mercredi 9 décembre 2009

Crocodiles de Djian



Crocodile : espèce dangereuse pour les humains. Il peut attendre plus de six mois sans boire et un an sans manger. Inutile donc de grimper dans un arbre pour vous sauver, il attendra tranquillement au pied de l’arbre. Inutile de courir en zig-zag, il possède un sixième sens grâce auquel il perçoit les vibrations !

A soixante-dix ans,  le narrateur, un écrivain qui n’écrit plus,  vit seul dans une grande maison,  loin de la ville et passe son temps à lire, à flâner ou à pécher avec un ami. Sans femme et sans enfant, il ne regrette rien et ne craint rien, ni sa solitude ni la mort. Il n’attend plus rien de la vie  Il se dit heureux ainsi,  avec quelques bons livres et de beaux saumons en perspective.
Arrive la rencontre accidentelle (C’est le cas de le dire !) avec une jeune femme et son petit garçon de trois ans qui fuient  un homme violent. Elle accepte l’hospitalité du narrateur et s’installe chez lui nonchalamment. Le petit garçon mutique suit le vieil homme partout et celui-ci  apprécie ces moments. Le temps s’écoule et un fragile équilibre s’instaure entre eux jusqu’au coup de téléphone qui va  perturber cette apparente bonne entente. La fin est violente

Restée sur une très mauvaise impression avec « Impardonnables » le seul livre lu de cet auteur, je suis encore plus déçue par son  petit livre de six nouvelles dont cette dernière : « Crocodiles »  qui donne son nom au recueil. Je n’accroche décidément pas au style de  Philippe Djian. Ses personnages et ce qui leur arrive me laissent indifférente ! Eux-mêmes sont trop détachés de tout et font vraiment n’importe quoi avec la vie des autres ! Désabusés,  ils blessent  ceux qui les approchent, sans craindre d’aller jusqu’aux extrêmes,  montrant par là-même leur veulerie sous jacente derrière l’apparente nonchalance

 Crocodiles de Philippe Djian  - Un livre de moins dans ma PAL!

20 commentaires:

  1. Mitigé, négatif même...
    Je passe alors.

    RépondreSupprimer
  2. Non ! Je ne peux tout simplement pas croire que les crocodiles peuvent rester un an sans manger !!!!! ;-)

    Je n'ai jamais lu de livres de Djian et je ne commencerai pas avec celui-là !!

    RépondreSupprimer
  3. Marie L., je n'ai pas accroché!

    RépondreSupprimer
  4. Lounima, lu pour la définition du mot dans W... Ça m'a beaucoup étonné aussi!

    RépondreSupprimer
  5. Et 37 °2 le matin , tu l'as lu, son GRAND(et seul? ) Roman!

    RépondreSupprimer
  6. J'ai déjà dû le dire ici, Djian et moi çà ne colle pas, même pas avec 37°2

    RépondreSupprimer
  7. ça avait l'air bien pourtant mais comme je n'ai jamais lu cet auteur je ne connais pas son style

    RépondreSupprimer
  8. Un auteur que je n'ai jamais lu et qui ne m'attire pas vraiment ... surtout après avoir lu ton commentaire ;-)

    RépondreSupprimer
  9. Cathulu, non, je ne l'ai pas encore lu et n'en ressens pas tellement l'envie! Il est vraiment si bien que ça?

    RépondreSupprimer
  10. Aifelle, oui, j'avais déjà cru comprendre que tu n'aimais pas beaucoup cet auteur! Chacun ses auteurs maudits! :)

    RépondreSupprimer
  11. esmeraldae, je crois qu'il vaut mieux lire le roman signalé par Cathulu! Je vais peut-être finir par m'y mettre enfin!!

    RépondreSupprimer
  12. yoshi73, qui sait? Peut-être aimerions-nous son chef d'œuvre si on le lisait!Je n'ai d'ailleurs même pas vu le film qui en a été tiré! - et toi?

    RépondreSupprimer
  13. je n'ai toujours pas découvert cet auteur et ton billet ne le fait pas remonter dans ma LAL!

    RépondreSupprimer
  14. j'ai tellement aimé les premiers Djian ... !!

    RépondreSupprimer
  15. mirontaine, c'est vrai que je n'ai pas vraiment aimé cette lecture!

    RépondreSupprimer
  16. Gio, tu connais sûrement mieux que moi cet auteur!

    RépondreSupprimer
  17. Mais d'où vient donc le succès d'un écrivain aussi médiocre, dont aussi bien les histoires que l'écriture sont d'une platitude incommensurables

    RépondreSupprimer
  18. sybilline, toi aussi tu te poses la question!

    RépondreSupprimer
  19. Ouf, il n'y a pas que moi qui ai du mal à lire Djian. Mais tu t'obstine, c'est bien. Et puis comme ça, ta PAL diminue, aussi.

    RépondreSupprimer
  20. Alex, je crois que la diminution de ma PAL a été prioritaire dans le choix de cet auteur! !

    RépondreSupprimer

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.