vendredi 30 mai 2014

Trois lectures de vacances contrastées

On ne peut pas gagner à tous les coups! Ce cliché sert aussi pour les lectures de  romans, surtout  ceux destinés à un  public de femmes jeunes, voire d’adolescentes. Je viens d'en lire deux dont un seul a rempli sa mission de me faire passer le temps agréablement. J'ai abandonné le second. Quant au troisième je suis en plein dedans: je le dévore! 
 Plutôt pas mal :
Le roman de Victoria Dahl, est une romance  effrontée comme son héroïne mais  qui n’offre que peu de surprises dans le genre récit amoureux entre aristocrates de  l’Angleterre victorienne.
C’est toujours le même scénario -  que j’attends d'ailleurs -  il faut être honnête: celui  de deux jeunes que tout oppose mais dont la passion fulgurante (surgie entre eux au premier coup d’œil) surmonte tous les obstacles après bien des quiproquos, des attentes, des fuites et poursuites etc.
Les héros sont jeunes,  beaux, bien nés,  riches…  les traîtres  ont tout pour déplaire  sous leurs apparences trompeuses. Ça se lit très vite, même si on se trouve au milieu d’une famille plutôt bruyante, toutes musiques allumées, cris de bébés et autres variétés  possibles en cours…
J’avais besoin d’une lecture de ce genre, sans surprise  dans le déroulement de la  passion mais  égayée par les nombreux  passages érotiques des premiers chapitres. Par la suite, toutes les positions ayant servi, ces descriptions se font plus discrètes.
J’ai eu ce que j’attendais au départ : un moment de divertissement des plus faciles.
Quant au second livre, il me tombait sans cesse des mains. J’ai fini par l’abandonner. Je n’ai tout simplement pas pu accrocher à ces «Sorcières de North Hampton», deux sœurs privées de leurs pouvoirs, je ne sais déjà plus trop pourquoi mais qui petit à petit vont essayer de les récupérer sans se faire condamner pas les hautes autorités.  Je n’ai pas suivi grand chose de leur histoire  tant le récit traînait en longueur et me semblait vide, me laissant le temps pour trop de distractions. Pas pour moi donc
Maintenant me voilà plongée dans un roman autrement plus  dense et superbe …mais très gros : Confiteor de Jaume Cabré. J’ai déjà du mal à lâcher ma lecture  après 86 pages sur les 772 annoncées. Tant pis pour les gestes de la vie quotidienne: ils attendront la fin de ce long week end!  
"Ce n'est qu'hier soir, alors que je marchais dans les rues trempées de Vallarca, que j'ai compris que naître dans cette famille avait été une erreur impardonnable."

24 commentaires:

  1. Confiteor m'attend aussi ! Hâte d'avoir ton avis !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'en suis encore qu'au milieu . J'aime beaucoup mais je ne voudrais pas être si souvent arrêtée par mes diverses autres tâches. J'aurais voulu le lire presque d'une seule traite

      Supprimer
  2. Tu me surprends avec cette première lecture ! et je note cette troisième qui a l'air si bien.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'en ai besoin de temps en temps de ces lectures faciles, quand je sais que je serai souvent dérangée, par exemple!

      Supprimer
  3. La couverture des deux premiers auraient suffi à me dissuader ... quant au dernier, il est noté, j'attendrai la sortie poche.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il va être énorme en Poche ou alors il sortira en deux tomes?

      Supprimer
  4. Tout comme Aifelle, seul le troisième me "parle"... il est noté, et j'attends d'avoir un peu plus de temps pour m'en mettre en quête !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il est très beau bien que pas si facile que ça, mais quel roman!

      Supprimer
  5. Bonne continuation de lecture de ton pavé :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci de tes encouragements: Je suis encore en plein dedans!

      Supprimer
  6. Cherchez l’intrus... bon, malgré les avis plutôt positifs (encore que nos amis du Masque et la Plume ont détesté), je ne suis toujours pas tentée par Confiteor...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah, oui, le Masque et la Plume!... Moi qui ne ratais pas une seule de leur émission à leur grande époque, ( le samedi, à la Maison de la Radio) je ne les écoute même plus et me demande parfois s'ils lisent vraiment les livres ou s'ils ne font que les survoler !

      Supprimer
  7. Je me demmande encore pourquoi je suis passée à côté de Confiteor dans lequel je n'ai pas su entrer.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il faut du temps. Difficile de le lire rapidement sinon on perd vite le fil.

      Supprimer
  8. Confiteor me tente beaucoup mais j'avoue avoir peur de la taille du pavé !...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, ça surprend! Plus jeune, j'étais habituée à lire de tels romans exigeants et longs (ceux de Dostoïevski, en particulier) mais maintenant, les récits sont nettement plus courts!

      Supprimer
  9. Tu varies les genres, c'est bien ! Je ne succombes pas encore aux romances, mais c'est vrai que lire un roman avec les codes qu'on attend ça fait du bien, moi c'est plutôt le policier anglais classique ! Le dernier, je ne sais pas encore qu'en penser. J'attends ton avis, pour me positionner un peu plus.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le policier classique est également un bon remède à la fatigue . J'aime aussi en lire de temps en temps et même les relire car j'oublie vite l'histoire!

      Supprimer
  10. J'hésite à lire Confiteor, au vue du nombre de pages. J'attendrais de lire ton avis avant de me lancer.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je vais garder mon jugement jusqu'à la fin car je n'en suis encore qu'à la moitié! J'aime bien pour le moment cependant.

      Supprimer
  11. Le troisième et dernier est sur ma PAL mais j'attends d'avoir assez de temps disponible devant moi pour m'y lancer... Et aussi toute la concentration qu'il demande, il semble être un roman exigeant !! Bonne lecture, tu nous diras ça ;0)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est un beau grand livre comme je les aime mais il faut du temps. Il me semble que j'en avais beaucoup plus étant très jeune!

      Supprimer

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.