jeudi 6 janvier 2011

Citation d'Oscar Wilde, sourire du matin: "Perdre un parent, c'est un malheur mais les deux, c'est une négligence"


Cette phrase se trouve dans la comédie d'Oscar Wilde: "L'Importance d'être Constant" basée sur le double sens du mot Constant, à la fois nom propre et nom commun. C'est la dernière pièce de l'auteur écrite en 1895. Elle a été traduite par Jean Anouilh par la suite sous le titre: "Il est important d'être aimé"
Toute la pièce est basée sur une imposture concernant les identités des uns et des autres dont dépendent les destins amoureux. Le quiproquo s'y trouve à l'honneur.
"The Importance of Being Earnest" est certainement la plus connue et la plus populaire des pièces d'Oscar Wilde. C'est un classique, joué aussi bien en Angleterre qu'à l'étranger , l'un des chefs-d'œuvre de la littérature et de l'humour anglais".

Je viens d'en voir la version filmée de 1952 qui est exquise, un vrai délice, complètement loufoque du genre "Arsenic et vieilles dentelles " : "Il importe d'être Constant" (The Importance of Being Earnest), film britannique réalisé par Anthony Asquith, avec Michael Redgrave
La citation du jeudi de Chiffonnette

17 commentaires:

  1. Les citations de Wilde font mouche à tous les coups !

    RépondreSupprimer
  2. Cet Oscar Wilde, il avait le chic pour trouver les bons mots, ceux que l'on retient immédiatement.
    Par contre j'aimerai bien voir la version filmée. Je vais essayer de la trouver car ça m'intéresse beaucoup.

    RépondreSupprimer
  3. Wilde c'est le bonheur assuré
    As tu vu ce film au cinéma ou peut on par bonheur le trouver en DVD je cours vérifier ça

    RépondreSupprimer
  4. Irrégulière, Cette comédie est pleine de ce genre de trouvailles qui m'amusent!

    RépondreSupprimer
  5. Dimitri, il y a aussi une version plus moderne que je n'ai pas vue avec Rupert Everett et Colin Firth

    RépondreSupprimer
  6. Dominique, non, je l'ai vu sur la chaîne tcm consacrée aux vieux films!
    Il va y repasser Lundi 10 Janvier 2011 - 03.24 - (VOST)
    Mardi 11 Janvier 2011 - 06.20 - (VOST)
    Vendredi 14 Janvier 2011 - 05.53 -

    RépondreSupprimer
  7. C'est un humour que j'aime assez... :)

    RépondreSupprimer
  8. Marine Rose, Je n'avais que l'embarras du choix!

    RépondreSupprimer
  9. Ah, j'adore cette pièce! Et j'adore Wilde en général. Ses citations souvent grinçantes me plaisent toujours!

    RépondreSupprimer
  10. Et bien voici la version dont je parlais à je ne sais plus quelle blogueuse et que j'avais vue au lycée... j'avais beaucoup aimé et espère la revoir bientôt!

    RépondreSupprimer
  11. Cette formule m'avait frappée quand j'ai vu la pièce. C'était hilarant! D'ailleurs, j'adore toute la pièce et cet humour so british! et en même temps la satire de la société, les rapports à l'argent, à la famille, la conception du mariage...

    RépondreSupprimer
  12. Karine:), voir ce film m"a donné envie de relire quelques-uns de ses livres!

    RépondreSupprimer
  13. Sabbio,je viens de la découvrir et quel plaisir!

    RépondreSupprimer
  14. claudialucia, sous ses aspects légers cette pièce est évidemment plus profonde qu'il n'y paraît tout d'abord!

    RépondreSupprimer
  15. Wilde fait parti des auteurs que je vénère. Ses petites phrases sont un véritable délice !

    RépondreSupprimer

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.