mercredi 17 août 2011

La Marie en plastique de Prudhomme et Rabaté, ma BD du mercredi.


D’abord publiée en deux albums,  l’histoire de cette Marie en plastique est maintenant un one shot, ce qui est bien pratique. 
La couverture dans un style très naïf, aux couleurs primaires très claires représente bien les dessins de Prudhomme qui m’ont tout d’abord rebutée mais qui ont fini par me plaire parce que simples et efficaces.
L’histoire,  imaginée par Rabaté, est celle d’une statuette en plastique  de la Vierge Marie rapportée de Lourdes par Emilie,  une grand-mère ronchonneuse, bigote et pas commode,  qui passe son temps à s’opposer à Édouard, son communiste de mari. Ils vivent chez leur fille, mère de famille  qui les supporte de plus en plus difficilement étant donné leurs disputes incessantes. 
C’est ainsi que lorsque Émilie dépose la statuette sur la télévision, Edouard s’empresse d’accrocher juste derrière  un tableau de Lénine sur fond rouge.
Arrive le jour de la communion solennelle de leur petite fille.  La famille élargie  est réunie pour un grand repas lorsqu’on s’aperçoit que la Vierge pleure des larmes de sang. 
A partir de ce moment, ce qui était avant tout une satire sociale d’une famille et des habitants de la campagne française devient un phénomène médiatique et populaire excessif  et naïf où entrent en jeu une analyse de sang amusante,  l’intervention du curé de la paroisse, la vénération des catholiques du coin qui viennent en masse déposer des fleurs devant la maison, la visite d’envoyés du Vatican. Comme il se doit le dénouement est inattendu  et drôle lui aussi. 
Tout ce qu’il faut pour que ce soit un album très réussi!
La Marie en plastique (toute entière) de Prudhomme et Rabaté (Futuropolis, 2007, 118p), One shot.
    


Participent aux BD du mercredi: 
Arsenul,  BenjaminChoco, Chrys,DelphineDidiDolly, Emmyne, Estellecalim, HildeHérisson08, IrrégulièreJérôme,     Kikine, Lire pour le plaisir, Lou,  Lounima, Lystig,  MangoMaël Lasardine Lastennet,   Manu, Margotte, Marguerite,  Mathilde,Moka,  Mo', Noukette, Pascale,   Sandrounette,  Sara, Soukee, Theoma, Valérie,  Vero,Wens, Yaneck, Yoshi73 Yvan, Mr Zombi

Je participe aussi au challenge BD Pal sèches  de Mo', au Top BD de Yaneck. (Note: 16,5 /20)

36 commentaires:

  1. Je note car j'aime beaucoup Rabaté, y compris ses films!:)

    RépondreSupprimer
  2. Un Rabaté que je ne connais pas mais que j'ai bien envie de découvrir.

    RépondreSupprimer
  3. Toujours sympa de lire un Rabaté. On n'est jamais déçu !

    RépondreSupprimer
  4. cathulu, Je ne connais pas ses films mais ses BD me plaisent beaucoup.

    RépondreSupprimer
  5. Jérôme, C'est une histoire tirée de l'actualité et la peinture de la famille en désarroi est très bien vue!

    RépondreSupprimer
  6. Lire pour le plaisir, Ses histoires frôlent la caricature mais restent cependant attachantes!

    RépondreSupprimer
  7. Extra l'histoire. Je ne connaissais pas du tout et j'aime bien cette idée, qui rappelle la guéguerre de Don Camillo, à travers des objets !!!
    Un joli choix encore.

    RépondreSupprimer
  8. Je ne suis pas BD du tout (désolée, hein), mais j'ai fait une exception pour Les petits ruisseaux de Rabaté (à cause du film aussi), j'ai bien aimé. Ici, c'est le genre d'histoire qui me fera poiler, je le sens. Donc, si je la croise un jour à la bibli, la Marie en plastique, je l'inviterai à la maison !

    RépondreSupprimer
  9. Je note car ton résumé de cette bande dessinée donne très envie!

    RépondreSupprimer
  10. J'ai adoré cette famille atypique ! un album vraiment drôle !

    RépondreSupprimer
  11. Je n'ai pas aimé la fin, je trouve qu'elle ne prend pas parti, et je regrette toujours cet artifice dans mes lectures. J'attends d'un auteur qu'il mène de bout en bout sa réflexion. Et là, pour moi, il manque quelque chose. Ou alors, on fini sur la bondieuserie la plus étrange pour Rabaté.

    RépondreSupprimer
  12. Ötli, C'est une drôle d'histoire généralement drôle.

    RépondreSupprimer
  13. Anne,Il y a un an , je n'étais pas BD non plus mais alors pas du tout! C'est d'ailleurs la raison de ces mercredis où j'ai appelé à l'aide d'autres plus qualifiés que moi pour me donner des conseils et maintenant, tu vois, je me suis prise au jeu.

    RépondreSupprimer
  14. stephie, chouette surtout si tu aimes l'univers et le style de Rabaté qui s'intéresse surtout aux détails de la vie des gens simples.

    RépondreSupprimer
  15. yoshi73, c'est parce que j'ai aimé cet album. Tu aimeras aussi, je pense.

    RépondreSupprimer
  16. choco, une famille comme on en voit quand même encore quelquefois, je suis sûre!

    RépondreSupprimer
  17. Yaneck, je ne suis pas loin de te donner raison mais pour une fin moins banale il aurait fallu un autre album. C'est ce que je me suis dit à la pirouette finale, un peu facile, c'est vrai. Je n'aime pas trop les fins ouvertes non plus mais je lui pardonne pour tout le reste.

    RépondreSupprimer
  18. Manu, C'est drôle à la façon de Rabaté! Tu peux aimer, je crois.

    RépondreSupprimer
  19. Lu les deux premiers tomes (BD recommandée par mon bibliothécaire préféré car il la trouvait très drôle)... en me forçant, car je n'aimais pas du tout (et cela ne me faisait pas rire). Mal dessiné (moche), trop lourd-caricatural, vraiment pas mon truc.
    Mais ce n'est que mon avis (c'est rare que je rejette à ce point, d'ailleurs je n'ai même pas fait de billet) et tu as aimé, j'en suis tout étonnée, je n'aurais pas parié là-dessus :).

    RépondreSupprimer
  20. ah je ne connaissais pas, ça à l'air d'être sympa comme série

    RépondreSupprimer
  21. Intéressante cette histoire. Je ne connais pas du tout. Je note.

    RépondreSupprimer
  22. Tiens, tiens, un auteur que je ne connais pas, je note Rabaté alors ! Cette histoire a l'air plutôt cocasse !

    RépondreSupprimer
  23. bon, malgré tout, je ne suis pas trop attirée par cette BD

    j'ai participé !
    http://loiseaulyre.canalblog.com/archives/2011/08/17/21805599.html

    RépondreSupprimer
  24. J'aime beaucoup Rabaté mais le dessin me rebute vraiment. Bon au fil de l'histoire j'oublierai, mais ça part mal!

    RépondreSupprimer
  25. Brize. J'ai pensé au départ que je réagirais comme toi, pour les dessins d'abord et pour la beaufitude des personnages ensuite et puis, au fur et à mesure, je me suis sentie accrochée. J'ai reconnu des situations que j'ai bien connues en Bretagne quand Kerizinen, dans le Léon, est devenu un sanctuaire en raison de l'apparition de la Vierge à une brave paysanne. Des cars entiers de pélerins se déversent encore tous les jours dans ses champs où le petit oratoire du début est devenu une véritable chapelle très moderne!

    RépondreSupprimer
  26. dimitri, c'est une histoire amusante et bien observée à la fois!

    RépondreSupprimer
  27. Noukette, oui, elle a aussi un aspect cocasse!

    RépondreSupprimer
  28. Lystig,le thème est toujours le même: la vie quotidienne des gens simples,l'histoire, elle, est plus moqueuse!

    RépondreSupprimer
  29. Arsenul, Les dessins, oui, je ne sais quoi en dire d'autres sinon qu'on finit par s'y habituer.

    RépondreSupprimer
  30. C'est marrant, ton commentaire me donne davantage envie de le lire que les dessins. Mais comme tu dis, on doit finir par s'y habituer ;)
    Je croyais qu'on était que mercredi, j'ai donc publié mon billet, mais je me suis aperçue que la semaine était plus courte que prévue et qu'on était déjà jeudi. Tant pis, c'est une BD du jeudi que j'ai publié ;)

    RépondreSupprimer
  31. Estellecalim, Pas grave! Les vacances font ça souvent et c'est pas plus mal de se tromper parfois de jour sans que ça ait des conséquences!

    RépondreSupprimer
  32. ohhh mais ça a l'air fort sympathique... je note, je note !

    RépondreSupprimer
  33. Kikine, sympathique, c'est vrai.

    RépondreSupprimer

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.