dimanche 3 mars 2013

La Fontaine, dans le bleu, entre Soulages, Miró et Klein.


J'aime le jeu, l'amour, les livres, la musique, 
La ville et la campagne, enfin tout; il n'est rien
Qui ne me soit souverain bien
Jusqu'au sombre plaisir d'un cœur mélancolique.


Le mensonge et les vers de tout temps sont amis.


Pierre Soulages, 1919 
Joan Miró, 1893, 1983
Yves Klein, 1922, 1968
Jean de La Fontaine, 1621, 1695

15 commentaires:

  1. J'ai aperçu Soulages dans une fin d'émission sur Arte ces jours-ci, quel homme ! et quel artiste ! Vivement l'ouverture de son musée à Rodez.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On a dû voir la même émission. C'était passionnant! Ce qu'il fait me plaît bien. C'est puissant! J'ai aimé qu'on puisse le voir travailler dans son atelier et surtout qu'il nous présente ses outils de travail, qu'il est obligé de fabriquer lui-même parfois!

      Supprimer
  2. Réponses
    1. Bonjour Frankie: contente si ça te plaît.

      Supprimer
  3. J'aime ce que fait Soulages moi aussi depuis que j'ai admiré ses vitraux à Conques.Y.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quelle chance! Ce doit être beau à voir.

      Supprimer
  4. Pssst Mango c'est un des "bleu" de Miro la deuxième oeuvre ! ^^ Bisous et bon dimanche

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci de ton aide. Je rectifie comme je peux! Bon dimanche à toi.

      Supprimer
  5. Pierre Soulages, un grand peintre atypique qui ne lésinent pas sur les couleurs et particulièrement "le noir", sa couleur fétiche! (je lui ai consacré un billet la semaine dernière, sur mon blog!)
    Beau dimanche Mango!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai été voir ton beau billet sur le peintre. Nous avons apprécié la même émission qui était un régal. J'en voudrais tellement plus souvent des semblables. Ce soir au contraire j'ai éteint la télé tellement tout y est nul! Ça m'arrive de plus en plus souvent ce qui n'est pas plus mal après tout.

      Supprimer
  6. j ai pu aller me rėgaler au musee soulage.....j ai fait un jour une allergie a la morphine ....suite opération et je voyais bouger des chose qui se transformait Et et quand j'ai vu les tableaux de soulages Je voyais aussi des formes qui se transformaient .....bateaux paysages ... Et on peut rêver comme ça des heures devant les tableaux De ce peintre merveilleux

    RépondreSupprimer

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.