vendredi 7 juin 2013

L'écriture et l'oubli - Une collection très particulière, de Bernard Quiriny, Grand Prix de l'Imaginaire, catégorie nouvelle francophone, 2013

L'écriture et l'oubli
Il s'agit de la première nouvelle du recueil "Une collection très particulière" qui a reçu  le Grand prix de l'Imaginaire, nouvelle francophone 2013. (Résultats complets ICI)
Le titre de ce récit est en réalité  le thème des conférences  données par un certain Gould, le héros de ces nouvelles   dont on ne sait rien de plus  ici  si ce n'est qu'il collectionne les cas d'amnésie des écrivains  dont  quatre sont cités  parmi les plus marquants.

Le premier, victime d'un grave accident, oubliait son propre nom qu'il fallait lui répéter chaque matin mais surtout  "il était incapable de conserver le souvenir de ses propres œuvres au-delà d'une journée". C'était le drame de sa vie car écrire était son occupation favorite. presque le but de son existence. Il se mit dès lors  à écrire chaque jour deux ou trois pages d'un texte court qu'il finissait et corrigeait dans la journée. Bientôt il finit par écrire toujours le même texte à l'identique jusqu'à sa mort, croyant toujours innover

Le second, commerçant à Aubagne, peu intéressé par la littérature, "composa sur un coup de tête un admirable recueil de contes"   qui fut édité avec grand succès mais, repris ensuite par ses affaires, il oublia d'écrire à nouveau et ce n'est qu'à la fin de sa vie, au cours d'un ultime déménagement que, retrouvant quelques exemplaires de son livre, il se rappela qu'il était écrivain. Il se remit  au travail alors mais en vain et mourut sans plus rien écrire de sérieux  si ce n'est ce Conseil aux jeunes écrivains: 
"Le plus important, n'oubliez pas d'écrire." 
A l'inverse, le troisième écrivit beaucoup  pendant sa jeunesse, des livres  sur ses voyages, des lettres à ses amis, des récits érotiques jusqu'au jour où,  retiré dans une communauté religieuse,  il ne désira plus qu'oublier qu'il avait écrit et  voulut détruire tous ses romans.

Le dernier  "se suicida quand il découvrit que ses lecteurs oubliaient systématiquement ses livres après les avoir lus."

Cette nouvelle est  un régal d'écriture et de  bizarreries humaines. Comme les quatre écrivains dont il est question sont précisément situés dans des époques et des lieux  bien précis, j'ai pensé qu'ils avaient existé mais je me trompais. L'auteur fait preuve d'une grande imagination, tout simplement.
Entre Borges, Calvino et Marcel Aymé, un festival d'humour et d'invention qui est aussi un hommage ludique aux excentriques et à l'esprit littéraire 
Ce livre  est beaucoup plus riche que ne le laisse supposer le premier texte. Pour en avoir une étude plus complète, voir ICI.

 Une collection très particulière, Bernard Quiriny (Nouvelles, Seuil, mars 2012, 186 pages)
Bernard Quiriny (né le 27 juin 1978) est un écrivain belge, docteur en droit, critique et professeur universitaire de philosophie et de droit à l'Université de Bourgogne1,2. Il écrit souvent pour la publication Chronic'art, dont il est le Responsable Livres. En 2008, il remporte le prix Marcel Thiry et le prix Rossel pour Contes carnivores. En 2013, il remporte le Grand prix de l'Imaginaire, catégorie "nouvelle francophone" pour son recueil Une collection très particulièreSon œuvre est souvent comparée aux nouvelles fantastiques de Jorge Luis Borges et de Edgar Allan Poe

16 commentaires:

  1. Réponses
    1. Il est excellent mais ce sont des nouvelles!

      Supprimer
  2. J'avais beaucoup aimé ses "Contes carnivores" et son roman "Les assoiffées". Je note celui-ci.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne le connaissais pas mais je vais continuer à le découvrir!

      Supprimer
  3. ça a l'air tout simplement génial !

    RépondreSupprimer
  4. Réponses
    1. Tant mieux - mais toi aussi! A charge de revanche :))

      Supprimer
  5. J'avais aimé Les contes carnivores, mais pas recherché à lire l'auteur depuis... Ce recueil me semble bien tentant !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Beaucoup de succès pour "les contes carnivores " que j'ai bien envie de lire maintenant.

      Supprimer
  6. Réponses
    1. Très élaborées comme nouvelles et intégrées dans un ensemble très serré et rigoureux!

      Supprimer
  7. J'avais lu un roman de l'auteur (dont j'ai oublié le titre) qui était prometteur mais ne m'avait finalement pas emballée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne peux pas t'aider à retrouver le titre car je ne connais que très peu cet auteur pour le moment.

      Supprimer
  8. Programme alléchant il est vrai ;) Je te souhaite un beau week-end !

    RépondreSupprimer

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.