samedi 30 juillet 2011

De qui est-ce? Petit jeu de l'été. (17)

*  Ce jeu "De qui est-ce?", juste pour le fun, consiste tout simplement à retrouver l’auteur du roman célèbre dont on présente ici  le premier paragraphe d'un des chapitres.   Les réponses sont données par mail (adresse dans mon profil ) ou dans les commentaires mais de façon détournée  en donnant d'autres indices ou les initiales de l'auteur. 

** L'auteur à découvrir était 
Choderlos  de Laclos: Les liaisons dangereuses
Ont trouvéStephie,Aifelle,wensJuliet,Chrys, Mazel,Anne,  dominique, Dominique, dimitri,  


*** Cette fois, c'est un roman de l'année que je propose à votre sagacité, sans plus de précisions pour l'instant. Seuls ceux qui l'ont lu peuvent le découvrir sans autre indice et sans clic salvateur.
 Premier indice. Son Prix a surpris tout le monde cette année car il n'était pas sur la liste des sélectionnés. 
Deuxième indice. Il s'agit de son premier roman. 
Le onzième jour après ma mort, Papa est allé porter ma couette à la teinturerie. Monter la rue du Couédic, les bras chargés de ma literie, le nez dedans. Il se dit qu il renifle mon odeur. En fait, ça pue, je ne les avais jamais fait laver ces draps ni cette couette. Ça ne le choque plus. Au contraire : subsiste encore quelque chose de moi dans les replis blancs qu il porte à la teinturerie comme on porterait le saint sacrement. Papa pleure le nez dans le coton. Il profite. Il sniffe encore un coup la couette, et il pousse enfin la porte du magasin.

20 commentaires:

  1. Je ne l'ai pas lu, mais j'ai encore entendu l'auteur sur Radio Classique cette semaine (une rediff.) alors je pense que je sais.

    RépondreSupprimer
  2. Je suis nulle pour les classiques mais aujourd'hui je sais ;-D

    RépondreSupprimer
  3. Comme Sandrine, et puis je l'ai tant aimé !

    RépondreSupprimer
  4. Mouais, ça sent pas des masses le grand américain promis... Je retourne me coucher...

    RépondreSupprimer
  5. pas l'impression de l'avoir lu... aucune idée

    RépondreSupprimer
  6. Il ne me semble pas l'avoir lu.....
    Chrys

    RépondreSupprimer
  7. Juliette, Lundi, promis , juré!

    RépondreSupprimer
  8. Mazel, difficile de trouver quand on ne l'a pas lu mais je viens de donner un premier indice.

    RépondreSupprimer
  9. chrys, même réponse que pour Mazel.

    RépondreSupprimer
  10. Si je ne me trompe pas, rentrée de janvier, l'opposé du père, même maison d'éditions que Musso. J'ai bon ?

    RépondreSupprimer
  11. Je ne connais pas ce roman! ça se passe en Bretagne?

    C'est un sujet difficile en tout cas.

    RépondreSupprimer
  12. L'indice ne m'aide pas,car des prix décernés, il y en a beaucoup, et je n'en tiens pas tellement compte pour mes choix.

    RépondreSupprimer
  13. Dominique, oui, ils étaient en Bretagne au moment des faits. Depuis l'auteur est retourné dans le sud de la France d'où il est originaire.

    RépondreSupprimer
  14. Dominique, une fois la surprise passée, le livre a obtenu les suffrages des lecteurs. Maintenant, j'ai l'impression que l'auteur restera un auteur de circonstance comme souvent avec les grands Prix de ce genre.

    RépondreSupprimer
  15. Je participe tard ce soir, journée pleine de surprises plus ou moins bonnes !! J'ai lu ce livre, je n'ai eu besoin que de la première phrase pour deviner !! Très touchant ce témoignage d'un père, ce monsieur MR qui vit dans le monde de la scène et de l'opéra...

    RépondreSupprimer
  16. Anne, c'est un début difficile à oublier quand on a lu le livre comme toi en effet.

    RépondreSupprimer

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.