lundi 29 avril 2013

Émile est invisible, Vincent Cuvellier , Ronan Badel,

Aujourd’hui, Émile est invisible…. C’est ainsi! C'est ce que le petit garçon têtu a décidé.  A midi, personne ne le verra plus.
Il boude et croise les bras dans la cuisine devant la grande horloge  indiquant  midi moins cinq et surtout devant l’immense plat d’endives au jambon à peine sorti du four. C’est qu’il n’aime pas ça, les endives. C’est horrible, les endives, alors il se cache les yeux …
C’était sans compter sur la crème au chocolat, juste à côté des endives! Un petit doigt dedans et hop, c’est un délice mais il s’est  fait  ainsi des moustaches et maman les  a vues.
Comment faire pour se rendre vraiment invisible?
Émile croit avoir trouvé la solution… Il suffit d'enlever ses vêtements!
Il est très fier de lui mais sa petite copine, à peine arrivée,  l’est un peu moins et devient verte en le voyant!
J’avoue m’être bien amusée à  lire ce petit livre  mais  la fin,  trop brusque parce qu'elle arrive trop vite n’a pas été du tout comprise par celle à qui elle était destinée. Trop jeune encore.  Le livre s'adresse aux 5 ans et plus .
N’empêche, elle m’a souvent redemandé le passage concernant la crème au chocolat. Le petit doigt et la moustache, voilà surtout ce qu’elle retient pour le moment de cet album ainsi que la grande horloge au mur de la cuisine, qui sait pourquoi?   (Qu'est-ce que c'est ça? Question posée sans fin  quand j'arrive à ce dessin) Pourtant ce n'est qu'un détail de l'histoire,  presque sans importance,  mais voilà, qui peut deviner ce que retient une petite de moins de trois ans? 
Pour ma part j'ai beaucoup aimé ces dessins et cette histoire. Devenir invisible a toujours fait partie  de mes rêves et derrière ce récit  enfantin, c'est bien  ce mythe éternel qui se cache.

L'avis très enthousiaste de Jérôme

Émile est invisible,  Texte de Vincent Cuvellier, Illustrations de  Ronan Badel 
(Gallimard Jeunesse Giboulées, avril/ septembre 2012, 28 p)
Prix Sorcières 2013, (Premières lectures)

7 commentaires:

  1. Une lecture rafraichissante pour un début de semaine. Il faudrait trouver la technique et l'appliquer au bureau ;) Je te souhaite une belle journée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le don d'invisibilité: un rêve très ancien. L'anneau de Gygès déjà! !

      Supprimer
  2. Vincent Cuvellier écrit aussi pour les très jeunes, il a vraiment plusieurs cordes à son arc !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne le connaissais pas encore, à vrai dire!

      Supprimer
  3. Je viens de lire et ma pépette n°2 (7 ans) a beaucoup aimé. La fin l'a bien fait rigoler !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui la fin doit être amusante à cet âge!

      Supprimer
  4. Je note, ça a l'air très drôle!

    RépondreSupprimer

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.