mardi 22 janvier 2013

Festival de la biographie à Nîmes, ce week end

Ce weekend aura lieu, à Nîmes, au Carré D'Art, du 25 au 17 janvier, le Festival de la Biographie, présidé par Michèle Cotta et Jean Tulard. Le programme est alléchant. Tous les grands noms de la biographie française actuelle sont annoncés. Je retiendrai pour ma part: Vladimir Fédorovski, autour de son livre La magie de Saint-Pétersbourg (Le Rocher). Franck Maubert autour de son livre “Le dernier modèle, Prix Renaudot Essai 2012. Françoise Sagan, ma mère” avec Denis Westhoff.  “Jean Giono à Manosque” avec Sylvie Giono. et les auteurs jeunesse:

Festival de la Biographie de Nîmes 2013 MPOCOMSylvain COISSARD - Les vraies histoires de l’art (Palette), Christophe GALFARD - Le prince des nuages (Pocket jeunesse), Ilya GREEN - Bulle et Bob préparent Noël (Didier), Florence HINCKEL - Thea pour l’éternité (Syros), Christian JOLIBOIS - Les p’tites poules et la grande casserole (Pocket jeunesse), Maryse LAMIGEON/François VINCENT - Rose, flamant de Camargue (Ecole des loisirs), PAKITA - L’école d’Agathe T64 (Rageot), Christine PALLUY - La lettre au père Noël (Milan), Delphine PERRET - Monsieur Stan n’a qu’à bien se tenir (Syros), Jean-Charles SARRAZIN - Pirate tétine (Ecole des Loisirs), Jo WITEK - Peur express (Actes Sud junior)...

Ce sera sûrement très intéressant! 

7 commentaires:

  1. Voilà un thème que l'on ne rencontre pas souvent dans les salons. En fin d'après-midi je vais à une rencontre avec Alix Saint-André à propos de sa biographie de Françoise Giroud (à moins que les odeurs nauséabondes ne la fassent reculer).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère que tu la verras. J'ai très envie de lire cette biographie. J'ai déjà lu celle par Laure Adler quand elle est sortie et que j'ai trouvée intéressante malgré les lacunes qu'on lui reproche maintenant. Mais Alix de Saint-André,je l'aime beaucoup. Tiens-nous au courant.
      Vous sentez toujours des odeurs de gaz?

      Supprimer
    2. C'était super-intéressant (et drôle). Contrairement à ce que j'avais décidé, j'ai acheté son livre (je suis trop faible). On ne sent plus rien, mais les émanations continuent. Côté communication c'est plutôt le cafouillage, comme d'habitude. D'une petite fuite résolue dans la journée, on passe quand même à une méthode inédite en France, qui durera peut-être huit jours pour un résultat qui ne paraît pas acquis d'avance.

      Supprimer
  2. Que du beau monde ! Vladimir Fédorovski, Denis Westhoff, comme j'aime les lire.
    J'ai envie d'aller à Nîmes ce week-end !

    RépondreSupprimer
  3. Un thème original... qui me fait regretter que Nîmes soit si loin ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi aussi! J'aurais aimé rencontre ces auteurs.

      Supprimer

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.