vendredi 4 mars 2011

A une jeune blogueuse littéraire quémandeuse de conseils, si je peux me permettre.

Quand je dis jeune blogueuse,  c’est à la  débutante que je pense, à celle qui écrit ses  premiers billets sur ses lectures. Peu importe son âge! C’est avant tout une grande lectrice, une  dévoreuse  de livres, une fichue rêveuse aussi, une imaginative à tous crins mais l’étonnement du début est toujours le même. Une certaine forme de découragement surgit très vite, dès les premières  semaines. Comment donc, mais voilà que je lis beaucoup moins à cause de  mon blog et si je lis moins, j’écris aussi moins de billets! S’installe alors une forme de stress, de pression et de se demander comment font  celles qui publient beaucoup. Suis-je trop lente ?  Sont-elles trop rapides ?
J’ai été cette jeune blogueuse aussi  au commencement de 2009. Voici ce que j'écrivais alors ICI:

 "Mon premier blog est né il y a un mois: Lire à tout va, tout frais, tout propre, tout nouveau, attendrissant comme un nouveau-né mais tellement bourré de défauts et si maladroit encore! C’est bien simple : je n’arrive pas à suivre le rythme et maintenant je me demande si cette nouvelle naissance était une si bonne idée !
Depuis que cette ambition blogueuse me dévore, je ne lis plus ou presque plus ! Beaucoup moins  en tout cas !En revanche, je liste, tout et n’importe quoi ! J’ai attrapé le virus de la liste !
 Bref, mes livres, mes chers livres, vous qui avez été et qui êtes ma vie, vous pour qui j’ai parfois séché les cours, trahi père et mère, amoureux et enfant…, vous pour qui je suis entrée en religion…Vous tous mes pauvres livres tant aimés, voilà qu’en votre nom et sous prétexte de ne parler que de vous, je vous oublie, je vous délaisse, je vous abandonne.
Il faut changer! Je dois d’abord LIRE pour bloguer ensuite seulement. Ne pas me tromper de priorité ! Après tout, mon but, c’est uniquement mon plaisir. Il ne faut pas que cette activité devienne un devoir. Surtout ne pas me mettre de pression ! Je dois trouver l’équilibre.
LIRE ET BLOGUER , mais seulement si j’en ai envie ! A mon rythme !

On lit d'abord par plaisir puis longtemps pour ses études et enfin le  plaisir revient un jour comme par miracle et alors on écrit en tâchant d'oublier tout ce qu'on nous a appris. On écrit comme on respire et c'est jubilatoire. 
J'ai longtemps été bloquée par le désir académique de trop bien faire mais depuis que je ne me fixe plus qu'une seule règle, celle de faire court, je me sens libérée. Je n'ai plus pour  guide que mon seul plaisir de lire et d’écrire juste en restant au plus près de ce que je ressens une fois la lecture terminée.
J’écris avant tout pour moi, parce que j’ai tendance, au bout d’un moment à oublier le contenu des livres lus une seule fois, puis pour les quelques fidèles qui me lisent régulièrement et aux réactions desquels je suis sensible. 
Je sais très bien qu’un billet remplace un autre et que déjà on ne lit plus beaucoup les  présentations de mes débuts d'il y a deux ans. Aussi je peaufine moins. Chaque écrit du jour est une bulle qui éclate et s’évapore aussitôt! Je travaille dans l'immédiat. Je n’ai aucune prétention :

Seul le plaisir est mon maître : celui de la lecture, de l’écriture rapide et de l’échange, celui de se savoir lue.  C’est beaucoup! Ça suffit à faire mon bonheur pour l’instant et pour ça , je remercie tous ceux qui ont plaisir à me lire.  

50 commentaires:

  1. Merci à toi pour tes billets toujours si intéressants!

    RépondreSupprimer
  2. magnifique billet et tellement vrai ! La magie du blog est qu'il ravive l'envie de lire, et aussi qu'il permet de rencontrer d'autres lectrices et lecteurs qui sont aussi folles/fous que soi, qui comprennent nos achats compulsifs, nos envies de nous coucher à 19h pour lire ou de se réveiller à 5h... tout à coup on ne passe plus pour des marginaux, sur les blogs on devient normaux ! alors oui au plaisir et à la liberté de lire et de bloguer... et continues à nous créer de si beaux billets !

    RépondreSupprimer
  3. Tu as mille fois raison, il faut d'abord lire pour ton plaisir!
    Et merci de partager ce plaisir avec nous, c'est un bonheur que de venir puiser dans ta très belle et immense bibliothèque.
    Bisous, bisous et très bon week-end

    RépondreSupprimer
  4. De la sincérité dans ton billet.

    Le plaisir de lire avant tout! Avant le plaisir de bloguer.

    Avec ensuite, le pouvoir de partager grâce à cette moderne invention qu'est l'internet.

    Bon weekend!!!!

    RépondreSupprimer
  5. Merci pour ce billet que tu nous fait partager (parce que je t'avoue que, comme tu le dis, je n'ai pas lu tes billets du début), et dans lequel je me retrouve. J'ai déjà fait une pause (de septembre à maintenant) parce que je pensais trop au blog. La prépa a carrément changé mon rapport à la lecture, et je lis beaucoup plus qu'avant, des livres pour les cours évidemment, mais aussi beaucoup de livres pour moi. Il y a beaucoup de livres pour lesquels je ne fais pas de billet, soit parce que je n'en ressens pas le besoin, ou parce que j'ai envie de garder les sentiments que j'ai eus pour moi. D'ailleurs je ne sais pas si ce billet est une réponse au mien, mais s'il l'est, je te remercie. Merci beaucoup.

    RépondreSupprimer
  6. Parfois, j'ai du mal à écrire mes billets et je me dis qu'ils sont vraiment mauvais... Mais l'essentiel est de garder une trace de ses lectures et surtout de se faire plaisir. Grâce aux blogs, je me suis ouvert de nouveaux horizons de lecture et j'ai découvert des livres que je n'aurais sans doute jamais lus.

    RépondreSupprimer
  7. C'est tout à fait ça, j'aime bien comment tu décris l'effet bulle de chaque billet, même si je vois bien que l'on lit encore d'anciens billets chez moi (stats obligent)... L'important est d'éviter la pression et de ne conserver que le plaisir. Mais tu as raison, après l'enthousiasme des débuts arrivent parfois de sentiments contradictoires et puis l'habitude venant ce n'est qu'une sorte de gymnastique assez adictive.
    Quand je songe que je blogue depuis 2006...;o) Pfiou...

    RépondreSupprimer
  8. J'ai toujours aimé lire mais je n'avais pas le temps. Maintenant c'est la retraite et j'en profite. Je lis et j'écrits ce que j'en pense.Je digresse, m'éloigne, reviens. Ce n'est jamais court,je suis un vieux bavard.Je regarde les autres, je ne juge personne, j'ai passé l'âge. Pourtant je me désole quand je vois les listes que font certains (nes). Toute ma vie j'ai essayé d'être le meilleur, je ne serais pas celui qui en lit le plus. C'est du plaisir pas un concours.
    Merci pour ton billet, il m'a fait chaud à mon cœur simplet de lecteur.

    Le Papou

    RépondreSupprimer
  9. Merci pour ce billet dans lequel je me reconnais un peu. Je n'ai notamment pas encore trouvé l'équilibre entre la lecture, bloguer, ma vie, mon foyer.
    Et puis je me reconnais aussi quand tu dis que tu avais du mal à écrire parce que tu voulais que cela soit parfait, académique. Je commence un peu à me détacher de ça mais ce n'est pas évident.

    Pour moi bloguer c'est aussi le plaisir de faire travailler mes neurones. En effet je n'ai pas fait d'études supérieures, je n'ai pas le bac, j'ai donc un beau complexe face à ceux qui ont étudié. Je reste baba parfois devant certains billets mais écrire mes avis me permet de faire face à mon complexe et d'avancer.

    En tout cas, ca fait plaisir de lire ton article. Bon week-end !

    RépondreSupprimer
  10. Sabbio, merci à toi d'être passée!

    RépondreSupprimer
  11. George, oui,il s'agit bien d'une certaine forme de folie partagée. Enfin on peut s'accorder une bonne conscience quand on préfère rester lire chez soi plutôt que de sortir à tout prix.
    Refrain de mon enfance qui me désespérait:"Les enfants,il fait beau! Allez vite jouer dehors!" Grr!!!

    RépondreSupprimer
  12. chrys, tu en sais quelque chose du plaisir de bloguer, toi qui sais si bien te renouveler!

    RépondreSupprimer
  13. Paradoxale,oui, tu es bien l'inspiratrice de ce billet! :) J'avais commencé à te répondre dans un commentaire à ton article du jour mais c'était si long que j'ai préféré en faire un billet à part. (ceci dit, il me semblait t'avoir quand même laissé un commentaire très court mais je ne le vois pas : j'ai dû faire une fausse manœuvre! )

    RépondreSupprimer
  14. saxaoul, tu es trop sévère avec toi-même! Tes billets ne sont pas mauvais du tout! On a toujours trop tendance à être trop exigeant,ce qui freine la spontanéité!

    RépondreSupprimer
  15. antigone, tu es une pionnière qui m'a beaucoup influencée et je t'admire de garder autant de tonus qu'au début de ton blog malgré les moments de lassitude qui nous prennent parfois! Cinquième année de blog, ce n'est pas courant! Il y en a tellement qui décrochent!

    RépondreSupprimer
  16. Le Papou, bienvenue ici! Tu as tout dit en disant que bloguer est un plaisir et non un concours! Au diable l'excellence! On blogue au rythme de sa propre vie et on ne doit des comptes qu'à soi-même. Cette liberté est grisante! Chacun ses choix! Je vise la brièveté parce que ma tendance naturelle serait de vouloir trop détailler et toi tu aimes les digressions et pourquoi pas? C'est souvent là qu'on est le meilleur, quand on s'écarte un peu de la ligne droite! Heureusement que les blogs ne se ressemblent pas! Quelle barbe ce serait!

    RépondreSupprimer
  17. Mélo, pas de complexe à avoir! Rien de pire que les billets qui suivent tous le même modèle appris au lycée! Ceux que je préfère, ce sont ceux qui m'en apprennent tout autant sur leur auteur que sur le livre commenté! Un peu d'empathie ne nuit jamais!
    Il est évident qu'un blog est un dévoreur de temps! Tout est là: le temps, le temps, qui finit toujours par manquer!

    RépondreSupprimer
  18. Elle en a fait du chemin , la jeune bloggeuse, mais elle a eu beau grandir, elle n'a jamais vieilli!

    RépondreSupprimer
  19. J'aime bien ton billet qui résume l'essentiel des phases par lesquelles on passe. Je ressens une certaine lassitude en ce moment, plus envie de faire de billets, çà parasite un peu mes lectures, je réfléchis à une évolution possible. Je fais aussi plus court (je suis persuadée que les billets longs sont parcourus en diagonale), je veux absolument retrouver une entière liberté. Je pense aussi à une longue pause.

    RépondreSupprimer
  20. En tant que blogueuse débutante, je me suis sentie interpelée par le titre de ton billet et plusieurs des questions que tu poses rencontrent mes propres interrogations. Par contre, pour le court et le long, je ne suis pas tout à fait d'accord. J'arrive souvent sur les blogs par Google quand je cherche des avis sur un roman, et alors j'aime bien que le billet ne se contente pas de recopier une 4e de couverture mais m'apprenne vraiment des choses sur le livre, ce qui ne se fait pas sans développer un peu...

    RépondreSupprimer
  21. J'ajoute ma petite pierre (oui, ça prend du temps, les blogs, pas que le notre...)
    Comme je note tous les livres que je lis, je me suis aperçue que je lis autant qu'avant blog... A mon grand étonnement.
    Mais je ne fais pas forcément un billet, et je réfléchis à un système de plusieurs livres dans le même billet.
    Je fais paraitre 4 billets par semaine, toujours sur un livre, et je trouve le moyen d'avoir des brouillons d'avance. Inquiétant . Aurais-je deux vies?
    je pense que ne pas avoir la télé, ça aide.
    parce que j'ai un métier et une vie sociale, quand même.
    cependant parfois je ressens de la fatigue à bloguer...

    RépondreSupprimer
  22. Tiens, je n'avais jamais perçu mon activité de blogueur ainsi...
    Au contraire, je suis devenu un boulimique de lecture. Je lis toujours plus, passant de LONGS moments en bibliothèque pour m'abreuver. Par contre, ce qui est certain, c'est que je sélectionne désormais ce que je chronique. Par exemple, le Magasin général tome 6, je vais le rendre sans le chroniquer. Je n'ai rien de neuf ou d'intéressant à dire dessus, pas la peine que je me force à écrire quelque chose de médiocre.
    Ma difficulté à moi se serait plutôt porté sur ce plan.

    RépondreSupprimer
  23. Très beau billet... mais encore une fois, je me sens à contre-courant : je lis bien plus depuis que j'ai ouvert mon blog, et des livres que je n'aurais sans doute jamais lus d'ailleurs, notamment la littérature contemporaine qui m'était presque totalement étrangère. Bon, ceci dit, j'ai ouvert mon blog après avoir mis le point final à ma thèse, ceci expliquant sans doute cela, maintenant j'ai du temps que je n'avais pas...

    RépondreSupprimer
  24. Je pense que tous ceux qui tiennent un blog littéraire se posent à un moment ou à un autre la question du rapport temps dédié à la lecture/temps dédié à l'écriture pour le blog. Je m'accorde en ce moment des journée "no blog", afin de me consacrer pleinement à la lecture... ou à autre chose ;-)

    RépondreSupprimer
  25. quel joli billet, mango, qui résume bien ce que doit rester la lecture = un pur plaisir
    tout au début que j'avais un blog, je me suis rendu compte que parfois je me sentais "obligée" de parler de mes lectures et cela m'a dégoûtée pendant un temps à la fois du blog et de la lecture
    heureusement cela n'a pas duré et comme toi, j'apprécie les échanges

    RépondreSupprimer
  26. orfeenix, :) accordons-nous alors sur le fait qu'elle a un peu appris à mieux gérer son temps!

    RépondreSupprimer
  27. Aifelle, oh, non, pas une longue pause! Quelle mauvaise nouvelle ce serait non seulement pour moi qui attends avec tant de plaisir tes visites matinales mais pour tellement d'autres aussi! Sue tu aies envie de lever le pied un moment comme on dit, je le comprends. Il y a des jours où je ressens aussi cela très fortement mais une longue pause, c'est trop long (?!) J'ai remarqué que souvent par la suite les blogs ne se rouvrent plus! J'espère très égoïstement que ça ne t'arrivera pas!

    RépondreSupprimer
  28. prune, Entendons-nous bien! Quand je dis un billet court ça ne veut pas dire non plus un billet de quelques lignes mais simplement un billet qui ne vise pas forcément à l'exhaustivité ce qui devient très vite ennuyeux, je trouve, même si tout ce qui est dit est juste et instructif. On trouve tout en ce moment sur la toile et en particulier les résumés des livres. Je cherche juste à ne pas faire de doublons!

    RépondreSupprimer
  29. Keisha, tu es l'organisation même et ton rythme et tes choix de billets sont l'exemple à suivre pour moi. Je crois volontiers que ne pas avoir de télé doit aider à trouver du temps. Je la regarde trop souvent pour ma part, surtout depuis que je peux choisir les films.La fatigue est bien là, parfois, souvent, mais tant que le plaisir l'accompagne, il ne faut pas trop se plaindre!

    RépondreSupprimer
  30. Yaneck, Je suis d'accord avec toi : l'idéal serait de pouvoir sélectionner toutes ses lectures et surtout ses billets mais parfois on se trompe et c'est également intéressant de pouvoir le dire, si possible en expliquant pourquoi. Si on ne parlait que des livres qu'on aime, le blog ressemblerait trop à un catalogue d'éditeurs. Encenser, oui, parfois mais à condition de se donner le droit de critiquer aussi!

    RépondreSupprimer
  31. Irrégulière, Le temps est au cœur de la réussite d'un blog, bien sûr, car tout billet prend du temps.Ceci dit, je lis également beaucoup plus de littérature contemporaine et moins de classique depuis que je tiens ce blog. Parfois je le regrette aussi d'ailleurs!

    RépondreSupprimer
  32. Margotte, oui, avoir du temps c'est essentiel, et pour lire et pour écrire des billets, répondre aux commentaires, lire les autres blogueurs et déposer chez eux nos commentaires. C'est un vrai travail!:))

    RépondreSupprimer
  33. niki, sans échanges,je me demande si j'aimerais continuer! Franchement, je ne crois pas alors qu'au début ce n'est pas ce que je recherchais! J'ai changé!

    RépondreSupprimer
  34. Bonjour,
    je suis une blogueuse débutante (deux mois) mais je triche un peu : les livres dont je parle, je les ai lus il y a un moment, de quelques semaines à quelques mois. Je rédige des billets que je stocke sur l'ordi, en me disant que je les publierai le moment venu. J'aime bien laisser reposer les choses, le temps long et pour le moment (cela peut changer) je n'ai pas encore rédigé de billet dans le feu d'une lecture passionnée. On verra bien...

    RépondreSupprimer
  35. Tu m'as bien écrit un commentaire, mais je ne l'ai validé que ce matin ^^

    Encore merci ! Et je vois, avec ce billet, que je suis loin d'être la seule à me poser des questions !

    Bon week-end ;)

    RépondreSupprimer
  36. C'est sûrement agréable et rassurant d'avoir des billets d'avance! Pour ma part,sur un coup de folie,au cours d'un déménagement je me suis débarrassée de tous mes écrits envahissants,préparation de concours, cours divers,résumés personnels sur tout Zola, Balzac et Proust lus au cours des vacances d'étés. Je voulais me libérer et libérer de la place! Quelle erreur! Je n'avais pas encore de blog et c'est ma seule excuse! :)
    Ceci dit, rien ne vaut maintenant l'adrénaline de publier mes impressions "en direct", à peine le livre lu! C'est ludique et grisant!

    RépondreSupprimer
  37. Paradoxale,merci de me rassurer pour le commentaire. Tout le monde passe par des moments de doute plus ou moins fort! Je crains toujours la disparition inattendue des blogs que j'aime.

    RépondreSupprimer
  38. D' accord avec toi :
    "Lire doit être un plaisir"

    Et c' est un plaisir aussi pour nous, de te lire.

    Tu ne vas pas laisser ton blog, j' espère.
    Bon dimanche

    RépondreSupprimer
  39. Alba, non,pour le moment,j'ai toujours beaucoup d'enthousiasme!

    RépondreSupprimer
  40. Encenser, oui, parfois mais à condition de se donner le droit de critiquer aussi!

    Mais je suis entièrement d'accord avec toi. Quand je dis que je sélectionne maintenant mes articles, ça ne veut pas dire que j'écarte les critiques négatives. au contraire, j'adore écrire des critiques négatives bien construites et argumentées. C'est tout autant un plaisir que de mettre en avant mes bonnes découvertes.

    RépondreSupprimer
  41. Je me reconnais totalement, merci pour ce billet !

    RépondreSupprimer
  42. Yaneck, après ces précisions, je suis bien d'accord avec toi!

    RépondreSupprimer
  43. Mathilde, on passe tous par là à un moment ou à un autre!

    RépondreSupprimer
  44. Un billet qui permet de comprendre comment tu vois ton blog: c'est sympa de se retrouver dans la façon dont tu écris tes posts. Pas de pression, le plaisir avant tout: c'est l'objectif que je me suis fixée! Merci pour ces instants de partage

    RépondreSupprimer
  45. Merci, Mango, pour ce beau billet ! Mon blog a un peu plus de six mois et je suis passée par la phase de stress aussi (je ne lis pas assez, ce blog me prend trop de temps... !!) Heureusement la télé est en panne et je ne la change pas pour l'instant (d'autres priorités) : ça aide délicieusement à la lecture (et à regarder des DVD quand même). Je m'interroge aussi sur la qualité de mes billets et sur le côté trop virtuel de la chose bloguesque. Mais ce qui reste le plus important : le plaisir ! le plaisir finalement de lire de plus en plus, de faire des achats (compulsifs mais tellement jouissifs), d'affiner mon esprit critique en vous lisant toutes (et en n'ayant pas assez de temps pour vous lire), de découvrir des univers de lecteurs proches, et même s'ils sont virtuels ou presque, de créer de vrais liens. A la joie de continuer à te lire !

    RépondreSupprimer
  46. ogressedeparis, C'est fragile un blog! Certains disparaissent sans prévenir,du jour au lendemain et je m'aperçois à chaque fois que ça me fait mal comme dans la vie réelle. J'ai l'impression d'avoir perdu un ami et je me tourmentr en pensant à ce qu'il devient!

    RépondreSupprimer
  47. Liliba, c'est trop gentil mais je te rends la pareille!

    RépondreSupprimer
  48. Anne, On finit tous par éprouver ces différentes phases. Heureusement ça passe! J'aime beaucoup ton enthousiasme!

    RépondreSupprimer

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.