vendredi 12 avril 2013

La comtesse de Ricotta, Milena Agus

Parce que j’avais aimé Mal de Pierres  et  Quand le requin dort,  je pensais également aimer celui-ci sans problèmes mais non, ce n’est pas aussi simple et je n’ai pas retrouvé cette fois le même plaisir de lecture.  
Cette fois encore l’histoire se déroule en Sardaigne, dans un palais ancien, sur les hauteurs de Cagliari. Y vivent toujours les trois dernières descendantes de la famille  patricienne d’autrefois, trois sœurs, obligées de vendre les autres appartements pour survivre. Elles sont très différentes mais aucune n’est heureuse. Chacune étant en manque de ce qui pourrait enfin transformer sa vie. 
Noémie, l’aînée, une magistrate, sévère, coincée, revêche, attend l’amour idéal, tout en niant farouchement un tel besoin. Elle aimerait redonner à la demeure familiale son faste d'antan.  
Maddalena, elle, vit un amour très passionné et sensuel avec son époux  mais seul l’intéresse l’enfant qui tarde à venir.
 Quant à la dernière, la Comtesse de Ricotta, elle vit seule avec son enfant de cinq ans qui semble en retard dans son développement bien que  très doué pour le piano. Elle vit de remplacements dans les écoles qu’elle ne termine jamais tant elle a peu d’autorité. Très généreuse, elle paraît cependant fragile, molle et  maladroite.
Les trois sœurs  frôlent constamment la dépression et même le suicide tant leur vie est malchanceuse et leurs amours peu satisfaisantes. Elles s'aiment pourtant et cherchent à s'entraider sans véritablement y arriver.
Mon  problème  a été de ne pouvoir m'attacher à aucune d'entre elles. Je ne les ai pas vraiment comprises. Chacune, tour à tour, m'a semblé trop caricaturale ou trop excessive. Serait-ce l'effet d'un style que j'ai trouvé trop sec, du style résumé ou du genre de la "nouvelle",  me maintenant sans cesse à distance des personnages? .Peut-être! 
Toujours est-il que ce dernier livre de Milena Agus a été pour moi un rendez-vous raté. 

Les avis de Babelio,  Noukette,    qui renvoient vers d'autres billets,
 La comtesse de Ricotta, Milena Agus,  Traduit de l'italien par François Brun 
(Liana Levi, 2012, 119 p.)
Challenge d'Anne   pour l'Italie (Sardaigne)  celui de Géraldine sur les Îles
Voisins Voisines version Curlz

26 commentaires:

  1. Le seul que j'ai lu de l'auteure m'avait moyennement plu.

    RépondreSupprimer
  2. J'ai lu beaucoup d'avis mitigés sur ce roman... je ne me laisserai pas tenter, je crois. De toute façon, j'ai encore Battement d'aile dans la pile.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est très étrange! Le avis sont très variés. Certains sont très positifs. Quelques lecteurs ont carrément abandonné. La plupart sont mitigés.

      Supprimer
  3. Je n'ai déjà pas accroché à Mal de pierres que beaucoup ont aimé, aussi ne m'aventurerai-je pas dans celui-ci.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour moi, celui-ci est nettement moins bien. J'ai eu du mal à croire à l'histoire trop sèchement rapportée.

      Supprimer
  4. Je n'ai jamais lu cette romancière et je ne suis pas sûre que j'accrocherais.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Peut-être pas avec celui-ci mais les autres que j'ai lus sont meilleurs, je trouve.

      Supprimer
  5. J'aime bien cette romancière... mais pas sûr que je lise ce roman !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je l'aimais bien. Il faudrait que je continue à la lire car chaque auteur après tout a ses moins bonnes réussites!

      Supprimer
  6. J'aime beaucoup cette auteure et j'avais apprécié ce livre même si ce n'est pas son meilleur.
    Il est vrai qu'on est parfois dans la caricature avec ces personnages.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est aussi mon avis. je vais continuer à lui faire confiance malgré ce petit bémol!

      Supprimer
  7. Ce n'est pas son meilleur, c'est sûr, mais sa prose reste rafraîchissante. :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai que sa façon d'écrire me plaît généralement mais il aurait fallu ici pour me plaire qu'elle creuse davantage ses personnages restés un peu marionnettes, je trouve.

      Supprimer
  8. Un auteur qui me tente bien mais peut-être pas avec ce titre-là...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Des trois que j'ai lus c'est le moins bon, nettement!

      Supprimer
  9. Arf je pensais que mon commentaire d'hier était passé :/ J'avais beaucoup aimé "Mal de pierres" et j'hésite encore à découvrir "Battement d'ailes" qui est dans ma PAL. Un peu peur d'avoir le même sentiment que toi à propos de celui-ci.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Plusieurs lecteurs ont aimé celui-ci aussi, remarque. Pour ma part, je voudrais lire un jour "Battement d'ailes" mais je ne suis pas trop pressée.

      Supprimer
  10. J'ai clairement détesté. Et pourtant, je l'ai lu à Cagliari même !
    http://au-milieu-des-livres.over-blog.com/article-la-comtesse-de-ricotta-de-milena-agus-108212396.html

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Très spéciale comme histoire et même lue sur place?

      Supprimer
  11. je suis passée complètement à côté de ce roman... :-(

    RépondreSupprimer
  12. J'ai bien aimé ses autres livres ! Donc celui-là je vais l'emprunter !!!!
    Bonne soirée !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai hâte de voir ce que tu en penses alors!

      Supprimer
  13. Je n'avais déjà pas aimé Mal de pierre, donc ce que tu dis de ce roman ne m'engage guerre à retenter cette auteur. Par contre, je dis ça comme ça la Sardaigne est une île !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais tu as raison. Je vais compléter et mettre un lien vers le challenge Îles!

      Supprimer

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.