mercredi 29 août 2012

Peste et Choléra de Patrick Deville reçoit le prix Fnac 2012

Nous sommes à nouveau dans la saison des prix littéraires et celui du Roman Fnac vient d'être attribué par une centaine d'adhérents et de libraires au livre de
Patrick Deville: Peste et Choléra (Seuil)
Roman biographique consacré à Alexandre Yursin, le Suisse qui après avoir travaillé aux côtés de Pasteur, a découvert le bacille de la peste, à Hong Kong, en 1894. Installé par la suite en Indochine,il y développe la culture de l'hévéa et du quinquina et y meurt en 1943, pendant l'occupation japonaise.

Voici les prix Fnac des années précédentes:

2011 Delphine de Vigan Rien ne s'oppose à la nuit (JC Lattès)
2010 Sofi Oksanen Purge (Stock)
2009 Yannick Haenel Jan Karski (Gallimard)
2008 Jean-Marie Blas de Roblès Là ou les tigres sont chez eux (Zulma)
2007 Nathacha Appanah Le dernier frère (Editions de L'Olivier)
2006 Laurent Mauvignier Dans la foule (Editions de Minuit)
2005 Pierre Péju Le rire de l'ogre (Gallimard)
2004 Jean-Paul Dubois Une vie française (Editions de L'Olivier)
2003 Pierre Charras Dix-neuf secondes (Mercure de France)
2002 Dominique Mainard Leur histoire (Joëlle Losfeld)

Je n'ai lu que les titres en bleu.

18 commentaires:

  1. J'étais à la remise du Prix en tant que juré et je suis donc repartie avec la version numérique du roman que j'ai installé sur ma liseuse... Je ne sais pas si je vais accrocher au sujet mais je vais bien sûr tenter cette lecture !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah tu faisais partie des jurés? Tu pourras peut-être alors répondre à la question de Keisha: c'était Delphine de Vigan qui présidait?

      Supprimer
  2. Je ne suis pas une grande fan de Patrick Deville, mais je l'ai entendu à la radio et cette fois-ci le thème me paraît très intéressant et jamais traité.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Rien lu de lui encore. Je vais peut-être lire celui-ci!

      Supprimer
  3. Pfff, rentrée littéraire, prix littéraires, là je ne suis plus! J'ai déjà eu un compte rendu par un présent, Delphine de V présidait?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, je sais, tu y es rebelle tandis que je m'y intéresse encore pas mal! :)) Je ne sais pas répondre à ta question!

      Supprimer
  4. le prix je m'en fiche un peu mais le sujet est particulièrement intéressant, j'essaierai de le trouver en bibli

    RépondreSupprimer
  5. Delphine de Vigan ne présidait pas, elle a juste fait le discours pour annoncer le gagnant, c'était amplement suffisant. Il n'y avait pas vraiment de président, sauf celui de la FNAC mais un animateur en la personne de Laurent Lafitte et une invitée d'honneur: Valérie Treiweiller (d'ailleurs, quand Alexandre Bompard a dit: "chère Valérie", je me suis sentie flattée d'être ainsi apostrophée devant tout le monde mais non, ce n'était pas moi.
    Il a l'air sympathique cet homme, presque un cliché d'écrivain et j'ai bien envie de lire son roman.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. :)) Quel honneur! VT en personne! on serait flattée pour moins!:)

      Supprimer
  6. Je vais attendre qu'il soit à la biblio.

    @ Valérie : mais si c'était également pour toi:)!

    RépondreSupprimer
  7. Je l'ai noté, au cas où je tombe dessus !
    Bonne fin de semaine.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pareil, s'il est libre, je le prendrai.

      Supprimer
  8. Un roman dont on parle beaucoup, tout de même!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, je me demande si c'est pour le personnage qui en est le centre ou pour le style de l'auteur ou les deux!

      Supprimer
  9. Il me semblait que ce prix venait tard dans la saison des Prix.

    RépondreSupprimer
  10. De mon côté, je n'ai lu que le De Vigan !

    RépondreSupprimer

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.