samedi 6 avril 2013

Imposture - De l'enfant au vieillard, passe le temps... et l'homme rit... heureusement.


«Laughing Boy» (1620-1625), de Frans Hals.
«L'homme qui rit» (1629.1630), Rembrandt.

Et pendant ce temps,  Iain Banks, (59 ans),  écrivain écossais de science-fiction (mais pas que),  écrit à ses lecteurs,  avec une pointe d'humour,  pour les prévenir que son  livre  en cours d'écriture sera aussi son dernier pour raisons médicales peu optimistes, c'est le moins que je puisse dire!.  Ici   Quel cran! 

3 commentaires:

  1. Mieux vaut (arriver à) en rire...

    RépondreSupprimer
  2. Deux super portraits, et une bien triste nouvelle, meme si je ne connais pas ce monsieur.......

    RépondreSupprimer

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.