lundi 14 juillet 2014

Les chats de hasard, Anny Duperey


Ce n’est pas un hasard mais une nécessité qui m’a poussée à prendre, cette semaine, ce  livre d’Annie Duperey  sur les chats qu’on ne choisit pas mais qui s’imposent à vous,  issus de nulle part, les vagabonds, les sans maîtres qui deviennent très vite les plus indispensables compagnons qui soient.

 J’en avais déjà très envie depuis la lecture de son magnifique «Le voile noir» sur la mort de ses parents quand elle n’avait que huit ans,  mais cette fois, j’en avais vraiment besoin. Il me fallait comprendre  de l’intérieur et pas seulement grâce aux  explications du vétérinaire pourquoi,  sans raisons apparentes, mon chat de sept ans, si tranquille, placide et doux était devenu  brusquement nerveux au point de griffer violemment celui qui le caresse rituellement chaque soir avant d’aller au lit. Il y avait du sang partout sur le sol: une scène digne d’un film d’horreur! Bon j’exagère, bien sûr, mais pourquoi une telle agression d’un chat  équilibré et sans problèmes, semble-t-il?  Ne pas pouvoir trouver d’explication et voilà ce livre entre mes mains. Je n’y ai pas trouvé ce que je cherchais mais j’ai pris un grand plaisir à le lire. 
Les chats  de hasard d’Annie Duperey, Titi et Missoui, sont des plus attachants et quand elle parle d’eux, c’est d’elle aussi dont il s’agit. L’enterrement de Missoui est un grand moment, digne d’une reine,  elle, la petite maigrichonne venue de nulle part, affamée et malade,  «des morsures profondes, du cou jusqu’aux reins». Recueillie, sauvée, bichonnée, chouchoutée  elle vivra très longtemps après son adoption et laissera un souvenir impérissable à toute la famille.
Un incontournable, ce livre, pour les amoureux des chats mais pour les autres aussi. C’est une belle lecture de toute façon.
«Combien de chiens, de chats exceptionnels dans une vie? Un, deux, peut-être trois? Et combien d’amours, d’amis véritables? Un ou deux. Trois au plus ? Ils sont aussi rares. Missoui, cette petite personne animale a été pour moi, à l’égal d’une affection humaine, une amie, un amour merveilleux, un grand soutien et finalement celle qui m’a aidée à franchir une nouvelle étape.» (p. 221)
J'ai pour les animaux un amour raisonnable. (...) 
Mais les chats ...  
Les gens qui aiment les chats évitent les rapports de force.Ils répugnent à donner des ordres et craignent ceux qui élèvent la voix. 
Les gens qui aiment les chats sont habiles à fuir les conflits et se défendent fort mal quand on les agresse.Les gens qui aiment les chats  avec infiniment de respecte et de tendresse, auraient envie d'être aimés de la même manière.
Les gens qui aiment les chats font une confiance parfois excessive à l'intuition.
Les gens qui aiment les chats sont souvent frileux.
J'aime les chats.  (p. 9)
 Les chats de hasard, Anny Duperey, Récit,  (Seuil, 1999, 222 p.)

26 commentaires:

  1. L'auteur a réussi à me passionner avec ses poules (et autres) alors les chats, il me faut ce livre! ^_^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Elle écrit bien et réussit à captiver ses lecteurs. Nul doute que tu l'aimeras!

      Supprimer
  2. coucou
    ah c'était les cookies qui m'embêtaient pour mon commentaire :-S
    ça devrait marcher !
    J'aime cette femme j'aime ce qu'elle est et ce qu'elle fait.
    Je lirais ce livre !
    Bon 14 juillet ! Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Didi! Ces fameux cookies. Je me demande pourquoi ils sont là et surtout comment m'en débarrasser!
      C'est un beau livre si tu aimes les chats mais pas seulement, loin de là!

      Supprimer
  3. Réponses
    1. Oui, ça ne m'étonne pas. C'est un livre à lire et relire en effet!

      Supprimer
  4. Je n'ai pas de chat, mais j'avais beaucoup aimé cette lecture. Quant au "voile noir" un vrai choc quand je l'avais découvert (lorsqu'elle parle de son enfance, elle habitait ma rue).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Elle a été ta voisine! Elle fait preuve d'une grande sensibilité dans tout ce qu'elle écrit!

      Supprimer
    2. Elle y a vécu enfant, c'était bien avant que j'y arrive moi-même !!

      Supprimer
  5. Le voile noir est un de mes textes fondateurs, alors forcément ton billet me touche... Les chats de hasard est sur ma PAL mais toujours pas lu.... J'aimerais bien un jour prendre le temps de le relire ce Voile noir. Un des plus beaux livres que j'ai eu à lire... C'est si fort, si intime, si sincère et tellement bien dit... Une pépite !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai que Le Voile Noir est un texte inoubliable. Celui-ci est plus modeste mais agréable aussi cependant.

      Supprimer
  6. Quand à ton chat tu devrais l'emmener chez un vétérinaire, il a certainement mal à quelque part pour réagir comme ça...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'y suis allée mais il est en bonne santé. Personne n'arrive à comprendre . L'essentiel est qu'il n'ait pas recommencé et qu'il soit comme avant!

      Supprimer
    2. Si ça lui a passé c'est l'essentiel ;0)

      Supprimer
  7. Je me rappelle l'avoir lu il y a très longtemps, à l'époque où j'avais un chat, j'avais été conquise. C'est un livre agréable, doudou.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est ça: un livre doudou sans mièvrerie!

      Supprimer
  8. J'ai lu les mêmes que toi et j'ai apprécié les deux livres (et aussi "Je vous écris..." où elle réagit au courrier abondant reçu après "Le voile noir") Qu'on ait un chat ou pas, on prend plaisir à lire ce livre. J'espère que ton chat va mieux ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mon chat ne s'est plus du tout montré agressif depuis cet épisode ,heureusement mais je m'interroge toujours sur les raisons de ce geste!

      Supprimer
  9. Nul doute que cette lecture me ramènerait à mes compagnons d'enfance... uniques... J'espère par ailleurs que ton chat redeviendra l'adorable félin qu'il semble être.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Adorable d'habitude, c'est vrai, mais toujours aussi mystérieux pour moi!

      Supprimer
  10. Ce livre m'avait fait pleurer !
    Je suis contente que cela soit passé à ton chat :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il y a des passages particulièrement émouvant dans ce livre!
      Mon chat est un vrai chat d'appartement mais ce soir-là, il nous a rappelé qu'il était avant tout un vrai félin!

      Supprimer

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.