samedi 31 août 2013

Lectures du mois d'août 2013

Peu de lectures  ce mois-ci! Normal! Il a fait si beau!  Ce billet sera donc vite fait.
Tant mieux d'ailleurs car je suis pressée. Cette journée,  je vais la consacrer au tour de mes  librairies préférées  et de ma chère bibliothèque  dans laquelle je n'ai plus mis les pieds depuis deux bons mois!

Ont été de bonnes surprises: 

Le Mystère de Park Lane.  Edouard Delpy (Roman Policier – A ne pas lire la nuit) Nostalgie des très vieux polars en prime: j'ai complètement oublié l'intrigue mai j'en garde encore un souvenir ému tellement je me suis régalée en lisant ce roman d'un temps effacé

La femme qui attendait, Andreï Makine.  Trente ans après le départ de son fiancé parti à la guerre, une femme espère toujours son retour.  Très beau roman   sur la solitude et  l'attente. C’est un texte très fort, plein de pudeur et de folie.


Enfin mon  coup de cœur  du mois ...  Mister Pip de  Lloyd Jones..

Sur une île perdue  en proie à de graves révoltes, les enfants réapprennent à espérer grâce à la lecture très particulière d'un roman de Dickens. Leur instituteur improvisé devient M Pip et  provoque d'étranges jalousies . Bientôt les soldats recherchent partout un certain Dickens dont tout le monde parle  mais qui est-il?  Un livre extra! 

 Mon petit coin du monastère, Bei Bei: Joli livre également! Le naïf et le cynique dans la Chine moderne.  Une merveille  d'humour! 

Les flops: (je préfère ne pas insister) 

Faire surface, Margaret Atwood:  Je l'ai trouvé insipide et vague

L'héritière amoureuse, Valérie Parv, challenge Harlequin, L'amour exotique par excellence avec toutes ses outrances et ses invraisemblances. Le conformisme de l'improbable, toujours! 


Deux étrangers, Émilie Frèche. Après sept ans de silence, le père appelle sa fille. Elle se rend au rendez-vous mais  quoi? Rien de plus?   Je n'ai pas pu croire à cette histoire!


Enfin les BD du mercredi!

No sex in New York, Riad Sattouf. A New York où le sexe s'affiche partout, le héros , en visite, se sent très  attiré par tout ce qu'il voit mais paumé. C'est potache mais sympathique, sans plus! 


David les femmes et la mort, Judith Vanistendael: Quand un père de famille meurt de cancer, quelles sont les réactions de son entourage? Réaliste et sensible. J'ai aimé. 


C'était le bonheur, Blutch. Cette fois, c'est le divorce qui est mis en scène quand un enfant est au milieu. Dessins griffonnés , vifs et rageurs. Cruel et drôle aussi parfois. 


La Casati, La Muse égoïste, Vanna Vinci. Une femme excentrique. Une véritable artiste qui savait se mettre en scène et  qui a inspiréde très nombreux artistes dans les années 20. Instructif. Surtout pour les curieux de cette période.  

12 commentaires:

  1. La femme qui attendait me tente beaucoup !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as raison. C'est un très beau roman!

      Supprimer
  2. Un sacré bilan. Pour moi ce sera demain, et pas de coup de coeur pour le mois d'août ^^^Bonne lecture

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas un seul coup de cœur! Quel dommage! Je te souhaite alors un meilleur mois de septembre de ce côté-là!

      Supprimer
  3. J'aimerais lire Mister Pip ...

    Y.

    RépondreSupprimer
  4. Faire surface n'a pas été un coup de foudre mais je ne l'aurais pas mis dans mes flops.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il m'a ennuyée d'autant plus que j'ai aimé ses autres romans!

      Supprimer
  5. je note La femme qui attendait !

    RépondreSupprimer
  6. Pas si longue, pas si longue !!! C'est tout de même une belle liste que voilà !! Je n'ai pas été aussi assidu ;))))
    Et je te souhaite une très belle rentrée !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est malgré tout la moitié de ce que je lis habituellement! Bon retour O)

      Supprimer

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.