samedi 12 juin 2010

Allumer le chat de Barbara Constantine

Allumer le chat mais  pourquoi ce titre ?   «Allumer quelqu’un» voulait dire l’aguicher mais maintenant ce serait plutôt le critiquer, l’attaquer violemment. Ici,  c’est le bon et brave mais très bourru grand-père Raymond qui veut sans cesse tirer avec son fusil sur le chat Bastos  parce qu’il semble le narguer, qu’il le trouve pédant et suffisant et c’est vrai qu’il est malin ce chat et qu’il ne se laisse jamais avoir ! 
Allumés d’ailleurs, ils le sont tous dans cette famille.  Il y a Mine,  la gentille grand-mère qui élève Rémi, cinq ans,  le fils de sa fille Josette qui,  elle, tombe amoureuse d’Edith,  la maîtresse de son mari défunt. Elles partent toutes les deux au Montana  retrouver le père d’Edith  dont elle vient de découvrir l’identité à l’enterrement de sa mère mais oh surprise … celle-ci,  loin d’être morte n’a fait que simuler sa disparition pour aller rejoindre son premier amour américain à la mort de Robert, son second mari, celui qui a élevé sa fille.  
Ouf! L’histoire semble compliquée  ainsi mise à plat. En réalité tous ces évènements insolites s’enchaînent dans la logique la plus absolue, une fois que l’on connaît les caractères de chacun. Et le roman regorge de ces personnages communs à la vie  qui dérape par moments. Pas le temps de s’ennuyer! On est mené de main de maître à travers ces soixante-dix petits chapitres, loufoques, déjantés, violents parfois mais jamais déprimants.  Leur vie à tous,  elle est ainsi, pas toujours facile, même  souvent très compliquée car  elle les allume tous tour à tour, la vie,  mais voilà, c’est un jeu de loterie. Il ne faut rien dramatiser. S’il y a quelques victoires, il y a encore plus de défaites  mais l’espoir finit toujours par revenir !
J'’ai bien aimé ce roman parce qu’il a sa  petite musique bien particulière, que les très courts chapitres semblent  valser entre eux avec bonheur, un tour à droite, un tour à gauche  et que les  personnages sont à la fois très ordinaires  et  étrangement particuliers.
Finalement, c’est encore le chat le  meilleur gagnant avec ses sept vies!  

En préparant ce billet, j’ai appris que Barbara Constantine était la fille d’Eddie Constantine. Je ne sais trop pourquoi mais ça m"a  fait plaisir.

Merci à Sophie  de  Chaise longue et bouquins ainsi qu'à Pascale de  Mot à Mot qui m'ont permis de lire ce récit grâce au livre- voyageur (de Pascale)
Chez Kathel dix autres blogs sont nommés  pour avoir aussi présenté ce livre.





Allumer le chat de Barbara Constantine
(Points, Calmann- Lévy,  2007, 258 p)

32 commentaires:

  1. ravie que ce petit livre n'ait plu, je crois qu'il n'y a plus d'amateur à ce jour à moins que suite à ton billet fort bien fait et tentant, Bastos sera invité chez une nouvelle lectrice...

    nous attendrons donc encore quelques jours pour le retourner si ça ne te gêne pas... et je crois que je le relirai une fois de retour, à force de lire les billets l'envie de me replonger dedans devient bien réelle...

    passe un bon week end, Mango à bientôt

    RépondreSupprimer
  2. Tiens, un changement de look : j'aime bien!

    RépondreSupprimer
  3. Pascale, entendu,je vais attendre un peu puis tu me diras où l'envoyer. Merci encore pour cette agréable lecture!

    RépondreSupprimer
  4. Keisha, ah oui? Je suis encore perplexe et mal habituée! Je vais tâtonner encore, je le sens!

    RépondreSupprimer
  5. Ah, il voyage ? c'est bon à savoir...

    RépondreSupprimer
  6. Hum.
    A chaque fois que je vois ce titre passer, il me plait de chanter "Allumer le chat" sur l'air d'"Allumer le feu" de Johnny.
    Et le pire, c'est que ça me fait rire...
    Je ferme la parenthèse ;)

    RépondreSupprimer
  7. clara, il ne demande que ça,si tu veux!

    RépondreSupprimer
  8. Reka, c'est un livre pour ça, pour la joie et rien qu'avec son titre il réussit! :)

    RépondreSupprimer
  9. Trouvé la semaine dernière chez un bouquiniste, la folle aux chats qui sommeille en mois 'est sentie obligée de le recueillir ^^

    RépondreSupprimer
  10. cynthia, tu as bien fait, mais il est malin, ce chat, tu verras!

    RépondreSupprimer
  11. Mince! Mince! MINCE!!!

    Je l'ai vu tout à l'heure chez un bouquiniste. Je l'ai pris en main, puis je l'ai reposé.

    POURQUOI? Je vous le demande!

    Bon, et bien il va rejoindre mes "pense-bête" pour la prochaine fois...

    RépondreSupprimer
  12. Bien sûr, il est dans ma PAL ;-)

    RépondreSupprimer
  13. Lalou, c'est un joli livre mais qui saura attendre! Ce n'est pas une lecture primordiale non plus et j'ai préféré, de la même romancière "Tom, petit homme, tout petit homme,Tom". Ceci dit, il se déguste et pourtant se lit très vite!

    RépondreSupprimer
  14. J'ai lu son dernier et j'ai "A Melie sans mélo" sur ma PAL. Je lirai celui-ci un jour, c'est certain ;) J'aime beaucoup le nouveau look de ton blog !

    RépondreSupprimer
  15. J'avais bien aimé cette lecture très drôle.

    RépondreSupprimer
  16. Le titre m'amuse beaucoup. Pourquoi pas un jour ou l'autre...

    RépondreSupprimer
  17. N'ayant pas été enthousiasmée par A Mélie sans mélo, je ne suis plus tentée pas cette auteure.

    RépondreSupprimer
  18. Il est sur ma LAL depuis un bout de temps maintenant.
    J'aime bien ton nouveau design. :-)

    RépondreSupprimer
  19. stephie, cette romancière a très bien su se créer un style et une atmosphère bien à elle!

    RépondreSupprimer
  20. Alex,une lecture facile mais séduisante!

    RépondreSupprimer
  21. sylire, pourquoi pas en effet! je pense que ce livre pourrait te plaire.

    RépondreSupprimer
  22. valérie, Je n'en ai lu que deux mais ils se ressemblent pour le ton d'ensemble. Peut-être que tu ne seras pas plus sensible aux autres non plus!

    RépondreSupprimer
  23. Restling, Tant mieux si tu aimes mon nouveau design mais je n'ai eu qu'à taper sur quelques touches! Je n'ai pas grand mérite!

    RépondreSupprimer
  24. Beaucoup de bloggeurs enthousiastes sur ce titre !!

    RépondreSupprimer
  25. Constance, oui, des billets positifs dans l'ensemble,ce qui se comprend!

    RépondreSupprimer
  26. J'aime l'univers et le style de cet auteur ! :)

    RépondreSupprimer
  27. Leiloona, elle a une belle imagination!

    RépondreSupprimer
  28. C'est une auteur que je veux découvrir depuis un moment et que je note sur ma liste "à acheter à Paris" à chaque année... mais là, chez points... je comprends pas pourquoi je ne le trouve pas ici!

    RépondreSupprimer
  29. C'est un livre voyageur, sinon je te l'envoyais direct!

    RépondreSupprimer
  30. Je sais maintenant pourquoi j'ai loupé ton billet sur un titre pareil : j'étais en we à ce moment là ! Je me rattrape tardivement car je suis très tentée !

    RépondreSupprimer
  31. Picwick, il est bien, tu verras!

    RépondreSupprimer

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.