samedi 8 septembre 2012

Goélands, poème de John-Antoine Nau, le tout premier prix Goncourt pour son livre "Force ennemie"

Goélands

Pâles, les goélands sur le ciel de soie bleue,
Semblent une vaine broderie chinoise;
À peine un accent qui blanchoie
Sur la luisance trop langoureuse.

Jean-Antoine Nau, né le 19 novembre 1860 à San Francisco (Californie) et mort à Tréboul (Finistère) le 17 mars 1918, est un romancier et poète symboliste américain d'ascendance et d'expression françaises. Perpétuel voyageur hanté par la mer, il fut avec son roman Force ennemie le premier lauréat du Prix Goncourt en 1903.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.