mercredi 3 novembre 2010

Des BD qui s'inspirent des grandes œuvres littéraires

Parce que j’ai beaucoup aimé la BD inspirée par le roman de Melville : Moby Dick et que j’ai vu plusieurs autres BD de ce type , exposées à la bibliothèque, j’ai voulu me rendre compte  si d'autres adaptations de grandes œuvres littéraires  étaient de la même qualité!  Résultat: une bonne et une mauvaise surprise.
Le procès d’après l’œuvre de Kafka, par Clod & Ceka (Akileos, 2006) Le site
 Je n’ai presque rien retrouvé du roman de Kafka si ce n’est la trame la plus simple de l’histoire mais rien de l’ambiance étouffante et absurde, rien du climat d’angoisse  presque métaphysique qui s’installe dans le  quotidien  de Joseph K., cet employé de banque modèle, accusé un beau jour d’on ne sait quel crime et qui ne cesse de chercher des explications jusqu’à  ce que la loi l’enferme si bien dans un tissu de contradictions et de mauvaise foi qu’il finit par être exécuté. 
Ici la simplification du texte est tellement poussée à l'extrême qu'on dirait  une parodie.  Que les personnages ressemblent à des marionnettes  ou à des pions sur un échiquier, soit!  Mais qu'on ait tendance à ne pas  prendre au sérieux l'enjeu véritable de cette progression dans l'absurdité enlève   tout l'intérêt au récit. Grosse déception!
L'Hôte de Jacques Fernandez, d'après l'œuvre d'Albert Camus 

Le récit scénarisé ici est une nouvelle de « L’exil et du royaume », un texte de 1957, l’année où Camus devint prit Nobel. 
Dans le djebel algérien un jeune instituteur français vit comme un exilé volontaire  dont les seules occupations seraient l’enseignement et la lecture.
Un jour, un gendarme arrive qui lui confie un meurtrier pour qu’il le conduise à la prison de la ville voisine. Le jeune homme, pourtant réticent,  est obligé d’accepter mais laisse le choix au prisonnier de s’enfuir. Un coup de théâtre termine le récit.
Tout l’intérêt d ce album réside dans les dessins à l’aquarelle qui sont très beaux et restituent une atmosphère de silence et de gravité. Les portraits sont très expressifs et le jeu des regards suffit pour comprendre la tension sous-jacente, le climat d’attente fiévreuse et muette qui précède les premières violences du conflit qui s’annonce.
Ici, non seulement le récit n’est pas trahi mais il est magnifié par l’art du dessinateur. C’est  une réussite!  J’ai beaucoup aimé
 C'est curieux mais sur le blog la planche du premier album fait plus d'effet que celle du second, contrairement à ce que j'ai ressenti en réalité..
Participent pour l'instant aux BD du mercredi de Mango,  Kikine   yoshi73 Mo'lafée,  Noukette Val , Jérôme , Hathaway ,  Manu ,  Choco, Emmyne ,   SaraSandrounette,    Hilde ,    Hérisson08 ,  Lounima , Mathilde,  Dolly , Irrégulière ,




Nouvelle participation aux challenges de M.Zombi et de Mo'la fée

26 commentaires:

  1. la BD de Ferrandez est à lire visiblement, j'en ai lu plusieurs critiques positives sur les blogs.

    RépondreSupprimer
  2. Mo'la fée, elle crée un climat bien personnel où les lieux ont une grande importance. On accompagne les deux personnages en silence jusqu'au dénouement C'est beau et simple à la fois mais ça suggère les grandes réflexions habituelles de Camus!

    RépondreSupprimer
  3. C'est marrant mais sans savoir ce que tu préparais pour ce mercredi, je me suis moi aussi lancé dans une adaptation en BD. Même si Milady de Winter T1, c'est plus une réécriture des 3 mousquetaires qu'une adaptation. Mon billet est en ligne ici :
    http://litterature-a-blog.blogspot.com/2010/11/milady-de-winter-t1.html

    RépondreSupprimer
  4. Jérôme, Ça tombe très bien alors! Kikine , elle a lu une adaptation du conte des petits cochons! Y aurait-il entre nous des influences inconscientes?

    RépondreSupprimer
  5. La première m'aurait tentée mais finalement je ne vais noter que la seconde. J'aime beaucoup les adaptations de romans en bd !

    RépondreSupprimer
  6. Je ne suis toujours pas tentée par ces adaptations mais vous allez peut-être finir par me convaincre ;-)

    RépondreSupprimer
  7. Hathaway, Je suis plutôt méfiante quant à moi et peut-être trop facilement déçue. Je constate d'ailleurs que plus je connais l'œuvre, moins j'aime leurs adaptations , en tout cas plus le roman d'origine est riche et complexe plus la BD me déçoit! Ici la nouvelle de Camus se prêtait mieux que le roman plus complexe de Kafka, forcément!

    RépondreSupprimer
  8. Manu, Plusieurs m'ont déçue dont je n'ai pas parlé mais malgré tout il y a de vraies pépites dans cette catégorie cependant!

    RépondreSupprimer
  9. C'est intéressant ces adaptations, ça permet d'entrer dans l'oeuvre de manière attractive pour les élèves !
    Sinon ma 1ere participation à la BD du mercredi : http://irreguliere.over-blog.com/article-happy-sex-60149954.html
    (par contre je ne suis pas trop dans le ton des autres !)

    RépondreSupprimer
  10. Irrégulière, Bienvenue donc dans ces mercredis où il n'y a pas vraiment de ton particulier! Chacun choisit ce qu'il veut comme BD pour présenter aux autres! ! J'ai vu la tienne et elle me plaît tout en m'intriguant!

    RépondreSupprimer
  11. Je ne me suis encore jamais laissée tenter par ce type d'adaptation mais, du coup, je note celle que tu as apprécié!

    RépondreSupprimer
  12. yoshi73, Ma bibliothèque en a fait une sorte d'exposition et j'ai été étonnée de voir qu'il y en avait autant! Serait-ce un manque d'imagination de la part des scénaristes ou alors une forte demande des professeurs ou autres éducateurs?

    RépondreSupprimer
  13. Je suis tentée par Kafka ! Mon billet est en ligne, il porte sur Je ne suis pas mort de Mitomiya. http://les.livres.de.sara.over-blog.com/article-je-ne-suis-pas-mort-de-hiroshi-mitomiya-60163882.html

    RépondreSupprimer
  14. Grâce à toi je vais me constituer une bédéthèque aux petits oignons, les classiques revisités
    Continue continue c'est super !!

    RépondreSupprimer
  15. D'instinct je serai plutôt allé vers la première mais vu ce que tu en penses et ce que j'ai pu lire ailleurs je vais davantage me diriger vers la 2e.
    Les dessins de l'Hôte semblent très réussis.

    RépondreSupprimer
  16. Je note le Camus, je suis très intriguée !

    RépondreSupprimer
  17. Juste une petite coupure pub ;p
    Je vous invite à découvrir ma "Blog Story" du mercredi. Rdv sur mon blog pour en découvrir le principe.. Merci d'avance ;)

    RépondreSupprimer
  18. Je suis toujours assez mitigée sur ces adaptations, même si je suis très "cliente" de ces BD pour rendre accessibles certains textes à mes élèves, reste le choix, pas toujours facile à faire !

    RépondreSupprimer
  19. Je ne résite jamais aux adaptations... Pourtant, celles que j'ai lues récemment m'ont un peu déçue... Mais je me connais, je vais continuer à les acheter!

    RépondreSupprimer
  20. Sara, peut-être te plaira-t-il plus qu'à moi!

    RépondreSupprimer
  21. Dominique, oui, je ne suis cependant pas sûre d'apprécier absolument le principe. Je reste méfiante!

    RépondreSupprimer
  22. dimitri, Je ne suis pas une grande spécialiste des BD mais il se trouve que j'ai pas mal lu Kafka et vraiment c'est une sorte de caricature ici. Ce n'est plus de l'adaptation mais une forme de réduction drastique!

    RépondreSupprimer
  23. Theoma, Agréable à regarder et sans prétention véritable!

    RépondreSupprimer
  24. Noukette, je ne suis pas sûre non plus que ce soit un choix à faire avec les élèves: Une BD , si réussie soit-elle, ne peut remplacer le livre lui-même! Ça ressemble trop à une forme de démission!

    RépondreSupprimer
  25. Karine:), plus j'en lis, plus ces adaptations me laissent insatisfaite. J'en ai lu de si médiocres que je ne les présente même pas!

    RépondreSupprimer

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.