jeudi 20 mai 2010

Les cinq tableaux volés à Paris, au Musée d'art moderne

Voici les cinq tableaux qui viennent d’être volés au Musée d’Art moderne de Paris


Le pigeon aux petits pois, de Pablo Picasso, (1912)


La femme à l’éventail de Amedeo Modigliani, (1919)


La Pastorale de Henri Matisse, (1906)


L’olivier près de l’Estaque, de Georges Braque, (1908)


Nature morte au chandelier, de Fernand Léger, (1922)

29 commentaires:

  1. Je plaide non coupable...
    Chéri, cache les tableaux! On est démasqué...

    RépondreSupprimer
  2. clara, vilaine! ...:))) rends-les tout de suite!!!

    RépondreSupprimer
  3. Tu ne nous avais pas dit que tu avais passé commande!!!!

    RépondreSupprimer
  4. Chrys, C'est une décision qui ne se clame pas sur les toits! Chut!!! :)

    RépondreSupprimer
  5. Et tu demandes combien pour le Modigliani ?
    :)))

    RépondreSupprimer
  6. Je ne savais pas... Ca m'attriste toujours, ce genre d'histoires !

    RépondreSupprimer
  7. Neph, on va les retrouver! Ils sont invendables!

    RépondreSupprimer
  8. Qu'est-ce qu'il est beau, le Modigliani !
    (mais c'est pas moi la coupable !)

    RépondreSupprimer
  9. Je me demande à combien s'élève le butin...On dirait que Thomas Crown est de retour ^^

    RépondreSupprimer
  10. bon ben perso, j'en veux pas... ;))

    RépondreSupprimer
  11. Papillon, c'est aussi celui que je préfère avec le Picasso!
    C'est pas toi, tu es sûre? Tu viens de hausser les sourcils! (et moi, je viens de voir "Lie to me"!)

    RépondreSupprimer
  12. Cynthia, 500 millions ce matin, maintenant, ce n'est plus que 100!
    Si Thomas Crown est de retour, qui sera la chasseuse de primes?

    RépondreSupprimer
  13. choupynette, à vrai ire moi non plus: trop d'embarras!:))

    RépondreSupprimer
  14. Le pire est que ces tableaux semblent, comme très souvent, avoir été découpés de leurs chassis. Quelle tristesse!!!
    nadiartinternational.blogspost.com

    RépondreSupprimer
  15. J'aurais emporté le Braque ... imagine que ce soit volé par un collectionneur détraqué qui les garde pour lui tout seul et qu'on ne les revoit jamais ?? Autrement je ne vois pas l'intérêt, ils seront identifiés tout de suite.

    RépondreSupprimer
  16. Qu'il a bon goût le voleur !! Mais quel malotru tout de même !!
    J'aime beaucoup le Picasso... :D

    RépondreSupprimer
  17. Disier Fettweis, ils disent aimer les tableaux mais n'hésitent pas à les découper! De la folie pure!

    RépondreSupprimer
  18. Aifelle, tu préfères le Braque? Je trouve que ces peintures ne rendent pas bien sur les photos mais je n'ai pas trouvé mieux!

    RépondreSupprimer
  19. Lounima, Où vont-ils aller ces tableaux maintenant: dans un coffre, une banque, un salon? Cinq d'un seul coup, ça fait quand même beaucoup!

    RépondreSupprimer
  20. Il semble que le système d'alarme ne marchait plus ? on en rirait
    Si j'en aperçois chez un antiquaire je ferai un billet :-)

    RépondreSupprimer
  21. Décidemment, toujours à la pointe de l'actu ! Robert Laffont, les tableau volés : tu es mon France-info perso ! ^^

    RépondreSupprimer
  22. Dominique, c'est ça, oui! Bonne idée! Faisons le tour des antiquaires et quand on les aura trouvés, exposons-les à nos fenêtres! Ils y seront mieux gardés qu'au Musée et au moins ils profiteront à tout le monde! :)

    RépondreSupprimer
  23. choco, que veux-tu, ma philosophie, c'est: " si ça m'intéresse, ça doit bien aussi intéresser quelqu'un d'autre!" :))

    RépondreSupprimer
  24. Où étais-tu hier ? Tu t'y connais en système d'alarmes ? hé hé

    RépondreSupprimer
  25. Comme quoi, l'art est vraiment subjectif ! Car malgré leur valeur, je n'en voudrais pas chez moi. Si le braque à la limite, et encore !

    RépondreSupprimer
  26. Je les ai tous vu ou étudiés dans des livres.
    L'olivier près de l'estaque et la pastorale sont deux que j'aime bcp !

    RépondreSupprimer
  27. Vu leur renommée mondiale, je me demande ce que les voleurs vont pouvoir en faire ?! Ils sont invendables en place publique et même si c'est une "commande" privée, le commanditaire ne pourra jamais les suspendre chez lui pour les faire admirer à ses visiteurs ! Quel intérêt s'ils restent dans des coffres forts ad vitam aeternam ...

    RépondreSupprimer

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.