lundi 18 avril 2011

Un lundi parmi tant d'autres, du bleu, du bleu, du bleu. L'oiseau bleu de Prévert

Ce lundi, Chrys  et Zaza voulaient du bleu, le bleu du ciel, de l'eau, de l'âme, des mots... Du bleu comme il vous plaît.
J'ai d'abord pensé au fameux vers d'Eluard: "La terre est bleue comme une orange" puis au poème de Prévert et à son oiseau du bonheur, un peu traître en fin de compte, comme dans la vie!


J'ai dans mon coeur un oiseau bleu,
Une charmante créature,
Si mignonne que sa ceinture
N'a pas l'épaisseur d'un cheveu.
Il lui faut du sang pour pâture
Bien longtemps, je me fis un jeu
De lui donner sa nourriture :
Les petits oiseaux mangent peu.
Mais, sans en rien laisser paraître,
Dans mon coeur il a fait, le traître,
Un trou large comme la main.
Et son bec fin comme une lame,
En continuant son chemin,
M'est entré jusqu'au fond de l'âme!...
Jacques Prévert.

24 commentaires:

  1. Oh je ne connaissais pas cet oiseau bleu de Prévert !

    RépondreSupprimer
  2. Un poème de Prévert, j'aime beaucoup, bien que cet oiseau bleu laisse un gout amer à l'âme...

    bonne journée

    RépondreSupprimer
  3. madamezazaofmars18 avr. 2011 à 14:00:00

    Du bleu dans le texte, je suis ravie de le découvrir...
    Belle semaine

    RépondreSupprimer
  4. beau poème que ce bleu de prévert
    j'aime beaucoup les 2 pigeons bleus de Picasso
    merci pour tout ce bleu

    RépondreSupprimer
  5. Belle association de bleus :))
    s.h.

    RépondreSupprimer
  6. Je ne connaissais pas ce bleu poétique!!! Belle découverte chez toi ce lundi! Je m'en réjouis!

    Merci beaucoup Mango.

    RépondreSupprimer
  7. Lilie-Norlane, sur quel sujet Prévert n'a-t-il pas écrit?

    RépondreSupprimer
  8. Christyn,oui,ce n'est qu'en partie l'oiseau du bonheur ici!

    RépondreSupprimer
  9. madamezazaofmars, Bonne semaine à toi aussi!

    RépondreSupprimer
  10. corail66, avec le bleu, couleur que j'aime, je n'avais que l'embarras du choix ce qui n'aurait sans doute pas été le cas avec d'autres couleurs!

    RépondreSupprimer
  11. Le Journal de Chrys, ,Une abondance de bleu chez toi et Zaza, j'ai vu, tous plus beaux et plus inventifs les uns que les autres!

    RépondreSupprimer
  12. Un très beau poème de Prévert qui m'était inconnu.
    Je suis content de pourvoir le lire. Un magicien des mots ce Prévert !

    RépondreSupprimer
  13. dimitri, Prévert est sur tous les thèmes: une valeur sûre!

    RépondreSupprimer
  14. Tu ne nous donnes pas le blues, tu nous fais faire un reve en bleu de Klein!

    RépondreSupprimer
  15. As-tu remarqué ? Il y a beaucoup d'oiseaux chez Prévert, je pense qu'il les aimait beaucoup, qu'ils étaient réellement parvenus "jusqu'au fond de son âme", ces petits êtres libres, à la si frêle apparence. Cet oiseau bleu-là, je ne le connaissais pas, et il me plait vraiment beaucoup !

    RépondreSupprimer
  16. La belle simplicité de la poésie de Prévert :-)

    RépondreSupprimer
  17. orfeenix, le bleu de Klein si profond!

    RépondreSupprimer
  18. Cagire,l'oiseau de la liberté,sans doute!

    RépondreSupprimer
  19. Margotte simple et pourtant fort: difficile à oublier!

    RépondreSupprimer
  20. Et bien c'est réussi pour le bleu même si comme tu le dis le bleu n'est pas ici synonyme de Bonheur!

    RépondreSupprimer
  21. claudialucia ,j'aime beaucoup cette couleur mais curieusement je porte très peu de bleu sur moi!!

    RépondreSupprimer
  22. lystig, fondre dans le bleu,c'est joli!

    RépondreSupprimer

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.