mercredi 27 juillet 2011

De qui est-ce? Petit jeu de l'été. (14)

* Ce jeu "De qui est-ce?", juste pour le fun, consiste tout simplement à retrouver l’auteur du roman célèbre dont on présente ici  le premier paragraphe. 

** L'œuvre à découvrir hier  était: Voyage au bout de la nuit de Céline
*** Ici, c'est un auteur du XIXème siècle à la longue vie  tourmentée et passionnée qui raconte son enfance mélancolique et vagabonde. Je suis certaine que vous n'aurez aucune difficulté à le reconnaître, ne serait-ce que par ses phrases si bien cadencées  et enchanteresses. 


«Ma sœur  habitait un cabinet dépendant de l’appartement de ma mère. La femme de chambre couchait loin de là, dans le corps de logis des grandes tours. Moi, j’étais niché dans une espèce de cellule isolée, au haut de la tourelle de l’escalier qui communiquait de la cour intérieure aux diverses parties du château. Au bas de cet escalier, le valet de chambre de mon père et le domestique gisaient dans des caveaux voûtés, et la cuisinière tenait garnison dans la grosse tour de l’ouest.
Mon père se levait à quatre heures du matin, hiver comme été : il venait dans la cour intérieure appeler et éveiller son valet de chambre, à l’entrée de l’escalier de la tourelle. On lui apportait un peu de café à cinq heures; il travaillait ensuite dans son  cabinet jusqu’à midi. Ma mère et ma sœur déjeunaient  chacune dans leur chambre, à huit heures du matin. Je n’avais aucune heure fixe, ni pour me lever, ni pour déjeuner; j’étais censé étudier jusqu’à midi: la plupart du temps, je ne faisais rien.» 

21 commentaires:

  1. Tiens de bon matin, voilà que j'ai envie d'un bon morceau de filet de boeuf !

    RépondreSupprimer
  2. Aifelle, Très forte! J'ai eu du mal à faire le rapprochement: j'avais tort, il est aveuglant! :)

    RépondreSupprimer
  3. J'ai été surpris par le billet d'Aifelle...et pourtant! cet indice là je le note dans mes mémoires.

    RépondreSupprimer
  4. wens, c'est une belle trouvaille!

    RépondreSupprimer
  5. Aifelle, très bonne manière de donner ta réponse. Perso, cet auteur, je n'ai jamais réussi que par extrait.

    RépondreSupprimer
  6. Aifelle : un indice à réveiller les morts! ;-)

    RépondreSupprimer
  7. Bon alors le coup du filet de boeuf n'est pas aveuglant pour moi du tout, mais comment ne pas reconnaître le château de Combourg ????

    RépondreSupprimer
  8. Ahhhhhh J'AI COMPRIS!!! je ne suis pas assez calée en cuisine :)

    RépondreSupprimer
  9. Aïe, tes billets me font douloureusement constaté que je manque de références ! Je crois n'avoir trouvé que 4 romans sur l'ensemble, et certains grâce à tes indices . Il va me falloir revoir mes classiques !

    RépondreSupprimer
  10. me fait penser à François-René de Chateaubriand... mais c'est un auteur que j'ai lu il y a tellement longtemps, qu'aucune certitude.

    RépondreSupprimer
  11. Stephie, Il se lit surtout par extraits, c'est vrai mais que de beaux passages cependant!

    RépondreSupprimer
  12. Gwenaelle, un indice de toute beauté!

    RépondreSupprimer
  13. Georges, là tu t'avances vraiment beaucoup mais si après ça on ne trouve pas! :)

    RépondreSupprimer
  14. Georges, comme moi alors, il t'a fallu deux temps pour comprendre!!!

    RépondreSupprimer
  15. Cecile, mais on en est tous là, on hésite toujours et on se dit qu'on doit encore relire ses classiques! C'est sans fin!

    RépondreSupprimer
  16. Mazel, aïe , aïe , aïe,j'espère que tous ceux qui veulent encore jouer ne liront pas ta réponse! :)

    RépondreSupprimer
  17. De retour, je découvre ton petit jeu. Brillant castel (ou brillant casse-tête) sur ce blog ;-)

    RépondreSupprimer
  18. Eh bien je viens de découvrir un nouveau terme culinaire grâce à Aifelle, je ne voyais pas du tout le rapport avec le boeuf!

    RépondreSupprimer
  19. Anne, Maintenant le castel comme tu dis est remis à neuf et attire les touristes mais alors comme on devait s'y ennuyer!

    RépondreSupprimer
  20. Kali, Toi non plus? on n'y pense pas tout de suite et pourtant!

    RépondreSupprimer
  21. j'aurai dis...
    souvenirs mortels!

    mais pas compris l'allusion avec le boeuf !!!!!

    RépondreSupprimer

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.