dimanche 13 février 2011

Andrée Chedid, Il y a des matins, poème du dimanche

Il y a des matins en ruine
Où les mots trébuchent
Où les clés se dérobent
Où le chagrin voudrait s’afficher


Des jours
Où l’on se suspendrait
Au cou du premier passant
Pour le pain d’une parole
Pour le son d’un baiser


Des soirs
Où le cœur s’ensable
Où l’espoir se verrouille
Face aux barrières d’un regard


Des nuits
Où le rêve bute
Contre les murailles de l’ombre


Des heures
Où les terrasses
Sont toutes
    Hors de portée.

Andrée Chédid  Par-delà les mots.  Il y a des matins
Au cœur du cœur  (Librio, Poèmes choisis et préfacés par Matthieu Chedid et Jean-Pierre Siméon, 2010)
« La Poésie d’Andrée n’exclut personne, elle s’adresse à tous avec confiance comme une parole amie, elle parle du cœur au cœur, au cœur du cœur »
Les autres participants aux dimanches poétiques ICI
Nouvelle participation au challenge de Cynthia

20 commentaires:

  1. Merci Mango, je ne connaissais pas ce poème.
    Bien beau réveil ce matin.

    Belle journée

    RépondreSupprimer
  2. Un bien joli poème, d'un auteur qui reste pour moi à découvrir (je connais de nom seulement).

    RépondreSupprimer
  3. margotte, je connais surtout ses romans. J'en ai un à lire prochainement!

    RépondreSupprimer
  4. Allez hop c'est noté car dès le premier vers j'ai été accrochée ! merci Mango et bon dimanche!

    RépondreSupprimer
  5. Il est très beau, ce poème (même s'il m'a fait pleurer...).

    RépondreSupprimer
  6. Brize, C'est un poème très émouvant, c'est vrai!

    RépondreSupprimer
  7. C'était une grande poétesse, j'espère qu'elle ne sera pas oubliée.

    RépondreSupprimer
  8. Quelle détresse se ressent! j' aurais bien aimé être la passante pour qu elle se pende à mon coup et que je puisse lui dire:on ne devrait jamais être triste quand on écrit des textes immortels!

    RépondreSupprimer
  9. Orfeenix,"Les chants désespérés sont les chants les plus beaux".Comme tu le dis, on sent si bien sa détresse!

    RépondreSupprimer
  10. claudialucia, Une beauté triste cette fois!

    RépondreSupprimer
  11. Je ne connaissais pas ce poême il magnifique , touchée !

    RépondreSupprimer
  12. helen, oui, il est beau n'est-ce pas? Il émeut parce qu'on le sent vrai!

    RépondreSupprimer
  13. Très belle hommage à une grande dame qui vient de nous quitter et j'aime particulièrement.
    Bisous, bisous et très belle journée Mango

    RépondreSupprimer

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.