dimanche 10 janvier 2010

Bernard de Ventadour, Chanson de troubadour, froid, neige, amour et joie,

J’ai le cœur si plein de joie
Que tout change de nature :
Fleur blanche vermeille et jaune
Me paraît le froid ;
Avec le vent, avec la pluie, 
Grandit mon bonheur;
Ainsi mon mérite augmente, 
Mon chant devient meilleur ;
Tant j’ai au cœur d’amour,
De joie et de douceur
Que le gel me semble fleur
Et la neige verdure. 

Bernard de Ventadour, troubadour.
(vers 1125 - 1200) Portrait sur lampe du XIIIème siècle
Les Très Riches Heures du duc de Berry, Février.

28 commentaires:

  1. Le poème est magnifique et j'aime particulièrement la miniature de droite.

    RépondreSupprimer
  2. Merci pour ce beau poème que j'avais oublié et pour ce sublime Février des Très Riches heures du Duc de Berry.

    RépondreSupprimer
  3. J'hésite pour dire ma préférence : le poème ou le tableau
    j'espère un jour aller à Chantilly voir des fameuses riches heures !
    bon dimanche blanc

    RépondreSupprimer
  4. Une petite ballade au Moyen Age pour ce dimanche.

    RépondreSupprimer
  5. Aifelle, le froid paralyse mais rend heureux aussi!

    RépondreSupprimer
  6. Papier journal, les artistes nous touchent encore longtemps après leur dispariton! et nous, nous sommes des passeurs!

    RépondreSupprimer
  7. Dominique, Chantilly est un endroit idéal pour les amateurs d'art. Je ne m'attendais pas à y trouver tant de richesses! Le livre d'Heures est particulèrement bien présenté dans une pièce obscure. Les couleurs ne semblent pas avoir vieilli!

    RépondreSupprimer
  8. Alex, La neige et la joie sont éternelles et j'ai choisi ce poème pour l'impression de grande jeunesse qu'il donne!

    RépondreSupprimer
  9. "le gel me semble fleur", c'est beau...

    RépondreSupprimer
  10. Très beau poème, écrit dans une langue pleine de charme...

    RépondreSupprimer
  11. Armande, "et la neige verdure"! Les troubadours savaient aussi chanter la nature!

    RépondreSupprimer
  12. Schlabaya, un chant lointain mais aux thèmes toujours actuels!

    RépondreSupprimer
  13. Ah les chansons des troubadours... Des mots simples pour décrire Dame Nature...

    RépondreSupprimer
  14. C'est très beau et surtout très bien illustré une fois de plus :-)
    Par delà, merci Mango de nous permettre d'aller à la rencontre de certains oubliés.

    RépondreSupprimer
  15. Cela me rappelle " J'ai chaud extrême en endurant froidure" ... très beau texte..

    RépondreSupprimer
  16. Merci pour cette petite ballade au Moyen-Age : j'aime beaucoup l'illustration de droite ! ;-)

    RépondreSupprimer
  17. Voilà un poème qui aide à positiver ! Vive le froid !

    RépondreSupprimer
  18. Laurence, je suis contente si tu aimes bien!

    RépondreSupprimer
  19. Gio, il ya en effet une ressemblance entre ces deux textes!

    RépondreSupprimer
  20. Lounima, après tant de siècles conserver des couleurs si lumineuses!

    RépondreSupprimer
  21. Ariane, c'est aussi ce que je me suis dit: corps froid mais cœur chaud! :)

    RépondreSupprimer
  22. Un bien joli poème!
    Tout simple...

    RépondreSupprimer
  23. Marie L tout simple et venant de si loin dans le temps

    RépondreSupprimer
  24. Il est très joli! Mais ce n'est pas un poème classique, il n'y a pas de rimes fixes?

    RépondreSupprimer
  25. il est tres joli mais je cherche d'autre poeme merci d'en mêtre d'autre

    RépondreSupprimer

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.