dimanche 11 décembre 2011

Festival de poésie et d'art d'aujourd'hui en Bretagne, Landivisiau

Du 10 au 16 décembre 2011 la ville de Landivisiau organise la toute première édition de  Moi les mots, un festival de poésie et d'art d'aujourd'hui.
Un événement organisé en hommage à l'écrivain, poète et journaliste Xavier Grall, disparu en décembre 1981...

Si je suis  désormais loin de cet endroit du Léon où j'ai passé  mon enfance et ma jeunesse, je m'y sens toujours très attachée, surtout quand il s'offre  comme en ce moment une fête de la poésie appelée  à se renouveler chaque année.
 Je trouve excellente l'idée d' une approche de la poésie par les arts plastiques grâce à une exposition  qui fera découvrir le travail en résonance de trois binômes plasticiens /poètes : Isabelle Damotte et Yann Beauverger, Erwan Bargain et Eric Le Briz, Daniel Kay et Bertrand Menguy.
Tous les binômes exposeront des œuvres spécialement créées pour le lieu et le projet d’exposition mais aussi des travaux antérieurs ; ce qui permettra aux visiteurs de découvrir l’ensemble de leurs univers artistiques.
Toutes les infos pratiques se trouvent ICI

J'ai seulement un peu de mal  pour ma part à trouver des informations sur les artistes exposés.
Qui sont les poètes ? Qui sont les artistes plasticiens?
Pas facile de trouver leur actualité sur le net mais c'est un début et les améliorations et précisions vont suivre, c'est sûr. 
Patience et encouragements  donc pour un tel projet si prometteur et sympathique. 
Voici ce que j'ai pu trouver concernant leurs dernières œuvres publiées:
Erwan Bargain/ Eric le Briz,  
Isabelle Damotte/Yann Beauverger, (Isabelle Damotte, est un poète en résidence depuis le 7 novembre à Landivisiau)
Daniel Kaypoète français né en 1959 à Morlaix. Professeur agrégé de lettres modernes, il a animé en 1983 des émissions littéraires sur Radio Nord-Bretagne. En 1991, il organise une exposition sur le haïku à la bibliothèque de Lorient. Il a publié des poèmes dans les revues NRF, Théodore Balmoral, Hopala, Traces... Ardent défenseur du livre d'artiste, il collabore régulièrement depuis 2003 avec l'illustrateur Thierry Le Saec. Il est actuellement professeur au Lycée Auguste Pavie de Guingamp.(Wikipedia)
Son site, On le découvre ICI aussi. 
Bertrand Menguy, artiste plasticien à Morlaix, ICIICI, et...

10 commentaires:

  1. J'ai vu l'info, chez Sylire je crois, c'est une belle idée. Je vais aller fouiller sur le site aussi à la rechercher des plasticiens.

    RépondreSupprimer
  2. J'adore ce genre de Festival, je te souhaites par avance si tu y vas une excellent journée et reviens nous avec de la poésie plein la tête

    RépondreSupprimer
  3. Aifelle, Ah merci, je me demandais où j'avais eu l'information: chez Sylire, bien sûr! Je vais le préciser dans mon billet. On voit que ce n'est que le tout début de ce festival car les infos que j'ai pu trouver ne sont pas nombreuses.

    RépondreSupprimer
  4. Dominique, Je n'y serai pas, hélas, car trop loin mais c'est un signe d'amitié pour un endroit que j'affectionne tout particulièrement y ayant vécu mes 17 premières années. Un lieu mythique pour moi désormais.

    RépondreSupprimer
  5. Ca me fait penser à Watou, obscur village à la frontière franco-flamande (dans le nord, pas loin d'Ypres) où se déroule tous les trois ans je crois une epo qui dure tout l'été : des installations d'artistes contemporains et des textes d'auteurs flamands, anciens ou modernes.

    RépondreSupprimer
  6. Comme ce festival doit être agréable et passionnant.
    C'est dommage que ce soit un peu loin, et que surtout le temps me manque. On doit y faire de belles rencontres.

    RépondreSupprimer
  7. Je ne savais pas Mango que ce petit bout du bout du Finistère t'était cher. J'ai écouté des lectures (accompagnées ou pas de musique) de l'œuvre de Xavier Grall cet après-midi. Ce fut sublime et très émouvant avec notamment "Solo" écrit peu avant sa mort. J'y ai croisé Sylire. La semaine sera belle encore...

    RépondreSupprimer
  8. Sylire, C'est grâce à toi que j'ai eu l'information.

    RépondreSupprimer
  9. Fransoaz, De tous les endroits où j'ai vécu, c'est celui auquel je reste le plus attachée et tout ce qui le concerne m'intéresse.
    C'est une chance d'avoir pu écouter des poèmes de Xavier Grall. Il me reste à mieux le découvrir.
    L'an prochain, si le festival se renouvelle, je ne refuserais pas une petite visite. Bien programmée, ce devrait être possible.

    RépondreSupprimer

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.