mercredi 7 juillet 2010

Martha Jane Cannary par Blanchin et Perrissin, ma BD du mercredi

Ce n'est pas pour le titre  que j'ai choisi cette BD. Je n'ai pas envie de lire de biographie en ce moment. Il faut dire aussi que la vie de celle que l'on nommait Calamity Jane ne m'intéresse pas particulièrement bien que je compte lire un jour ses lettres à sa fille dont on dit du bien
Quant aux créateurs, je n'en connais aucun. Je n'ai entendu parler ni de Perrissin ni de Blanchin mais je ne m'intéresse à la BD que depuis cinq mois . Je ne suis donc pas une référence, loin de là!

Cependant, il m'a suffi d'ouvrir et de feuilleter cet album  pour tomber sous le charme des dessins! Tout de suite j'ai su que j'allais aimer et en effet c'est un beau coup de cœur, inattendu comme je les aime!

On suit pas à pas  l'histoire de cette jeune fille qui a  17 ans à la fin de ce tome et on s'y attache forcément car elle n'a pas la vie facile loin de là.
Née en 1852 dans le Missouri dans une famille d'agriculteurs de six enfants dont elle est l'aînée, elle suit ses parents sur les routes de l'Ouest américain jusqu'à Salt Lake City. Ils abandonnent tout pour vivre mieux mais son père et sa mère meurent avant même d'arriver. Pendant un moment c'est la petite Jane, adolescente,  qui s'occupe de ses frères et sœurs mais c'est vite trop dur et quand un fermier mormon lui propose le mariage, bien qu'ayant déjà une première épouse,  elle finit par tout abandonner pour rejoindre les files de colons qui arrivent par convois entiers vers cette région.


Dès lors elle mène une vie solitaire et aventureuse, faisant mille métiers, le plus souvent habillé en jeune garçon.


Et c'est toute l'histoire de la conquête de ces territoires de l'Ouest qui renaît sous la plume si vivante et efficace du dessinateur! Ce n'est pas une épopée comme dans les westerns mais c'est la vie dure d'une très jeune fille sans lien social ni familial au milieu des paysages solitaires des montagnes rocheuses avec pour seule compagnie ses montures successives, mules,  chevaux ou à pied quand elle n'a plus rien ni personne. La faim la conduit à braver tous les dangers. Elle sera tour à tour cocher de diligence, serveuse de saloon, cow-girl, sage femme, poseur de rails. Sa vie devient un roman d'autant plus qu'elle-même aime raconter des histoires en les enjolivant, toujours un peu mythomane. C'est ainsi qu'elle se forge sa propre légende
Elle a déjà acquis une certaine célébrité puisque on commence à la nommer Calamity, Calamity Jane!


J'ai du mal à analyser les dessins mais je les ai beaucoup aimés!  Nerveux, dynamiques, efficaces, parfois curieusement lyriques quand ils s'agrandissent pour évoquer les admirables paysages où se perd la petite silhouette de la jeune fille. L'absence de couleurs ne m'a pas du tout gênée contrairement à mon habitude. Bref  tout m'a plu dans cet album, Je vais me  précipiter sur le suivant puisque Brize m'apprend qu'il est sorti!

Martha Jane Cannary (1852-1903)par Mathieu Blanchin et Christian Perrissin
Les années 1852-1869
La vie aventureuse de celle que l'on nommait Calamity Jane

Les autres blogs participant à ces BD du mercredi : ValérieDolly Manu,  Mo' la féeLounimaEmmyneKikineMathilde,

23 commentaires:

  1. J'ai plus plusieurs avis élogieux sur cet album que j'avais emprunté il y a plusieurs mois. Je ne suis pas parvenu à dépasser la page 5 ! Je crois que je devrais me pencher de nouveau sur la question !^^

    Ma contribution au BD du mercredi est en ligne là : http://chezmo.wordpress.com/2010/07/07/rebetiko/

    RépondreSupprimer
  2. Mais il est sorti, le deuxième tome (en octobre 2009). J'ai vu les deux à ma bibliothèque mais je n'étais que moyennemetn tentée, je ne sais pas pourquoi, peut-être une légère réticence par rapport au graphisme, qui ne me convainc pas complètement.

    RépondreSupprimer
  3. Pas pour moi, ça. Ni l'histoire, ni les dessins ne m'emballent. Donc je passe malgré ton coup de coeur !

    RépondreSupprimer
  4. Rien que pour le personnage de Calamity Jane, c'est tentant !

    RépondreSupprimer
  5. Je crains aussi d'avoir du mal avec le graphisme mais ce que tu en dis me rend curieuse...
    ( j'ai enfin posté mon billet BD )

    RépondreSupprimer
  6. Jamais tenté la biographie en BD mais tu verras, la semaine prochaine, je tente un nouveau style de BD, jamais chroniqué dans tes mercredis de la BD. Surprise!

    RépondreSupprimer
  7. Le dessin donne effectivement envie de découvrir cette histoire.
    Dans le genre aventure dans l'ouest américain, j'avais beaucoup aimé "western" de Rosinski.

    RépondreSupprimer
  8. Oui, je l'ai lue celle-ci et je l'ai trouvée originale et le dessin très beau. Elle change un peu de ce qu'on peut lire en BD.

    RépondreSupprimer
  9. Mo'la fée, moi c'est juste le contraire. Je l'ai lu d'une traite et c'est la première fois que j'ai lu une BD comme un roman. Intéressée par l'histoire, finalement assez simple et prévisible mais surtout bien soutenue par les dessins qui enrichissent vraiment le récit, sans esbroufe. A la fin, j'avais oublié que je lisais une BD tant je trouvais l'accord parfait entre le texte et l'image!

    RépondreSupprimer
  10. Brize, merci de la précision! C'est curieux mais c'est surtout le dessin qui me séduit ici. Il colle bien à l'action, je trouve!

    RépondreSupprimer
  11. Dolly, si tu le lis, je serais très curieuse de savoir si tu l'aimes

    RépondreSupprimer
  12. emmyne, cette fois je n'ai eu aucun mal à lire en harmonie sans ma tendance habituelle à dissocier l'image du texte. J'ai trouvé l'accord parfait entre les deux!

    RépondreSupprimer
  13. Valérie, oh! Comme tu m'intrigues là et j'ai hâte de savoir de quoi il s'agit exactement!

    RépondreSupprimer
  14. Yoshi78, je ne connais pas la BD dont tu parles mais je t'assure que je trouve celle-ci très agréable à lire!

    RépondreSupprimer
  15. Yv, elle est spéciale en effet, bien rythmée, jamais ennuyeuse et pourtant s'attachant bien aux détails historiques, je lui ai trouvé beaucoup de charme!

    RépondreSupprimer
  16. Je ne suis pas du tout BD.
    Merci pour tes visites et tes gentils commentaires, ça me fait toujours plaisir!
    Très douce nuit et jolis rêves

    RépondreSupprimer
  17. J'adore ce personnage! Je note! Merci pour cette découverte!

    RépondreSupprimer
  18. Pris à la bib, j'ai aimé l'histoire mais comme toi j'ai eu de la peine à entrer dans le dessin.

    RépondreSupprimer
  19. Bonjour Mango,
    Merci pour le petit mot laissé sur mon Blog...
    Je connais cette BD que j'aime également beaucoup.
    En fait, le second tome est sortit et je vous le recommande vivement.
    J'avais rencontré les auteurs à Angoulême... Ils sont très sympas !
    Sinon, je souhaitais mettre un lien de votre très sympathique blog sur le mien... Etes vous d'accord ?

    RépondreSupprimer
  20. Desgranges, Bien sûr et je vais faire de même pour le vôtre! Je vais m'empresser de lire la suite de cette BD que j'ai bien aimée.

    RépondreSupprimer

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.