jeudi 18 août 2011

Décès de l’Académicien Michel Mohrt

Il est  décédé hier, le 17 août 2011, à 97 ans.
Né le 28 avril 1914 à Morlaix, dans le Finistère, c’est à Rennes qu’il  a fait des études de droit et de lettres.
Essayiste, éditeur chez Gallimard, historien de la littérature et membre de l'Académie française,  il avait écrit une quarantaine de livres .
Ecrivain de la mer, spécialiste du sud des Etats-Unis vivant à Paris, il aimait revenir à Locquirec, en Bretagne,  où il  avait passé quelques jours en juillet.

De tous ses livres, quel est celui que l'on peut trouver facilement?
Son livre le plus célèbre date de 1961. Il s’agit de «La prison maritime», (Gallimard,Folio, N°408, 448 pages) pour lequel il avait reçu le grand prix du roman de l'Académie française en 1962.
«Relisez ce livre, conseille Erik Orsenna, c'est un livre étonnant, avec un côté adolescent, bourré de force, de camaraderie et d'aventure. Lui et moi étions nourris de Bretagne. Lui était de là et moi d'adoption. Puis nous avions cette passion de la mer et celle de la littérature américaine. C'est très étrange que deux fous de Bretagne, l'un de gauche, l'autre de droite, se soient retrouvés dans cette passion pour Faulkner». 
A Locquirec, ils rencontraient aussi une autre académicienne : Jacqueline de Romilly et faisaient de longues promenades ensemble.

En1985 il est reçu à L’Académie française,  en remplacement de Marcel Brion, sur le  fauteuil  33 dit de Voltaire.
En 2002, il avait écrit  son dernier livre : "Jessica ou l'amour affranchi", toujours chez Gallimard.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.