samedi 1 juin 2013

Vacarme dans la salle de bal, François Vallejo

Un bijou, ce roman! Ça part tout doucement par une petite dispute assez anodine entre voisins et ça finit magistralement après bien des malentendus, des quiproquos, des passions et des tragédies, le tout dans un tourbillon de surprises, d’ humour tendre et cocasse à la fois  mais surtout dans un style admirablement bien  maîtrisé et élégant.
«Emménager dans un nouvel appartement, c’est comme venir au monde: parfois on tombe mal.»
Justement Géo, médecin au Havre des marins de passage, et Célestine, sa compagne, prof de philo, croient avoir découvert la perle rare: «Chez nous, dans le monde, et seuls.»
Ils ne se doutaient pas encore de l’aventure qui les attendait !
«L’illusion n’a duré que quelques jours. Puis, il a fallu se rendre à l’évidence: nous avions des voisins.
Un petit bonhomme, en particulier, s’est manifesté de façon saugrenue : désordre, agitation, vacarme sous nos pieds.
Voilà que du fond de la crypte sur laquelle  je m’apprêtais à bâtir avec Célestine une cathédrale de paix vouée au recueillement voluptueux et à la musique de chambre, s’élève un sabbat de bal musette.»

Pas de chance! Celui qui rêvait de silence et de quiétude se découvre incapable de supporter les musiques de bal de son voisin. Trop poli pour faire un esclandre, il croit bien faire en lui parlant de son besoin de calme pour écrire sa thèse justement sur les bals dans l’Histoire. Un mensonge qui bouleversera sa vie car le voisin s’enflamme  vite et lui promet son aide absolue, étant lui-même un fervent danseur des danses du XXe  siècle.  Il est prêt à tous les sacrifices pour l’aider et  désormais il le guette et le poursuit sans cesse pour lui donner ses idées sur un sujet qui est toute sa vie. Fier de ce voisinage, il commence à changer de vie et son aspect s’améliore, il devient plus sociable. La suite est surprenante… tellement inattendue! 


François Vallejo est né au Mans en 1960. Il enseigne les lettres classiques et habite le Havre, ville qui a servi de cadre à son premier roman, Vacarme dans la salle de bal, paru en septembre 1998. En 2004, il a obtenu le Prix des Libraires et le Prix Culture & Bibliothèque pour Groom. En 2001, François Vallejo a reçu le prix Roman France-Télévisions pour Madame Angeloso. Il reçoit le Prix du Livre Inter en 2007 pour Ouest.  

Il s'agit d'un premier roman d'où ma participation au challenge d'Anne. J'ajoute celui de Lystig pour la région Normandie (Le Havre)


Vacarme dans la salle de bal, François VallejoÉditions Viviane Hamy - 160 pages

19 commentaires:

  1. Tu fais fort, un bijou!!! Je sais ce qu'il me reste à faire..

    RépondreSupprimer
  2. C'est un auteur que je n'ai pas encore lu mais qui m'intrigue depuis longtemps. Je note ce titre.

    RépondreSupprimer
  3. Les soeurs Brelan m'avainet laissée perplexe, mais je pourrais me laisser tenter par celui ci, en son temps!

    RépondreSupprimer
  4. A priori il ne m'attire pas plus que cela mais ton enthousiasme fait que je vais le noter, sait-on jamais ! ;)

    RépondreSupprimer
  5. C'est son premier roman ? Je n'en avais jamais entendu parler mais pourquoi pas. L'univers particuliers des soeurs Brelan m'avait plu.

    RépondreSupprimer
  6. Un bijou, rien de moins! Je vais voir si je peux mettre la main dessus!

    RépondreSupprimer
  7. Les soeurs Brelan m'intéressent aussi ! En tout cas, celui-ci est bien noté dans le challenge.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère aussi lire "Les sœurs Brelan" et bien d'autres encore. J'aime son style.

      Supprimer
  8. Je suis en train de lire justement "les soeurs Brelan" et j'aime beaucoup... ;) "Ouest" m'intriguait déjà, celui-ci alors en plus pourquoi pas ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dire que je n'en avais jamais entendu parler jusqu'ici!

      Supprimer
  9. Quand tu commences un billet en écrivant "Un bijou, ce roman !" difficile de ne pas se précipiter pour le noter.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je me suis vraiment régalée tout en admirant l'imagination et le style de l'auteur.

      Supprimer
  10. Ouest m'avait tenté lors de sa sortie, je commencerais sans doute par lui pour découvrir l'auteur.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On en dit en effet beaucoup de bien.

      Supprimer
  11. Je n'ai pas encore lu cet auteur mais je note ce livre car j'ai envie de le lire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il vaut vraiment la peine d'être connu et lu, je t'assure.

      Supprimer
  12. Et dire que je n'ai toujours pas lu son précédent, qui est toujours bien noté sur ma LAL....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ça viendra! Je vais continuer à le lire aussi!

      Supprimer

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.