lundi 20 mai 2013

Double identité, Didier Van Cauwelaert


«A force de se croire un autre, on finit par le devenir.» 


Curieux livre que celui-ci ! Le premier que je lis de l’auteur. Tout ça parce que j’ai aimé sa prestation télé dans le petit moulin ancien où ils sont trois personnalités qui ne se connaissent pas mais qui se confient leurs souvenirs tour à tour, plus ou moins  aidés par  le journaliste organisateur. (La parenthèse inattendue)

J’ai commencé par aimer l’histoire et le style sec et rapide de Van Cauwelaert mais quand le récit vire au thriller version espionnage botanique, j’ai décroché, perdue dans trop de dédales pertes de temps. J’ai lu jusqu’au bout mais ne me souviens plus  que vaguement de la fin. Je ne croyais plus ni aux personnages ni à leur histoire. Peu importe ce qui leur arriverait, je n’étais plus à leurs côtés. 

Le narrateur est Steven Lutz,  un agent de la CIA, vrai tueur professionnel qui agissait sous l’identité de Martin Harris, un botaniste réputé, lorsqu’un traumatisme crânien bouleverse tout autour de lui puisque en sortant du coma, seule cette seconde personnalité demeure dans sa mémoire. Il a tout oublié de Steven Lutz et se croit pour de bon Martin Harris. Il contacte Liz,  la veuve du vrai Harris et en tombe amoureux. C’est à elle qu’il se confie jusqu’au dernier chapitre où c’est elle qui a le dernier mot. 
Jusque là j’étais ravie et curieuse de connaître le développement de cette histoire peu banale mais c’est alors qu’ont commencé les poursuites rocambolesques autour du monde, les Indiens et leurs derniers chamanes, la plante miracle,  plus précieuse que l’or puisqu'elle rend  sa jeunesse au visage  et tout ce qui s’ensuit de meilleur au niveau cosmétique.
J’étais vraiment  prête à les aimer, pourtant,  ce roman et son auteur. 

Double identité, Didier Van Cauwelaert,  (Albin Michel, 2012, 250 p.)

20 commentaires:

  1. De lui, j'en ai lu un il y a bien longtemps, je ne sais plus lequel et je ne me souviens de rien.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il m'avait pourtant bien plu en parlant de sa vie et de ses livres mais quelle déception son livre! Je me demande si je ne deviens pas trop difficile!

      Supprimer
  2. moi je n'accroche pas du tout avec cet auteur, depuis "Hors de moi" j'ai laissé tombé.

    RépondreSupprimer
  3. Visiblement, les avis sur son dernier roman sont plus enthousiastes. Je n'ai jamais lu cet auteur. Tu penses à m'envoyer ton adresse?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est fait: adresse envoyée.
      Oui, il me semble aussi que son dernier livre est mieux reçu.

      Supprimer
  4. J'aime bien, en général, ça me détend, mais il a souvent un problème avec les fins, Didier van Cauwelaert. J'avais vraiment aimé "Un aller simple" et "Le père adopté". Je suis en train de lire son dernier, "La femme de nos vies".

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne vais pas rester sur cet échec et lire au moins un de ceux que tu cites.

      Supprimer
  5. Ce n'est pas son meilleur, foi de connaisseuse, mais j'en garde un bon souvenir...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Après un bon début, je n'ai pas été captivée par les morceaux d'espionnage que j'ai trouvés difficiles à suivre!

      Supprimer
  6. Tiens, je ne savais pas qu'il était passé dans cette émission.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il s'y est montré intéressant, je trouve.

      Supprimer
  7. Depuis que j'ai lu son dernier roman qui m' a permise de découvrir cet auteur, j'ai acheté Corps étranger sur conseil de mon libraire chouchou.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tant mieux si son dernier roman est meilleur. Il a raconté combien depuis tout jeune il ressent très fort cette envie d'écrire comme une vocation et son explication m'a beaucoup touchée.

      Supprimer
  8. j'aime bien cet auteur, notamment "l'éducation d'une fée" - j'attends la sortie en poche de celui-ci

    RépondreSupprimer
  9. Je sature totalement avec cet auteur. Trop répétitif.

    RépondreSupprimer
  10. J'ai une période où j'étais fan. Je l'ai même rencontré trois ou quatre fois lors de sa venue à Toulouse. Mais depuis quelques année j'ai complètement décroché. Trop mystico-ésotérique-bizarre pour moi. ;)

    RépondreSupprimer
  11. Même commentaire que Soukee ! Très fan à une époque et puis après une grosse déception avec "L'évangile de Jimmy", j'ai complètement lâché l'affaire et n'ose plus retenter vu les résumés de ses derniers livres.

    RépondreSupprimer
  12. Ses livres sont inégaux en effet. J'en ai adoré certains, et d'autres m'ont beaucoup déçu. Il y a longtemps que je ne l'ai plus lu.

    RépondreSupprimer
  13. Je n'ai pas lu le livre, par contre, j'en ai adoré l'adaption ciné que je te conseille vivement !le titre : identité secrète.

    RépondreSupprimer

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.