samedi 26 juin 2010

Le journal intime de Benjamin Lorca par Arnaud Cathrine

Le journal intime de Benjamin Lorca est vraiment au centre de cette histoire d'un jeune écrivain qui passe son temps à se fuir et à fuir tout et tout le monde. Ses proches connaissent l'existence de ses écrits intimes  et se demandent s'il faut les publier maintenant que leur auteur s'est donné la mort ou, au contraire,  respecter sa dernière volonté et tout détruire. Le lecteur, lui,  n'en connaît que des bribes.
La particularité de ce récit qui m'a beaucoup intéressée vient de ce que la vie de Benjamin est entraperçue à travers quatre regards différents.
Tour à tour son jeune frère,  deux anciens amis et Ninon,  son ex grand amour devenue sa meilleure et sa seule amie racontent ce qu'ils ont vécu de plus fort avec lui, leurs meilleurs moments.
Aucun ne l'a cependant vraiment connu car lui-même se perdait aussi parfois, dans l'anonymat, l'alcool, le jeu, la dérive permanente. C'était un solitaire que terrifiait la solitude.
J'ai surtout beaucoup aimé l'écriture de ce roman.

Quelques portraits de Benjamin, l'énigmatique.
 "Solitaire, méfiant sitôt que le début d'un groupe pointait son nombre suspect, mais féru de tandem, déjà, recevant chaque mercredi après-midi un ou une camarade, jamais plus, volontiers autoritaire, vampirisant."


Comme un certain nombre de maladies mortelles qui ne manifestent leurs symptômes que lorsqu'il est trop tard, Benjamin connaissait sans doute l'évidence et pas si rare difficulté à vivre qui forge les êtres les plus résistants et coriaces, de ceux qui bataillent comme personne, font le plus proprement illusion et qu'on décrète par suite invincibles. A tort, bien sûr."

Antoine (Art Souilleurs) l'a beaucoup aimé aussi.ainsi que Mathilde

Le journal intime de Benjamin Lorca par Arnaud Cathrine
(éditions verticales,janvier 2010, 197 p)

20 commentaires:

  1. Clara, pas encore: trop nouveau!

    RépondreSupprimer
  2. Je ne suis pas fan des poésies de Lorca.

    RépondreSupprimer
  3. Yohan vient tout juste de me le prêter. Ton billet me laisse entendre que je vais me régaler.

    RépondreSupprimer
  4. Alex, Benjamin Lorca n'est que le personnage fictif ici! Rien à voir avec le poète!

    RépondreSupprimer
  5. In Cold Blog, Il me semble que tu l'aimeras,oui. Je l'ai trouvé intéressant et bien écrit.

    RépondreSupprimer
  6. L'auteur vient le week-end prochain au Salon du Livre de Rouen. Je me laisserai peut-être tenter.

    RépondreSupprimer
  7. Effectivement, un bon souvenir de lecture ! je suis contente que tu l'aies aimé aussi.

    RépondreSupprimer
  8. J'ai eu l'occasion de "rencontrer" l'auteur en lecture publique, à propos de Virginia Woolf d'ailleurs que Arnaud Cathrine aime beaucoup...un auteur intéressant que je ne lis pas assez ! Ce titre a l'air bien passionnant.

    RépondreSupprimer
  9. Il s'en passe de belles choses à Rouen ces derniers mois!

    RépondreSupprimer
  10. Mathilde, même si le portrait du héros vu sous quatre points de vue différents n'est pas nouveau,j'ai bien apprécié l'approche toujours remise à plus tard de cet homme séduisant mais fuyant!

    RépondreSupprimer
  11. antigone, je continuerai à découvrir cet auteur aussi!

    RépondreSupprimer
  12. J'aime bien le style de cet auteur, mais c'est toujours un peu la même chose au niveau des histoires...

    RépondreSupprimer
  13. J'ai beaucoup aimé tous ses autres romans, alors il faudrait que je tente celui-ci (mais je suis d'accord avec le commentaire de LN au-dessus !)

    RépondreSupprimer
  14. LN, c'est un peu dommage! J'espère qu'il va faire preuve d'un peu plus d'imagination dans ses prochains livres alors!

    RépondreSupprimer
  15. cocola, espérons que le prochain sera surprenant!

    RépondreSupprimer

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.