samedi 16 octobre 2010

Firmin, autobiographie d’un grignoteur de livres,, Sam Savage,

Firmin est un véritable rat de bibliothèque, un vrai rat,  le petit dernier d’une grande fratrie,  élevé jusqu’à son sevrage dans une ancienne et célèbre librairie d’un quartier de Boston menacé de destruction pour rénovation. A la veille de sa propre disparition, il se met à raconter sa vie. C’est lui le narrateur!
Chétif,  malingre, rêveur et solitaire, il n’a qu’une qualité : c’est un grand lecteur! Il a appris à lire à Pembroke Books, cette grande librairie à l’ancienne où il est né. Il y a épié, jour après jour, Norman, le propriétaire, au temps de sa splendeur,  jusqu’à  la destruction finale de ce paradis des livres.  Entre temps il aura dévoré tous les grands livres de la littérature mondiale et vu tous  les  films du cinéma de quartier voisin . 
Sa vie ? Il dévore tout ce qu’il peut trouver : romans, dictionnaires, encyclopédies. Il connaît le monde  grâce aux  livres et il rêve qu'il est beau; lui qui se sait si laid.  
Il voudrait communiquer avec les humains mais il ne réussit qu’à couiner et les hommes le chassent. Pour eux tous, il n’est qu’un nuisible de plus dont il faut se débarrasser coûte que coûte.
Il est seul au monde avec ses livres.
 Pourtant, un jour, il deviendra Erny pour Jerry Magoon, le vieux romancier raté, son dernier compagnon d’infortune. Jamais il n’aura été plus heureux.
Mais le nouveau  quartier est prêt à surgir, menaçant.
Un rat, fût-il de bibliothèque, aura-t-il encore sa place dans un immeuble flambant neuf ? 
J’ai aimé en  raison même de ce que prophétise l’écrivain italien Alessandro Barrico
« Si lire est ton plaisir et ton destin, ce livre a été écrit pour toi »
C’est triste et drôle à la fois, non exempt d’humour ;  c’est foisonnant de réflexions sur des romans connus  et autres références.
Mise en garde :
Une chose m’apparaît évidente  pour aimer ce roman, il faut être totalement dingue de lectures, comme Firmin , comme ces lecteurs américains des clubs de lecture qui ont permis la publication de ce premier roman d’un vieux monsieur d’une soixantaine d’années! C’est un livre particulier.

« Dans les histoires,la vie a un sens, suit une direction. Même les plus stupides et insignifiantes, comme celle de Lenny dans « Des souris et des hommes », parce qu’elles s’inscrivent dans une histoire, acquièrent au moins la dignité d’être des Vies Stupides et Insignifiantes. La consolation d’être des références en quelque chose. Dans la vie réelle, nous n’avons même pas cela. …La seule littérature que je hais de toute mon âme est celle consacrée aux rats…Je pisse à la raie de Mickey et Stuart Little. Si affables, si mignons avec leurs petites pattes, ils me restent en travers de la gorge comme de grosses arêtes de poisson ».

Firmin, autobiographie d’un grignoteur de livres,, Sam Savage,
Actes Sud, 2009 - 202 pages, traduit de l'anglais (USA) par Céline Leroy

48 commentaires:

  1. l'histoire a l'air passionnante. Ce petit rat de bibliothèque semble très attachant.

    RépondreSupprimer
  2. L'idée est vraiment originale, mais après une cinquantaine de pages, j'avoue que j'en ai abandonné la lecture. Ni l'écriture, ni Firmin ne me touchaient vraiment..

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour Mango,
    Après une lutte acharnée avec mon ordinateur, j'arrive enfin à atteindre tes commentaires. En effet, depuis quelques temps, je n'arrive plus à aller sur ton blog et lorsque je ferme la fenêtre, j'ai des tas de fenêtres qui s'ouvrent plantant mon ordinateur... As-tu eu d'autres personnes qui t'ont remonté ce genre de problème ?

    Pour ma part j'ai raté mon rendez-vous avec Firmin... pourtant, je crois bien être dingue de lectures... mais il faut croire que je ne le suis pas suffisamment ! ;-)

    RépondreSupprimer
  4. Moi, j'ai une petite phobie des rats. Alors, ce livre ne me tente pas. Et tu imagines, quand je suis allée voir Ratatouille avec ma fille au ciné, tous ces rats dans une cuisine, brrr!
    Pour répondre à Loumina, je n'ai pas tout à fait le même problème mais mon ordi a beaucoup de mal à atteindre tes commentaires moi aussi.

    RépondreSupprimer
  5. dimitri, moi, j'ai aimé! Il y en a cependant pas mal qui ne l'ont pas aimé ce livre car l'intrigue elle-même n'est pas très développée!

    RépondreSupprimer
  6. sybilline, oui, tu n'es pas la seule à avoir réagi de cette façon: il y a autant de détracteurs que d'amateurs de ce livre! Ce genre de fable agace parfois!

    RépondreSupprimer
  7. Il me tente depuis longtemps ! Allez je crois que je vais me laisser tenter.

    RépondreSupprimer
  8. Lounima, je n'étais pas sûre du tout de l'aimer non plus mais finalement je l'ai beaucoup apprécié!
    Merci de me signaler cette difficulté à me joindre! Voilà quelque temps qu'on ne m'en faisait plus la remarque et je pensais avoir résolu le problème. Je suis désolée ! Je vais m'en occuper à nouveau, si j'y arrive, mais cela vient du fait que ce second blog est relié à mon premier que je n'ai pas osé fermer de peur de perdre celui-ci, si bien que tout est redirigé du premier au second, d'où les complications possibles et quant à l'aide plusieurs fois demandée, ma plateforme reste muette! Je suis un peu coincée! Merci encore de me l'avoir dit!

    RépondreSupprimer
  9. Même effet chez moi que chez Sybilline le livre emprunté en bibliothèque a été rendu sans être allé au bout
    je n'ai pas été du tout sensible au récit

    Pour répondre un peu à Lounima je n'ai pas un vrai problème pour écrire un commentaire mais l'affichage d'ouverture est extrêmement long selon les jours

    RépondreSupprimer
  10. valérie, évidemment! si tu crains ces petites bêtes..., je ne te le conseille pas; bien qu'à part le début, la plupart du temps,, il réagit comme un humain!
    Je vais finir par faire appel à un spécialiste pour résoudre ce problème qui me désole!
    Je te suis d'autant plus reconnaissante de persévérer malgré tout! Merci à toi et à tous ceux qui laissent un commentaire malgré la difficulté!

    RépondreSupprimer
  11. Dominique, Ta réaction quant au roman ne me surprend pas! C'est un livre un peu spécial! Pour le temps d'affichage des commentaires, Aifelle me l'avait déjà signalé comme parfois trop long. Je pense que c'est toujours le même problème que celui que je viens d'évoquer mais je me sens dépassée pour le moment.J'attends un secours extérieur qui me réinstallera le tout! Patience!

    RépondreSupprimer
  12. Mon avis était mitigé, je n'avais pas réussi à m'attacher à ce rat, sans doute à cause de son côté dépressif et un brin obscène...

    PS : pas de soucis chez moi pour accéder aux commentaires, sans doute parce que je suis sur la même plateforme que toi

    RépondreSupprimer
  13. Pareil que Cynthia, ce rat dépressif m'a plutôt mis le cafard... j'aime les livres et la lecture pourtant, enfin je crois, mais là vraiment, c'était raté...

    RépondreSupprimer
  14. Cynthia, oui, il est comme ça ! Sa seule qualité c'est son amour des livres
    Tu me rassures mais, avec la même plateforme ça colle mieux car il ne doit pas y avoir de redirection, mais en plus j'ai eu plusieurs petits malheurs hier qui m'obligent aussi à changer de clavier et qui ont désactivé les mails un long moment (Mon chat est passé par là de façon désastreuse!) J'espère que tout se rétablira vite!

    RépondreSupprimer
  15. Ys, c'est étrange: j'ai eu envie de noter plein de passages tant j'étais intéressée! Je devais être dans un moment de grâce! Si! si!, Ça arrive parfois! :)

    RépondreSupprimer
  16. Ouf enfin un avis positif sur ce roman qui est dans ma PAL depuis sa sortie. J'espère que je serai du même avis que toi.

    RépondreSupprimer
  17. ça a l'air sympa, je dis "pourquoi pas" !

    RépondreSupprimer
  18. C'est le genre de livre que je note aux premiers billets, puis que j'efface après ! Plus trop tentée, maintenant, malgré ton avis ! ;-)

    RépondreSupprimer
  19. De bons pasages quand même, mais ce rat n'est pas très attachant, ben oui.
    j'avoue maintenant que parfois ton blog met du temps à s'ouvrir, je mettais cela sur le compte des liens vers les BD, mais il semble que non...

    RépondreSupprimer
  20. je n'ai pas du tout mais alors pas du tout accrochée à cette lecture.pas fait la chronique non plus.

    RépondreSupprimer
  21. Je l'ai vu plusieurs fois sur les blogs mais il ne me tente pas du tout. Je crois que c'est en grande partie à cause de la couverture...

    RépondreSupprimer
  22. Il est dans ma PAL, celui-là... mlalgré que je n'aime pas les rats, je me suis laissée tenter par de nombreux avis enthousiastes. J'espère que cela me plaira autant qu'à toi.

    RépondreSupprimer
  23. Impossible pour moi aussi d'en venir au bout, j'ai lâchement abandonné Firmin tant l'ennui était là...

    RépondreSupprimer
  24. Irrégulière: très controversé! Je me suis laissée séduire!

    RépondreSupprimer
  25. Kathel, je n'ose pas insister! Je reconnais qu'il est spécial!

    RépondreSupprimer
  26. Keisha, je ne suis pas sûre de savoir à quoi c'est dû exactement! J'ai tout vérifié:un jour ça passe,un jour non!Bref,merci de passer quand même!

    RépondreSupprimer
  27. alinea, tu n'es pas la seule dans ce cas; ce rat a irrité plus d'un lecteur à ce que je vois!

    RépondreSupprimer
  28. Restling, Je l'ai pris sans grande conviction et finalement j'ai eu une bonne surprise, comme quoi... on ne sait jamais d'avance comment on réagira!

    RépondreSupprimer
  29. Alex,oui, la fin n'est pas très gaie et elle était suggérée dès le début!

    RépondreSupprimer
  30. Anne, je te souhaite de l'apprécier: c'est quand même plus agréable!

    RépondreSupprimer
  31. Delphine, toi aussi! Vous êtes finalement nombreuse à me dire ça!

    RépondreSupprimer
  32. Il me tente toujours un peu mais après les nombreux avis négatifs ou mitigés, je ne suis plus aussi enthousiaste qu'avant... Si j'attends encore un peu je n'aurais plus du tout envie de le lire !
    (J'ai les mêmes problèmes avec ton blog que Lounima ces temps-ci...)

    RépondreSupprimer
  33. Hathaway, Finalemnt si j'avais lu tant de réactions négatives, je ne l'aurais pas choisi non plus et pourtant je l'ai apprécié! On ne sait jamais!
    je suis vraiment désolée pour mon blog parce que pour le moment,je ne peux rien y faire. Il faut que j'attende la venue de quelqu'un de plus compétent que moi! Simplement après contrôle approfondi, on ne me signale rien de grave! C'est déjà ça! :(

    RépondreSupprimer
  34. Ce n'est pas le premier billet que je lis sur ce roman et j'avoue que je suis bien tentée.

    RépondreSupprimer
  35. Bonsoir Mango, j'ai été relativement déçue par ce roman dont j'attendais beaucoup (trop?). Cela manque cruellement d'humour et de fantaisie. La vie de ce rat est vraiment trop triste. En revanche, les illustrations sont bienvenues. Bonne fin de soirée.

    RépondreSupprimer
  36. Je suis carrément passée à côté. J'ai laissé tomber sa lecture car je m'ennuyais.

    RépondreSupprimer
  37. Géraldine, Les réactions sont très variées, j'espère que tu l'aimeras si tu le lis!

    RépondreSupprimer
  38. dasola, C'est peut-être là que nous divergeons, puisque j'y ai vu un peu d'humour et de fantaisie.

    RépondreSupprimer
  39. patacaisse, toi aussi! Décidément!

    RépondreSupprimer
  40. Aie, j'avoue que moi aussi j'avais été très attirée par ce titre... Lu, et abandonné avant la page 100 ! Dommage, j'attendais beaucoup de ce livre ! Il y a de belles réflexions, mais il m'a manqué quelque chose ! Lu et chroniqué au tout début de ce blog, si ça t'intéresse...
    http://aliasnoukette.over-blog.com/article-firmin-autobiographie-d-un-grignoteur-de-livres-sam-savage-55104702.html

    RépondreSupprimer
  41. J'ai lu plusieurs avis déçus... donc, je passe, malgré ton avis positif... Les rats et moi, c'est pas nécessairement une histoire d'amour!

    RépondreSupprimer
  42. Noukette, je n'avais pourtant pas très envie de le lire en le commençant, ce livr, et puis voilà, il a su me conquérir et j'en suis la première étonnée!

    RépondreSupprimer
  43. Karine:) tu as sans doute raison car les avis négatifs semblent les plus nombreux!

    RépondreSupprimer

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.