;
Paupières et roses
S'ouvrent demi-closes ;
Du réveil des choses
On entend le bruit.

Tout chante et murmure,
Tout parle à la fois,
Fumée et verdure,
Les nids et les toits ;
Le vent parle aux chênes,
L'eau parle aux fontaines ;
Toutes les haleines
Deviennent des voix !

Tout reprend son âme,
L'enfant son hochet,
Le foyer sa flamme,
Le luth son archet ;
Folie ou démence,
Dans le monde immense,
Chacun recommence
Ce qu'il ébauchait.

Qu'on pense ou qu'on aime,
Sans cesse agité,
Vers un but suprême,
Tout vole emporté ;
L'esquif cherche un môle,
L'abeille un vieux saule,
La boussole un pôle,
Moi la vérité !

Les chants du crépuscule ,45, Victor Hugo (1802/1885) Photographie 1: Alain Michaud

25 commentaires:

  1. Petite, notre maman nous avait offert ( à nous, ses enfants) un disque 45 tours avec quelques beaux poèmes récités, dont celui-ci de Victor Hugo.
    Nous l'écoutions souvent,ce disque.
    Je le connais donc par coeur.
    Ah, souvenirs, souvenirs !

    Merci Mango et bon dimanche.
    Y.

    RépondreSupprimer
  2. J'adore Victor Hugo, merci pour ce dimanche poétique !
    cath.

    RépondreSupprimer
  3. Magnifique, le poème comme les photos !

    RépondreSupprimer
  4. Quel rythme et quelle évocation ce poème que je lis pour la première fois. Merci. Bon dimanche à toi.

    RépondreSupprimer
  5. Ah, le grand Maître!merci pour cet Hugo lien,il transcende la matinée dominicale.

    RépondreSupprimer
  6. Un superbe poème, mais de Victor Hugo, je crois que j'aime tout.
    Je suis certain que le grand Hugo aurait adoré les photos qui illustrent son poème.

    RépondreSupprimer
  7. De ceux qu'on apprend parfois à l'école!:)

    RépondreSupprimer
  8. Bon dimanche Y! Ton passage me fait très plaisir! Petit moment de nostalgie!

    RépondreSupprimer
  9. cath, Hugo reste un des plus modernes parmi les grand anciens!

    RépondreSupprimer
  10. Irérgulière. J'aime beaucoup ce poème, c'est vrai!

    RépondreSupprimer
  11. emmyne, Il est superbe, n'est-ce pas? Bon dimanche à toi aussi!

    RépondreSupprimer
  12. orfeenix, Hugo toujours génial même dans les poèmes les moins ambitieux!

    RépondreSupprimer
  13. Merci dimitri, De Hugo, j'aime tout ou presque aussi!

    RépondreSupprimer
  14. Un joli choix ! Hugolien en diable ;-)

    RépondreSupprimer
  15. superbe poème! on se demande bien combien de siècles encore Hugo traversera:

    RépondreSupprimer
  16. je ne peux pas ne pas aimer un poème de V Hugo. quel talent!

    RépondreSupprimer
  17. l'aurore s'est allumé depuis longtemps... je cherche encore la lumière dans le ciel bien gris d'aujourd'hui! ce poème éclaire la journée à lui seul

    RépondreSupprimer
  18. sophie57,Pour l'instant, il ne se démode pas comme bien d'autres!

    RépondreSupprimer
  19. choupynette Du talent et beaucoup d'inspiration!

    RépondreSupprimer
  20. ogressedeparis, rien ne lui fait peur, ni le grandiose ni l'intime!

    RépondreSupprimer
  21. Je ne connaissais pas du tout ce poème de Victor Hugo mais il n'y a pas à dire, c'est vraiment un grand poète !

    RépondreSupprimer
  22. Hugon sur n'importe quel thème,on peut compter sur VH!

    RépondreSupprimer
  23. cc Victor Hugo a beaucoup de talent moi avec mes potes a l'école on est en train de l'apprendre

    PS : Elle est grande est belle !!!

    j'aime Victor Hugo <3

    RépondreSupprimer

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.