vendredi 19 avril 2013

Un avant-goût de Limonov - Journal d'un raté


Limonov, né en 1943, est un écrivain franco-russe et dissident politique, fondateur et chef du Parti national-bolchevique.
Truand à Kharkov, poète à Moscou, sans-abri puis domestique à New York, écrivain et journaliste à Paris, soldat en Serbie, dissident puis prisonnier politique dans l'ex-URSS, Limonov est candidat à la présidentielle russe de 2012.
Selon Emmanuel Carrère, son biographe,  Sa vie symbolise bien les rebondissements de la seconde partie du xxe siècle. (source Wikipedia)
Journal d'un raté, Edouard Limonov, Roman, Traduit du russe par Antoine Pingaud,( Les grandes Traductions, Albin Michel, 1982, 280 p.)
J’ai toujours été pauvre. J’aime être pauvre, ça fait artiste,  bohème. Être pauvre,  c’est beau. Et comme vous savez,  je suis un esthète. Il y a une tonne d’esthétisme dans la pauvreté.  (p.68)Je voudrais parler du velours et de ses tons.Je voudrais éprouver les sensations d’Hélène alors que, venant de trahir son mari Edouard Limonov, elle rentrait chez elle à travers New York et que le soleil se couchait au même moment.  (p.69)

Concerto pour murmure et orchestre
Je baise ma Révolution russe

Ses boucles blondes et moites de poupon
Qui s’échappent de sous son béret de marin
Ou de sa chapka  de soldat.
Je te pleure à New York. Dans la ville des vents humides de l’Atlantique. Où s’épanouit sans borne la vermine. Où des esclaves servent leurs maîtres, qui sont des esclaves aussi.
Et chaque nuit… moi,  dans mon hôtel sordide… seul, russe, imbécile… je rêve sans cesse à toi, c’est à toi que je rêve, sans cesse.
Toi qui péris innocente en son jeune âge, belle, souriante, pleine de vie. …Tes mains meurtries sur la sangle de la mitraillette… toi qui parlais russe…la Révolution… mon amour! (p.70)

En attendant le billet que je prépare .

8 commentaires:

  1. je ne suis pas vraiment tentée par ce livre plutôt par E Carrère

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai préféré le contraire: lire un texte de Limonov avant de lire sa biographie et peut-être celle -ci par la suite.

      Supprimer
  2. Réponses
    1. Très spécial, genre textes poétiques maudits!

      Supprimer
  3. Une ouverture sur un mon à part... et à suivre ! Chic !

    RépondreSupprimer
  4. lire un monde (le de est resté sur le clavier ;)) Bon week-end...

    RépondreSupprimer
  5. J'ai adoré le Limonov d'Emmanuel Carrère mais Le Journal d'un raté ne me tente pas !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Curieux journal mais curieux destin aussi que celui de Limonov! . J'ai hâte de lire la biographie de Carrère maintenant.

      Supprimer

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.