mardi 27 avril 2010

Passagère du silence de Fabienne Verdier


C’est un des livres les plus anciens de ma Pal, que je me suis  décidée enfin à lire  en sachant par avance que j’allais beaucoup l’aimer !
C’est d’ailleurs ce qui s’est passé : j’aurais voulu arrêter les gestes quotidiens de ma vie pour me consacrer totalement à cette lecture !
Alors, pourquoi avoir tant attendu ? 
A question de bon sens,  réponse farfelue ou pleine de sagesse, c’est selon : pour embellir ma Pal, bien sûr !  
Si je n’accumule que des livres quelconques, leur nombre me décourage mais si je sais que parmi eux il y a de véritables joyaux, les voir me stimule et me pousse à lire …tout le reste !
Comprenne qui pourra !
J’aime ce livre parce qu’il allie trois de mes passions les plus fortes actuellement : l’écriture, la peinture, la Chine et son immense culture, que je connais si peu encore! Le tout symbolisé par cet art dont Fabienne Verdier est devenue maître: la calligraphie




Passagère du silence, elle l’a été dix années pendant lesquelles elle s’est consacrée aux secrets de l’art chinois le plus antique, alors combattu et oublié sous Mao.


Son séjour n’avait rien de touristique dans ces années quatre-vingt encore communistes. Seul l’apprentissage de son art lui importait, ce qu’elle a très bien réussi puisqu’ après des études brillantes aux Beaux-Arts de Toulouse, elle a tout réappris des meilleurs maîtres de cette ville du Sichuan , Chongqing , où elle a vécu loin de Pékin et de l’ambassade française. Ces maîtres, pourquoi ne pas les citer, Cheng Jun de l'Ecole des Beaux-Arts auquel on avait coupé la main et qui lui apprend l'art de graver les sceaux, ,  Li, le maroufleur, son cher Huang Huan, qui met six mois avant de l'accepter pour élève et tant d'autres...


Son livre est le récit de ces années-là et c’est un livre plein de richesses qui se lit à toute allure, comme un roman d’amour et d’aventures mais que je relirai lentement maintenant  pour ses moments de silence méditatif sur tous les grands sujets de la vie!  C’est une mine de belles citations.


Je vous renvoie à tous les billets qui en ont parlé et à celui d’Aifelle présentant le dernier ouvrage de Fabienne Verdier : «Entre ciel et terre»
A mes amies, Gene et Jeannette, qui, les premières,  m’ont parlé de ce livre et me l’ont offert, lors d’une inoubliable  escapade bretonne, il y a déjà… mais non, c’était hier!

Passagère du silence de Fabienne Verdier
Dix ans d’initiation en Chine
(Albin Michel, 2003, 293 pages)

34 commentaires:

  1. Lu bien avant d'avoir mon blog et il m'a passionnée bien sûr. Il faut dire que je connaissais déjà son travail, mais je ne savais pas qu'il y avait de telles épreuves derrière.

    RépondreSupprimer
  2. il est inscrit dans ma liste oulalala je vais le remonter en tête quelle tentation pour moi
    merci de ce petit rafraîchissement de ma mémoire

    bonne journée mango

    RépondreSupprimer
  3. Oh celui-là va rejoindre ma liste....

    RépondreSupprimer
  4. Comme Aifelle ma rencontre avec Fabienne Verdier est ancienne mais c'est le genre de rencontre que l'on oublie pas
    J'ai une bonne biblioth:-)èque sur la chine et son livre y est en bonne place
    C'est sympa de retrouver ce livre sur ton blog ça me rajeunie :-)

    RépondreSupprimer
  5. Son livre est très fort et sa pratique de l'art totale... J'aime notamment le moment où elle explique que la trame, le travail ne doit pas se voir dans l'œuvre. Il faut que tout ait l'air spontané, naturel... C'est une belle leçon!

    RépondreSupprimer
  6. Une belle découverte! J'aime beaucoup l'introduction de ton billet ;)

    RépondreSupprimer
  7. Ah mais je te comprends tout à fait ! J'aime bien "garder au chaud" un joli livre dont je sais qu'il va me plaire, le voir là à m'attendre me rejouis à chaque fois ! Et il est parfois nécessaire de choisir son moment pour lire un livre !

    RépondreSupprimer
  8. Je ne connaissais pas. Une lecture qui doit être intéressante.

    RépondreSupprimer
  9. Je rebondis aussi sur ton introduction : avoir des livres qui "embellissent" la PAL, quelle bonne idée ! Je vais aller tout de suite voir la mienne pour voir si c'est bien le cas !
    Sinon, je vais jouer l'ignare de service, je ne connais pas du tout Fabienne Verdier, mais grâce à ton billet, je pourrai y remédier !

    RépondreSupprimer
  10. J'ai lu récemment un livre qui parlait de l révolution culturelle chinoise et ça m'a passionnée aussi... Il faudrait que je continuer à explorer cet univers asiatique...

    RépondreSupprimer
  11. Il est dans ma PAL depuis bien longtemps... Après un voyage en Chine, en fait. Il faut absolument que je l'en sorte vite fait !!!

    RépondreSupprimer
  12. J'ai souvent été tenté par ce livre... Voilà que tu me redonnes une envie totale de me jeter sur ce texte !!!

    RépondreSupprimer
  13. Aifelle, 10 ans pour apprendre à calligraphier! C'est vraiment impressionnant!

    RépondreSupprimer
  14. pascale, il est d'ailleurs en poche désormais!

    RépondreSupprimer
  15. clara, tu as raison! Son aventure est passionnante! C'est une pionnière à sa façon!

    RépondreSupprimer
  16. Dominique, quelle vraie belle rencontre et quel parcours pour atteindre l'excellence!

    RépondreSupprimer
  17. Gwenaelle, 10 années pour atteindre ce naturel, 10 années d'ascèse et de travail, c'est vraiment admirable!

    RépondreSupprimer
  18. mirontaine, ce livre avait déjà une histoire pour moi avant même que je le lise!

    RépondreSupprimer
  19. Pickwick, alors nous sommes sur la même longueur d'onde! :)

    RépondreSupprimer
  20. Lilibook, une lecture découverte assez bouleversante puisque tout ce qu'elle raconte est vrai!

    RépondreSupprimer
  21. Kathel, Le livre est maintenant en Poche et je t'assure que son expérience est vraiment digne d'être connue, tout comme son travail d'ailleurs!

    RépondreSupprimer
  22. Papillon, c'est vraiment un livre à lire pour qui aime ce pays ou veut le découvrir mais elle parle d'une Chine qui a disparu à toute allure!

    RépondreSupprimer
  23. L'or des chambres, je n'ai entendu que du bien sur ce livre et c'est vraiment mérité!

    RépondreSupprimer
  24. maggie, c'est un univers si vaste et pour ma part, j'en connais si peu!

    RépondreSupprimer
  25. Je suis très admirative de cet art et, sur le plan purement esthétique, entre la calligraphie arabe et la calligraphie asiatique, mon coeur balance... mais en l'écrivant, je crois qu'il penche quand même pour la calligraphie arabe.

    RépondreSupprimer
  26. Cécile Qd9, je les aime tous les deux mais honnêtement j'avoue que je n'y connais rien! J'ai eu deux heures d'initiation et Fabienne Verdier a consacré dix ans pour apprendre cet art! J'ai le vertige! :)

    RépondreSupprimer
  27. Tout ceci est très tentant, même si je ne suis pas une grande passionnée de la Chine.

    RépondreSupprimer
  28. Il est surtout question de son apprentissage artistique et c'est passionnant!

    RépondreSupprimer
  29. J'avais adoré ce livre (lu avant le blog). Il est d'une grande richesse, historique, culturelle et quelle aventure humaine ! Extraordinaire...

    RépondreSupprimer
  30. sylire, oui, un livre qui change des biographies de personnes célèbres si nombreuses par ailleurs et qui n'arrêtent pas de se plaindre!

    RépondreSupprimer
  31. Je l'avais déjà noté chez Aifelle et je suis toujours séduite par ce récit qui m'a l'air d'une incroyable richesse!

    RépondreSupprimer
  32. Je note, on ne peut pas passer à côté d'un tel titre, d'une telle couv' et d'un tel sujet.
    Quant à celui de ta PAL, oh que je te comprends. Le problème de mon côté, c'est que j'ai tendance à n'y piocher que les livres que "je vais certainement adorer". Alors le fond de ma PAL (livres présents parfois depuis plus de dix ans, ne me semble plus très attractif !!!

    RépondreSupprimer

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.