mardi 11 juin 2013

Le prunus ou le printemps sur la branche


Tout le jour j'ai cherché le printemps sans le voir,
J'ai chaussé mes sandales et couru la région,
Au retour j'ai souri en sentant un prunus:
Le printemps sur la branche s'y trouvait au complet.


Jacques Pimpaneau
(Lettre à une jeune fille qui voudrait partir en Chine, Collection Picquier poche no 222, Philippe Picquier, 2003)

10 commentaires:

  1. Instant de beauté du matin... Tout s'arrête pour faire place à la contemplation. Je te souhaite une belle journée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis sûre que tu dois en avoir beaucoup de ces photographies de prunus, toutes faites par toi, qui plus est! Bonne journée aussi!

      Supprimer
  2. Faut-il aller en Chine chercher le printemps comme jadis on disait: "Il faut chercher le savoir même s'il est en Chine!"(proverbe arabe)
    Bonne journée Mango!

    RépondreSupprimer
  3. Ce sont tes arbres ? Il sont magnifiques.

    RépondreSupprimer
  4. Très beau, et le titre du recueil aussi. Je ne connaissais pas ce poète. La première photo me plaît beaucoup

    RépondreSupprimer
  5. C'est superbe et c'est de saison.

    RépondreSupprimer
  6. ou l'art de la contemplation. Il ne faut pas aller toujours loin pour trouver notre bonheur : il est souvent plus près qu'on le pense. Bises

    RépondreSupprimer

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.