mercredi 8 juin 2011

Décès de Jorge Semprun

L’écrivain espagnol Jorge Semprun est mort hier, mardi 7 juin 2011, à son domicile parisien. Il avait 87 ans.
Enfant, il connut l’exil pendant la guerre d’Espagne puis fut déporté deux ans à Buchenwald.
Ancien membre du Parti Communiste, il fut aussi  ministre de la Culture en Espagne de 1988 à 1991.
Membre de l’Académie Goncourt depuis 1996, il a écrit de nombreux romans autobiographiques dont
«La deuxième mort de Ramon Mercader» qui reçut le Prix Femina,
«Autobiographie de Federico Sanchez» (1976), «Montand la vie continue» (1983)
Son dernier livre : «Une tombe au creux des nuages». essai sur l'Europe d'hier et d'aujourd'hui,  sortira en Poche en octobre.
Au cinéma, on lui doit :
La guerre est finie,  Stavisky (Alain Resnais), Z, L'aveu, Section spéciale (Costa-Gavras), Les routes du sud (Joseph Losey), Netchaiev est de retour (Jacques Deray).

29 commentaires:

  1. j'ai entendu cela à la radio ce matin.

    RépondreSupprimer
  2. Lystig,j'ai appris la nouvelle hier soir très tard.

    RépondreSupprimer
  3. Je viens de le lire sur Yahoo actu. Je n'ai jamais rien lu de ce monsieur. Peut-être l'occasion de mieux découvrir ce qu'il a écrit (oui, c'est triste de dire ça :( )

    RépondreSupprimer
  4. C'est quelqu'un que j'appréciais beaucoup, j'ai lu plusieurs de ses ouvrages. Les matins de France-Culture lui sont consacrés aujourd'hui.

    RépondreSupprimer
  5. De poche en poche8 juin 2011 à 09:41:00

    Ces fameux écrivains, nous les croyons immortels... Je n'ai jamais rien lu de cet auteur mais je sais que c'était un très bon écrivain.
    Anne.

    RépondreSupprimer
  6. Tristesse pour moi, un écrivain superbe et même si tous ses choix ne me séduisaient pas j'ai tellement aimé "l'écriture ou la vie et Adieu vive clarté"
    Honte aux académiciens qui n'ont pas su faire une entorse à un réglement ridicule pour l'accueillir lui qui écrivait dans notre langue

    RépondreSupprimer
  7. Quel auteur et quel homme. Bien triste nouvelle.

    RépondreSupprimer
  8. J'ai dans mes tablettes son ouvrage "L'écriture ou la vie", ce serait peut-être l'occasion de l'en sortir...

    RépondreSupprimer
  9. Georges , elle est tombée tard hier. On n'en parle vraiment que ce matin

    RépondreSupprimer
  10. Manu, c'est souvent aussi à cette occasion qu'on découvre les livres.

    RépondreSupprimer
  11. Aifelle, Je l'ai vu souvent dans des émissions où il se montrait toujours très intéressant mais je ne crois pas l'avoir déjà lu.

    RépondreSupprimer
  12. De poche en poche, bon écrivain, bon orateur et homme politique,il était sur tous les fronts.

    RépondreSupprimer
  13. Dominique,toujours conformistes, ces Académiciens!

    RépondreSupprimer
  14. ötli, un homme courageux et pas seulement un écrivain.

    RépondreSupprimer
  15. Cynthia, Ah oui, ce serait bien . J'aimerais savoir ce que Dominique et toi vous avez pensé de ce livre.

    RépondreSupprimer
  16. Un écrivain que j'aime énormément et un homme charmant. Il était venu voir les élèves (option cinéma) de mon mari et présenter le film de Resnais "Stavinsky" dont il était le scénariste.

    RépondreSupprimer
  17. Quelle sale nouvelle ! J'ai appris ça ce matin...

    RépondreSupprimer
  18. claudialucia, Il semble avoir beaucoup marqué les gens qui l'ont connu

    RépondreSupprimer
  19. C'est dommage, j'ai eu l'impression d'apprendre à connaître cet homme aujourdhui en écoutant France Inter qui lui a consacré beaucoup de temps. Heureusement qu'il y a France Inter et Culture tout de même pour rendre de vrais hommages à des hommes comme ça.

    RépondreSupprimer
  20. Margotte, Il aura participé à toutes les grandes luttes de son époque.

    RépondreSupprimer
  21. Valérie,j'ai manqué l'émission. Je le regrette.

    RépondreSupprimer
  22. J'ai eu l'occasion de le rencontrer il y a quelques années, on se sent tout petit à côté d'une personne comme ça

    RépondreSupprimer
  23. Griotte, Il en imposait très certainement!

    RépondreSupprimer
  24. Question : on prononce Roré Se-mproun ou Georges Sanprin ?! Grande question jamais résolue....

    RépondreSupprimer
  25. Alex, J'ai plus souvent entendu prononcer ce nom à la française et toi?

    RépondreSupprimer
  26. Un auteur qui va manquer dans le paysage culturel français ... Heureusement, il nous reste ses ouvrages d'une qualité littéraire exceptionnelle ! C'est aussi une partie de notre mémoire collective qui part avec son décès.

    RépondreSupprimer

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.