vendredi 23 juillet 2010

Extrêmement fort et incroyablement près de Jonathan Safran Foer


L’histoire : Oskar, neuf ans,  adore son père qui s’occupe beaucoup de lui alors que sa mère est beaucoup plus absente. Il lui fait la lecture le soir, répond à toutes ses questions même les plus farfelues, joue spontanément avec lui, bref c’est l’idylle entre le père et le fils jusqu’au fatidique 11 septembre 2001 où le père, qui travaille dans les tours martyres, disparaît après avoir laissé plusieurs messages au téléphone mais personne n’a répondu. Oskar ayant un peu traîné avant de rentrer est arrivé quelques minutes trop tard pour lui parler. Il ne peut se le pardonner et lorsqu’il découvre une clé spéciale laissée par son père avec le mot Black écrit en rouge comme seul indice, il se lance à la découverte des nommés Black de tous les districts de New York. Il apprendra ainsi  un tas de choses sur la vie, sur les gens, sur sa propre famille, sur lui-même. C’est comme un pèlerinage aventure, un voyage d’apprentissage à travers sa ville. A cela se greffe l’histoire d’amour de ses grands parents et tellement d’autres découvertes.
En feuilletant le livre :Dédicace de l’auteur à sa femme : « Pour Nicole, mon idée du beau »Mise en garde du livre de poche : « Dans l’édition première, les noms de couleurs étaient imprimés dans leur couleur correspondante et chaque nom propre avait une couleur déterminée. »  Dommage pour moi qui lis en Poche !
Livre très aéré, ludique, avec plein de photos, des pages blanches avec un seul titre ou une seule phrase,  des mots barrés ou entourés bref une grande liberté dans la présentation. 
Seul titre de chapitre : le premier, dès l’ouverture : « Hein quoi qu’est-ce ? » Il est écrit en français et les fautes sont délibérées selon les traducteurs.
Oskar,  le jeune héros narrateur de neuf ans possède ainsi tout un stock d’expressions françaises qu’il aime ressortir à tout propos. C’est un surdoué, angoissé et trop sensible, curieux de tout et très courageux. 
Mes réactions, c’est un livre foisonnant, passionnant, émouvant, déchirant mais  drôle aussi, nouveau, surprenant, amusant,  qui m’a comblée au point que j’en fais un coup de cœur absolu ! 

Je ne suis pas prête d’oublier ce petit bonhomme si particulier, si imaginatif, si obstiné, si aimant, si créatif… si … si… si… 


Jonathan Safran Foer, mon nouvel auteur favori après Tonino Benacquista et Nick Hornby, mes derniers chouchous  et parce que je suis curieuse des bureaux d'écrivains voici celui de J.S.Foer, (ICI)
Pour finir en fan exemplaire, quelques nouvelles de l'auteur.
Jonathan Safran Foer habite Brooklyn avec sa femme, la romancière Nicole Krauss et leur fils Sasha

Nicole Krauss
J'ai reçu ce livre  de Claire (aproposdelivres)dans le cadre du Swap  in' Follies de Manu et Amanda
Désolée mais trop de liens à mettre : j'abandonne!
Peut voyager
Extrêmement fort et incroyablement près de Jonathan Safran Foer
(Points, Editions de l’Olivier, 2006, 462 p)
Titre original : Extremely Loud and Incredibly Close
Traduit de l’anglais (Etats-Unis) par Jacqueline Huet et Jean Pierre Carasso.

53 commentaires:

  1. J'ai abandonné "tout est illuminé" du même auteur, je n'ai pas supporté l'écriture, il faudrait peut-être que je refasse une tentative avec celui-ci.

    RépondreSupprimer
  2. Ton billet me met l'eau à la bouche !

    RépondreSupprimer
  3. Un très grand moment de lecture! j'ai été très touchée! Il reste un de mes romans préférés!!

    RépondreSupprimer
  4. Je n'ai encore pas découvert cet auteur et pourtant, je me précipite souvent sur les romans américains, mais là, je craignais que cela soit trop "spécial", de ne pas accrocher... Tu me fais revoir ma position !

    RépondreSupprimer
  5. Je l'ai feuilleté à sa sortie mais je trouvais la mise en page trop fouillie, trop originale en fait. Mais ton billet me donne vraiment envie de tenter le coup. C'est bien de changer nos petites habitudes.

    RépondreSupprimer
  6. J'avais abandonné cette lecture il y a 2 ans...Mais je lui redonnerais peut-être une nouvelle chance !

    RépondreSupprimer
  7. Hors sujet : j'adore la bannière de ton blog !!! :)))

    RépondreSupprimer
  8. Ouiiii!
    C'est mon roman complètement et totalement préféré à moi aussi :)
    Oskar continue de me suivre depuis deux ans.
    Il m'arrive encore de me replonger dedans, en plein milieu et d'avoir les larmes qui me montent aux yeux sur-le-champ tant ce livre est émouvant.
    Je partage complètement l'idée du beau de Jonathan :)
    PS : je ne savais pas que l'édition originale comportait tant de sympathiques différences... Je crois que je me le procurerai en grand format. On a qu'un seul roman de chevet après tout !

    RépondreSupprimer
  9. PPS : es-tu sure qu'il s'agisse bel et bien de Foer et Krauss sur la photo du bas?
    Foer ne se ressemble pas, pas plus que Krauss qui est noire de cheveux... ?

    RépondreSupprimer
  10. Encore un qu'il faut que je lise ! Merci pour cet article !

    RépondreSupprimer
  11. Aifelle, je ne sais pas quoi te dire. Si tu n'as pas aimé son écriture, il est possible que tu n'aimes pas ce livre-ci non plus! le narrateur est un enfant,c'est donc un peu spécial: je comprends que ça puisse agacer aussi!

    RépondreSupprimer
  12. clara, C'est à lire, je trouve. Il est surprenant!

    RépondreSupprimer
  13. bene, ah oui, pour toi aussi ! Une belle surprise!

    RépondreSupprimer
  14. Kathel, c'est quand même spécial mais éblouissant pour moi. C'est tout ou rien. On aime ou on déteste! Difficile de rester mitigé!

    RépondreSupprimer
  15. Zarline, j'ai eu la même réaction il ya quelques mois avec l'édition originale vue en librairie. J'ai reposé le livre mais avec le Poche, je n'ai pas hésité et toutes les petites originalités de présentation sont passées facilement!

    RépondreSupprimer
  16. Turquoise, je te ferais volontiers la même réponse qu'à Aifelle! J'ai quelques amies qui ne supportent pas quand le narrateur est un enfant par exemple! Difficile de prévoir si ce livre peut plaire dans ce cas!Il faut réessayer sans doute!
    Merci pour ton appréciation de la bannière!

    RépondreSupprimer
  17. Reka, je vois que tu es encore plus enthousiaste que moi qui n'ai pas pleuré en lisant le récit mais j'ai été bien émue quand même!
    J'ai trouvé la photo du couple et du bébé sur G**gle mais dans le doute je préfère la remplacer par le portrait de sa femme car je n'ai rien trouvé pour confirmer qu'il s'agissait bien d'eux! Elle aurait pu teindre ses cheveux,je ne sais pas:)

    RépondreSupprimer
  18. patacaisse, presque un coup de foudre! Je t'en souhaite autant si tu le lis mais difficile de prévoir!

    RépondreSupprimer
  19. Evidemment très très tentée avec un tel enthousiasme : ça donne envie :)

    RépondreSupprimer
  20. J'ai celui de Restling en otage depuis un an et demi (j'ai honte) J'avais lu son premier roman, assez particulier mais très bon. Sais-tu qu'il est végétarien ? Mon mari lit son dernier livre en anglais (pas un roman) qui parle de tout ce que subissent les animaux dans l'industrie alimentaire.

    RépondreSupprimer
  21. Arf, tout comme "Le coeur cousu", un coup de coeur généralisé, sauf pour moi. je ne suis pas entrée dans ce roman, j'ai bien aimé mais vu du dehors,s ans jamais vraiment m'émouvoir...

    RépondreSupprimer
  22. J'ai ADORE ce livre! Vraiment! Mon petit Oskar, si attachant. J'ai aimé la forme narrative, j'ai aimé l'incursion des dessins. Et que dire de l'"histoire de l'amour" de Krauss? La même chose! Je suis tombée folle amoureuse de Léo. Note pour Aifelle : j'avais aussi abandonné "tout est illuminé")

    RépondreSupprimer
  23. Pickwick, les avis sont très partagés!

    RépondreSupprimer
  24. Manu, non je ne savais pas, mais ça ne m'étonne pas. C'est un auteur très riche qui foisonne d'idées!

    RépondreSupprimer
  25. La Nymphette, Difficile d'expliquer son attirance pour un livre et son rejet d'un autre!Ce n'est pas toujours très clair pour soi-même!

    RépondreSupprimer
  26. Juliette, Toi aussi! Quel livre épatant,plein de surprises et d'émotion!

    RépondreSupprimer
  27. J'ai honte, parce que je l'ai lu et aimé à sa sortie, mais je ne m'en souviens que très peu, si ce n'est effectivement de la mise en page très originale. lorsque je lis ton résumé, ça me revient un peu.

    RépondreSupprimer
  28. J'avais ADORE, littéralement, cela fait déjà quelques années que je l'ai lu et j'en garde encore pleins de bons souvenirs, le petit garçon est très attachant.

    RépondreSupprimer
  29. Un roman surprenant en effet, j'en garde un bon souvenir.

    RépondreSupprimer
  30. Yv, Il est très dense et comme c'est une quête à travers New York,j'imagine que je finirai aussi par oublier certains personnages et certaines connaissances rencontrées au hasard de ses déambulations mais le jeune héros, je ne pourrai pas l'oublier, je crois!

    RépondreSupprimer
  31. Emilie, une autre inconditionnelle,alors!

    RépondreSupprimer
  32. bookophiles, Un roman d'apprentissage mais avec un ton nouveau.

    RépondreSupprimer
  33. J'ai déjà emprunté ce livre, car il y a une lecture commune, en plus c'est pour le challenge de Theoma. Tu donnes drôlement envie!!!

    RépondreSupprimer
  34. Peut-être le livre qui m'a le plus marquée ces cinq dernières années! J'ai adoré, j'ai beaucoup pleuré, je le cite à chaque fois que je dois donner les titres de mes livres préférés !

    RépondreSupprimer
  35. Puisque cet auteur est ton nouveau chouchou, je serais curieuse d'avoir ton avis sur "Tout est illuminé" car je suis comme Aifelle, j'ai du mal à supporter le style très particulier de ce livre qui fait partie de la sélection étrangère en lice pour le prix Qd9 2010. J'en ai touché 2 mots récemmemnt sur mon blog et j'hésite à reprendre le roman que j'ai pour l'instant laissé en plan au tiers.

    RépondreSupprimer
  36. Mango, je suis sûre à 90% qu'il ne s'agissait pas d'eux, la dame était beaucoup plus petite que l'homme, d'une tête voire plus, ce qui n'est pas le cas de Nicole Krauss. Voilà une photo du couple, le VRAI :
    http://farm1.static.flickr.com/208/502050595_02b2240b41.jpg

    :)

    RépondreSupprimer
  37. Moi aussi, j'ai adoré ce roman. Conseillé par Reka, je n'ai eu d'autre choix que de me plonger dedans. Mais... Non, je n'ai pas regretté. Il est entré au panthéon de mes livres fétiches et même si je n'ai pas non plus l'enthousiasme de Reka, j'ai été terriblement emballée par cet ouvrage que je recommande!

    RépondreSupprimer
  38. Keisha, chouette, une lecture commune: j'irai lire vos billets. J'espère que tu aimeras!

    RépondreSupprimer
  39. Mathilde, Ah oui, tu l'as aimé à ce point là! Je n'ai pas pleuré mais je suis très attachée à cette histoire et à cet auteur maintenant.

    RépondreSupprimer
  40. Cécile Qde9, Je n'ai pas encore lu "Tout est illuminé" mais puisque tu sollicites mon avis,je vais le lire très bientôt et te dirai ce que j'en pense en essayant de ne pas être trop emportée par mon enthousiasme pour le second!

    RépondreSupprimer
  41. Reka: Oups! Heureusement que tu m'as mise en garde! En effet c'était un autre couple où la fille était plus fluette! Celle que tu m'envoies correspond beaucoup mieux. On les reconnaît!
    Merci beaucoup!

    RépondreSupprimer
  42. Lalou, Comme toi, il restera un de mes nouveaux livres fétiches! J'ai eu le même emballement quand j'ai découvert Bret Easton Ellis avec son "American Psycho" Ça m'a fait le même effet!

    RépondreSupprimer
  43. JE l'ai vraiment beaucoup aimé, ce livre! Il est très attachant, ce petit Oskar, malgré ses bizarreries!

    RépondreSupprimer
  44. Karine:) oui, c'est un petit génie fragile très attachant dont les pensées et les actes surprennent et déconcertent souvent!

    RépondreSupprimer
  45. @ Mango : si tu veux je te l'enverrai d'ici quelques semaines :
    - après qu'il ait circulé parmi les membres du jury du prix Qd9,
    - après que tu aies un peu oublié tes impressions sur celui-ci.

    RépondreSupprimer
  46. Je te remercie, j'aurais dû te le demander plus tôt mais quand j'ai vu qu'il n'était pas dans ma librairie, je l'ai commandé aussitôt! Merci pour ta proposition en tout cas!

    RépondreSupprimer
  47. Je vois qu'on a pas mal de goûts en commun, j'adore aussi Benacquista et Hornby pourrait bien être un de mes nouveaux chouchous ! Sinon, j'ai aussi reçu le Safran Foer dans le cadre du Swap, et j'ai super hâte de le lire !!!

    RépondreSupprimer
  48. cocola,je suis très curieuse de savoir si tu aimeras cet auteur-ci autant que les autres!

    RépondreSupprimer
  49. Découvert chez Keisha j'arrive ici et ton billet finit de m convaincre! Par contre j'essaierai de le prendre en VO car par rapport à la francophilie il doit y avoir des passages intéressants plus l'histoire des couleurs pour les noms.

    Sinon je pense que tu pourrais aimer le roman de Mark Haddon "The curious incident of the dog night-time", qui, depuis, a dû sortir en français ;)

    RépondreSupprimer
  50. J'ai oublié de dire... je veux la même bibliothèque que l'auteur!!!

    RépondreSupprimer
  51. Moi aussi j'arrive ici de chez Keisha et suis très heureuse de voir que ce livre plaît malgré quelques billets mitigés car je l'ai dans ma PAL !

    RépondreSupprimer
  52. Sabbio, J'espère que toi aussi tu vas l'aimer! Quelle belle bibliothèque en effet!

    RépondreSupprimer
  53. Mélo, Pour moi, ce livre a été une heureuse découverte! Si seulement je pouvais tous les aimer comme ça! Je te souhaite vraiment de l'apprécier autant que moi car alors on oublie tout tant on plonge à fond dans l'histoire! Il n'y a qu'un petit bémol pour l'histoire des parents ou grands parents qui parfois présente des petits temps morts! Le reste est extra!

    RépondreSupprimer

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.