samedi 18 avril 2009

Alain Rémond; Comme une chanson dans la nuit




Par hasard, je suis tombée sur ce petit volume bleu nuit tout simple et le nom de l'auteur m'a donné envie de le lire : Je ne regrette pas ce choix. Alain Rémond, pour moi, jusqu'ici , c'était celui qui écrivait dans Télérama , La Croix, celui qui apparaissait dans:Arrêt sur images et celui qui continue son métier de journaliste dans Marianne. Je l'aimais bien mais je ne le connaissais pas vraiment. Grâce à ce volume qui est comme le troisième tome de sa biographie,il se livre davantage encore, après avoir évoqué son enfance et sa jeunesse dans :Chaque jour est un adieu et Un jeune homme est passé, il révèle ici ses blessures, ses fêlures, ses désillusions d'adulte ayant perdu sa place dans le journal qu'il aimait, ses souvenirs de frère heureux et malheureux , de fils de parents qui se faisaient la guerre après la vraie, la grande, celle du débarquement en Normandie où ils vivaient et où ils ont risqué la mort avant de tout quitter pour se réfugier en Bretagne, la terre de ses ancêtres. Il a eu une enfance heureuse avant les drames du divorce et du suicide de sa soeur.Son éducation chrétienne l'a porté jusqu'au noviciat dans l'espoir de devenir prêtre avant que tout ne bascule et prenne une direction très différente. Il évoque son amitié pour Signoret et Montand, sa surprise en découvrant un rapprochement possible entre Salinger qu'il aime tant et l'histoire de sa propre famille, à Mortain, là où tout a chaviré.
J'ai beaucoup aimé ces aveux si sensibles et discrets pourtant.Alain Rémond ne cherche pas à émouvoir à tout prix. j'ai surtout apprécié sa sincérité sans révolte et sans complaisance. Il s'étonne des hasards de son existence, s'interroge sur son passé, avec ses succés et ses erreurs. On le sent fragilisé d'avoir dû quitter l'équipe de son journal, mais résigné et courageux à la fois.
C'est un livre qui me donne envie de lire d'autres livres de cet auteur.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.