mercredi 25 janvier 2012

Magasin général, T7, Charleston, de Loisel et Tripp, ma BD du mercredi.

C'est une  série que j'ai  lue d'une traite, beaucoup aimée et commentée ICI,  en février dernier, or j'ai eu la surprise après les premières pages de me rendre compte que je ne savais plus de qui et de quoi il était question. J'étais perdue. Ce n'est pas un tome où on  entre facilement sans savoir ce qui est arrivé précédemment aussi je reprends ici mes résumés.

L’histoire est celle  d’une jeune veuve, Marie, racontée en voix off par son défunt mari, ce qui justifie les nombreux aperçus du village vu d’en haut. Tous deux tenaient le magasin général, le seul commerce du village, l’unique  lien avec le monde extérieur de  ce trou perdu où les hommes valides, tous  bûcherons, sont absents une bonne partie de l’année.
Marie, l’héroïne, pleure son mari disparu. Elle se sent perdue, se croit incapable de continuer à tenir le magasin, mais poussée par les villageois totalement dépendants de cette petite entreprise, elle découvre qu’elle sait conduire et qu’ainsi elle  peut se rendre indispensable à tous.  Le village se remet à vivre et on prend le temps de faire connaissance avec  ses habitants jusqu’au retour des hommes, l’évènement-clé de l’année. (T1)
Dans le  T2, le village appartient de nouveau aux femmes. Marie  a bon cœur,  elle aime rendre service et tous profitent d’elle jusqu’au jour où elle doit  héberger  Serge, un «Français de France», tombé en panne dans ce coin isolé. La neige l’y retiendra longtemps  et  malgré la méfiance envers lui, l’étranger, il se rend indispensable car il a vécu mille expériences,  celle des tranchées, des grands restaurants parisiens et surtout il est vétérinaire. Avec Marie, il offre des dîners succulents à tous les habitants, il intervient lors d’accouchements difficiles, bref il se rend non seulement utile mais il initie le village à une vie plus légère, à des plaisirs plus raffinés si bien qu’à part trois mégères, tous finissent par l’aimer et Marie la première, bien sûr.
A leur retour cette fois, les hommes trouvent leur village bien changé et leurs femmes  trop indépendantes . Ils en veulent au nouveau venu et ce sera la guerre entre les sexes jusqu’à la réconciliation finale. (T3)
Le tome 4 est celui des confessions. Marie souffre mais elle commence enfin à penser un peu plus à elle. 
Le tome 5 sera celui du scandale,  de la séparation/exclusion de Marie qui  part  tout oublier  à Montréal
Le tome 6 insiste sur  le grand vide que son absence a laissé  entraînant les remises en question de chacun et le retour d'une Marie plus aguerrie.  

Dans ce tome 7, il ne se passe pas grand chose en réalité, pratiquement rien mais j'ai bien aimé cette lecture cependant malgré le manque d'intrigue  car on y retrouve l'atmosphère du village canadien du début, gai et commère, chaleureux et rustre. Les habitants  y sont heureux et insouciants. Le véritable changement vient de ce qu'a apporté Marie de Montréal. De beaux tissus, du rouge à lèvres, des idées nouvelles et tout le monde se remet au travail et s'active en conséquence. On coud, on répare, on imagine de nouvelles chaussures, de nouveaux habits. Un air de renouveau plane sur  tout le monde. On s'amuse, on rit, on s'aime et voilà  qu' arrivent de nouveaux airs de musique et une nouvelle danse: le charleston. On se met à la mode. On fait la fête. La série pourrait s'arrêter là puisque le bonheur, la paix, les rires sont revenus. Une sorte de happy end en somme,  mais non, c'est de nouveau: "A bientôt".  La suite au prochain numéro!
 Faut-il préciser que les dessins et la mise en page  sont toujours parfaits?  
Oliv', lui, a été un peu déçu ICI

Magasin général, T7, Charleston, de Loisel et Tripp  (Casterman, 2011,84 p)


Dernière nouvelle: Theoma met un point final aujourd'hui à son challenge BD Women  ICI Elle répertorie  sur son blog les 203 billets publiés dont 149 titres différents.
Félicitations aux trois blogueuses qui se sont distinguées par leur nombre de billets: Joëlle, 
Mo', VéroniqueD. Merci et bravo à Theoma pour ce challenge très réussi! 


Demain jeudi 26 janvier, ouverture du festival d'Angoulême 2012. Je viens d'écouter Art Spiegelman, le président, en direct chez Frédéric Taddéi, sur la 3 et c'était très intéressant. Il est revenu sur le racisme de son père envers les Noirs et a déclaré qu'en écrivant Maus il n'avait pas pour but de lutter contre toutes les dérives racistes ou totalitaires mais  que simplement il voulait raconter l'Histoire  telle qu'elle avait  été vécue par son père mais  en 1972, il avait eu du mal à se renseigner pour contrôler  si ce que disait son père était vrai. Il n'y avait pas encore beaucoup de manifestations contre la Shoah alors que maintenant c'était devenu presque kitsch. Il a terminé en disant combien il était loin de se douter que son livre aurait un tel succès. 

Les participants: 

Je participe aussi au Top BD de Yaneck (18,5/20) ainsi qu'au Roaarrr Challenge de Mo'. 

42 commentaires:

  1. J'Adore cette série qui retrace bien l'Époque de nos grands-pères. J'ai encore des photos où ils revenaient à cheval des ses camps qui sont maintenant à 30 minutes de voitures. Il faut souligner la ponctualité de l'ami Loisel aussi!
    Arsenul
    J'en suis ce mercredi!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La reconstitution de la vie de ces petits bourgs dans un société rurale éloignée des villes est vraiment bien réussie et sympathique.

      Supprimer
  2. wow wow wow , hostie, y penses-tu que j'ai été déçus !! y'a comme de l'essoufflement mais ouiiii vivement le prochain épisode !
    Tiens c'est aussi une phrase de ma chronique du jour :
    http://alamagie-des-yeux-doli.over-blog.com/article-merwan-le-bel-age-1-3-desordre-97486595.html

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai vu ça et j'ai trouvé ton billet très percutant. Un peu ressenti ça moi aussi mais en mode mineur.

      Supprimer
  3. PS, il est bien ton petit paragrphe spécial ANGOULEME ;-)
    Et à la télé, ce soir, c'est aussi sur ARTE que ça se passe, spécial festival et projection de PERSEPOLIS et VALSE AVEC BACHIR . Avoir et à revoir :))

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est un très bonne idée de nous montrer ces deux histoires-là. C'est même courageux!

      Supprimer
  4. J'ai lu les premiers mais j'attends la fin de la série et une publication en intégrale pour tout lire d'un coup.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La fin ne saurait plus tarder, je crois.

      Supprimer
  5. Ma contribution: http://www.chroniquesdelinvisible.com/article-tony-chu-detective-cannibale-tome-1-semaine-gastronomie-la-bd-du-mercredi-97590057.html

    RépondreSupprimer
  6. J'ai également bien aimé ce tome 7 et je suis content que l'intrigue se concentre à nouveau sur ce petit village fort sympathique.

    Pour mon papier du mercredi, je me retrouve à nouveau avec un thème pas très joyeux :

    http://brusselsboy.wordpress.com/2012/01/25/judith-vanistendael-david-les-femmes-et-la-mort/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai ! On s'était un peu perdu à la ville avec Marie.Il était temps de revenir.

      Supprimer
  7. Concernant Spiegelman, il y a eu une émission hier sur France Inter qui était vraiment intéressante. Je pense qu'elle est disponible via les podcast
    Sinon, je participe aujourd'hui avec Kiki de Montparnasse : http://chezmo.wordpress.com/2012/01/25/kiki-de-montparnasse-bocquet-catel/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On va beaucoup en entendre parler ce week end. Je ne m'en lasse pas d'ailleurs.

      Supprimer
  8. ça y est, tu en as lu plus que moi de cette série :). Tu me donnes envie de la reprendre !
    C'est intéressant cette réflexion de Spiegelman sur le succès de son livre. J'imagine que lorsque on se livre à tel exercice cathatique plus que de mémoire ( parce que effectivement, le père n'est pas épargné ), on ne peut pas imaginer la lecture des autres.
    Voici ma participation :
    http://lisezjeunesse.canalblog.com/archives/2012/01/25/23301998.html

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne me rendais pas vraiment compte de la quantité de travail qu'il lui a fallu pour reconstituer la réalité ou du moins s'en approcher.

      Supprimer
  9. Je me demande si cette série me plairait. Elle m'intrigue mais je ne suis pas sûre d'adhérer.
    Voici ma contribution : http://www.chaplum.com/la-creature-des-tenebres-de-tranchand-et-corteggiani-6013

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Remarque, elle se lit comme un roman, c'est-à-dire très vite.

      Supprimer
  10. je remets toujours à demain ce que je pourrais lire aujourd'hui les albums figurent dans ma Pal et m'attendent
    Ma participation du jour:.
    http://francisfery.canalblog.com/archives/2012/01/25/23330363.html

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as les albums mais c'est le temps qui te manque. Parfois c'est le contraire. Difficile de concilier les deux.

      Supprimer
  11. Toujours pas lu mais je n'arrive pas à avoir le 1er tome à la bibliothèque !! Voici ma participation hebdo (une petite déception..) : http://bouquinbourg.canalblog.com/archives/2012/01/25/23318740.html

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Forcément, le premier tome est toujours le plus demandé. il faudrait le réserver si du moins ta bibliothécaire autorise les autorisations ce qui n'est pas toujours le cas et j'ai changé de bibliothèque pour ça! Une telle rigidité ne devrait plus être de mise!

      Supprimer
  12. cette série est à noter... à chercher en biblio...

    ma participation cette semaine avec "l'ordre impair" : http://loiseaulyre.canalblog.com/archives/2012/01/25/23328675.html

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Elle est agréable à lire et j'espère que le dernier tome ne va pas décevoir.

      Supprimer
  13. Ah, mince! Mercredi c'est BD! Je reviendrai demain...
    Bisous, bisous Mango, je te souhaite une agréable journée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce n'est qu'une journée! Bisous aussi. :)

      Supprimer
  14. L'histoire, au départ, il me semble, devait être racontée en 6 tome. Sans doute les auteurs font-ils un peu trainer les choses, mais on n'y perd pas au change. Il ne se passe rien, ou presque et c'est bien. Vivement la suite !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Peut-être le succès venant, les auteurs se sont-ils pris encore davantage au jeu de la publication. Je pense que le prochain sera vraiment le dernier. La boucle est bouclée.

      Supprimer
  15. Ah la la il faut que je reprenne cette série. J'ai du m'arrêter au troisième tome...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il te manque Marie à Montréal et le début du changement! Bientôt le dernier de la série. Autant attendre désormais, non?

      Supprimer
  16. Je n'ai toujours pas terminé cette série, pourtant elle me plait beaucoup !!! Sinon, j'ai vu Spiegelman aussi hier, ce mec m'impressionne !
    Ma BD du jour, une adaptation d'un roman de Maurice Leblanc, vraiment très réussie !
    http://aliasnoukette.over-blog.com/article-l-ile-aux-30-cercueils-marc-lizano-97835639.html

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est comme ça en général pour moi aussi. Même si je les aime, je ne finis pas toujours les séries.

      Supprimer
  17. Coucou Mango,
    une petite participation tardive et aux accents de nostalgie avec Rahan !!!
    C'est là : http://imagimots.blogspot.com/2012/01/rahhhhaaannnn.html
    Bisous et bon mercredi !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai vu et trouvé ton billet très intéressant avec un héros que je ne connaissais pas encore malgré sa renommée.

      Supprimer
  18. Cette série de Magasin général me tente mais je ne commencerais pas par le tome 7 déjà que toi tu l'as lu en entier et c'était pas facile de se replonger dedans ;-)
    Bravo aussi à Théoma pour ce challenge sur les BD au féminin que j'ai souvent couplé à tes mercredis BD !
    Bises Mango et bonne soirée !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mieux vaut attendre d'avoir la série complète désormais!
      Oui Theoma nous a offert là un beau challenge que j'aurais bien continué encore un peu tant il y a de beaux albums sur ce thème que je n'ai pas encore lus.

      Supprimer
  19. Je n'ai fait que lire l'article en diagonale car je n'en suis qu'au tome 4 ;) Pourtant le reste est dans ma PAL, et j'adore cette série, je crois bien que c'est ma préférée en BD !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je comprends ça et je ne suis pas loin de dire la même chose. C'est vraiment bien. Encore bien du plaisir pour les autres albums alors (bien que certains trouvent que les auteurs s'essoufflent un peu!) Je trouve que ça reste très bien cependant.

      Supprimer
  20. coucou j'ai publié aussi un billet mais j'avais programmé mon billet sans pouvoir me connecter mercredi pour te le signaler et rajouter enfin le logo (un peu l'arrache, no comment:))... un petit voyage chez Virginia Woolf.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Voilà,c'est fait! J'ai ajouté les liens. Désolée mais j'ai raté ton billet ce jour-là. Merci de me l'avoir signalé.

      Supprimer
  21. Ca me dit bien aussi de participer à la BD du mercredi, je te ferai savoir quand je publierai ;)
    A bientôt, bon week-end !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est quand tu veux. Tu seras la bienvenue.

      Supprimer

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.