mercredi 13 novembre 2013

L'entrevue de Manuele Fior, ma BD du mercredi

En 2048, Raniero, un psychologue travaillant dans un hôpital d’Udine, en Italie, croit voir de mystérieux signes dans le ciel nocturne, juste  après être sorti indemne d’ un accident de voiture. Peu après, il rencontre Dora, une très jeune fille qui a vu les mêmes phénomènes que lui  au même moment. Elle prétend avoir des dons de télépathie grâce auxquels elle entre en contact avec des extra terrestres. On la soigne pour des hallucinations. 

C’est curieux mais je n’ai pas compris tout de suite qu’il s’agissait d’un roman graphique de science fiction. On reste sur terre . On ne voit pas d’extra-terrestres, simplement des présences triangulaires dans le ciel, comme d’étranges soucoupes volantes qui apparaissent et puis s’en vont on ne sait où. 

C’est doux, étrange, vaguement dérangeant mais ce qui intéresse surtout, c’est ce que peut devenir la relation entre le médecin et sa patiente. 


Je ne suis d’ailleurs pas sûre d’avoir tout compris surtout lorsque la dernière partie vire carrément dans le futur. Dora, devenue une très vieille dame de cent trente ans,  est fêtée  comme la fondatrice de la pensée télépathique moderne. C’est de  cette façon qu’elle transmet certaines images de sa vie, en particulier celles de la semaine des apparitions, ce fameux mois d’avril 2048 dont il a été question précédemment. 

Impressions : J'ai été immédiatement séduite par le graphisme: bel album de 176 pages en noir et blanc et diverses nuances de gris. Des pages très aérées avec de larges cases, parfois sur fond noir et à l'inverse, certaines scènes sont traitées comme de simples vignettes en traits noirs tout simples sur fond blanc, sans décor, sans rien que les personnages et le dialogue.
Très peu bavard  Tout pour me plaire. Peu de personnages toujours les mêmes en gros plans, le psychologue et la jeune fille.
Uniquement des dialogues. Pas de récit : les dessins montrent et les bulles  précisent. Je voudrais que ce soit toujours ainsi pour toutes les BD.

L’auteur italien Manuele Fior est aussi l'auteur de "5000 km par seconde" et de  "Mademoiselle Else".  
Je lui trouve bien du talent.

Coup de cœur pour Mo' aussi et Billets de Yvan,   Jérôme Cristie, ...
L’entrevue, Manuele Fior,
Traduit de l’italien par Laurent Lombard,
Futuropolis, juillet 2013, 176 pages
Une planche de la BD de Manuele Fior, "L'Entrevue".
topbd_2013 Chez Yaneck: 18,5/20

Logo BD noirLogo BD rouge
Anne,  AcrO,   Alex, Asphodèle,  Blogaelle, Brize,  


Carolinedécouvrelemonde,


Choco,  Chroniques littéraires, Cléanthe,    

 
Cristie,  Crokbulle,  Cuné,  Delphine,  


Didi,  Elodie,   Estellecalim,  Evalire,  Hilde,   Hélène,  


  Iluze,  L'Irrégulière, 

Hervé,

Jérôme,    Julie, 




Lirepourleplaisir, 


Lorouge, Lou, Lounima,   Lystig,  


 Manu,  Margotte,  Marguerite,   Marie, Mariejuliet, 


Marjorie,  Marion,  MarionPluss,   Marilyne,
  

Mathilde, Mélo, Miss Alfie,


Miss Bouquinaix,  Moka,  Mo',   Mr Zombi,   Natiora, 


Noukette,   OliV',  Pascale, Paulinelit,


  Sandrine,  Sandrounette,  Sara,   


Sophie/Vicim,  Sophie Hérisson,


 Soukee,  Stephie,  Syl, Theoma, 


Un amour de BD,  Valérie,  Vero,  


 Yoshi73, Yvan,

BD DU MERCREDI 13/11/13

  • Amorostasia, Cyril Bonin, par MargueriteAlollypop or A Bullet, Kazuki Sakuraha, Iqura Sugimoto, par élodie
  • Betty Blues, Dillies, Jouvray, par yaneck
  • Blacksad T5, Canales, Guarnido, par Un amour de BD
  • Exauce-nous, Bihel, Makyo, par Cristie
  • L'entrevue, Manuele Fior,par Mango
  • L'étranger, Jacques Fernandez, (Camus), par Stephie
  • Le Belette, Comès, par Mo'
  • Le chat qui courait sur les toits, Hausman, Rodrigue, par Maël, La-ronde-des-post-it
  • Les Ombres, Zabus, Hippolyte, par Yvan
  • Les enfants de la liberté, Alain Grand, Marc levy, par Sophie Hérisson
  • Les nombrils, T6, Un été trop mortel, Dubuc, Delaf, par Sara
  • Les petites gens, Campi, Zabus, par Cuné
  • Ma révérence, Lupano, Rodguen, par Jérôme
  • Ma révérence, Lupano, Rodguen, par Moka
  • Ma vie est tout à fait fascinante, Pénélope Bagieu, par Sophie/Vicim
  • Maori, Carol Ferey, par Hervé
  • Mélodie au crépuscule, Dillies, par Kikine

44 commentaires:

  1. C'est très beau !! Je note le titre !
    Et voici mon lien : http://www.milleetunefrasques.fr/2013/11/letranger-jacques-ferrandez-adapte-de-camus/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est surtout le graphisme que j'aime aussi.

      Supprimer
  2. C'est un magnifique album que j'avais découvert grâce à Mo' et Cristie. De mon coté aujourd'hui je donne dans le braquage social : http://litterature-a-blog.blogspot.fr/2013/11/ma-reverence-lupano-et-rodguen.html

    RépondreSupprimer
  3. Adoré moi aussi, c'est Cristie qui m'avait fait me précipiter en librairie, et je ne le regrette pas : mon coup de coeur de l'année à date (avec Les ignorants). Aujourd'hui, j'ai lu une BD p.a.r.f.a.i.t.e. pour cette journée de la gentillesse (car ce 13 novembre tout le monde est gentil, c'est un devoir ^^) ;o))))
    http://cuneipage.wordpress.com/2013/11/13/monsieur-auster-place-berberova/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Soyons gentils alors et encensons nos lectures! Bonjour l'hypocrisie! 0)))

      Supprimer
    2. On peut être gentils aussi en disant la vérité, tu sais ;o)))))))

      Supprimer
    3. Très juste, soyons courtois!

      Supprimer
  4. Je n'aime pas le dessin de manuel Fior, c'est pour ça que je passe à côté de son oeuvre. Et les planches que tu montres ne m'inspirent pas plus. Tant pis...

    Sinon, je vous propose certes une chronique, mais je vous propose surtout une interview du chouchou de la bd du mercredi, Renaud Dillies, un des deux papa d'Abélard. C'est pour vous tous, enjoy ^^
    http://chroniquesdelinvisible.wordpress.com/2013/11/13/betty-blues-la-bd-du-mercredi/
    http://chroniquesdelinvisible.wordpress.com/2013/11/13/quai-des-bulles-2013-interview-renaud-dillies-le-passionne-reveur/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah, dommage! Ce sont justement ses dessins que j'aime .
      Bon, je me précipite pour lire l'interview! Tu as de la chance! Merci de la partager avec nous tous!

      Supprimer
  5. Enorme coup de coeur pour moi que : L'entrevue !!
    Très belle histoire de mon côté :
    http://depuislecadredemafenetre.blogspot.fr/2013/11/exauce-nous-de-frederic-bihel-et-makyo.html?showComment=1384323981150#c4002163600063541826

    Bon mercredi à toi Mango et à tous les participants !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai vu . Tu es une des premières à en avoir parlé!

      Supprimer
  6. Bonjour !
    Un album à découvrir donc. de mon côté, je suis mi-figue, mi-raisin avec la première bande dessinée de Caryl Ferey.
    http://temps-de-livres.over-blog.com/article-maori-t1-la-voie-humaine-121090407.html

    RépondreSupprimer
  7. je note ce titre.
    Voici mon lien du jour ; http://lesbavardagesdesophie.wordpress.com/2013/11/13/ma-vie-est-tout-a-fait-fascinant-penelope-bagieu/

    RépondreSupprimer
  8. Je l'ai déjà conseillé à d'autres lecteurs mais vu l'accueil que tu as réservé à cet album, je t'encourage à lire "Les derniers jours d'un immortel". L'ambiance devrait te plaire également et je n'ai pas souvenir de t'avoir lu sur cet ouvrage
    Très bonne journée à toi Mango :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En effet, je ne l'ai pas lu mais je le note immédiatement! Merci du conseil, Mo', bonne journée et vive la gentillesse puisque c'est le thème de la journée! :))

      Supprimer
    2. J'ai entendu ça ce matin à la radio. Ça m'a bien fait rire ^^ Je ne suis pas du tout en phase avec cette journée à thème. L'album que je présente aujourd'hui sont tout sauf gentils ^^

      Supprimer
    3. Qui pouvait se douter que ce serait une journée à thème? Pas moi en tout cas! :))

      Supprimer
  9. Bonjour,

    voici une nouvelle participation : http://hellody.canalblog.com/archives/2013/11/13/28318412.html

    Bonne journée

    RépondreSupprimer
  10. Réponses
    1. C'est en grande partie pour ça que je l'aime autant!

      Supprimer
  11. Dis Mango, il y a longtemps que je ne participe plus à la BD du mercredi... :-( Mais comme je suis en pleine reprise d'activité bloguesque et que j'ai souvent le nez dans la bande-dessinée en ce moment, je vous rejoindrais bien !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce sera un grand plaisir quand tu nous rejoindras - dès que tu veux!

      Supprimer
  12. Celle là, je l'ai notée depuis un bon moment déjà...! Autant je n'avais pas été séduite pas 5000 kilomètres... autant celle ci m'attire beaucoup !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'ai peut-être pas tout compris de l'histoire SF et pourtant ça ne m'a pas gênée vraiment tant l'ambiance imposée par le graphisme m'a plu.

      Supprimer
  13. J'aime beaucoup les dessins mais j'avoue de le côté SF de cette BD me fait un peu peur. Je ne suis pas une fan de SF.

    Voici ma contribution de la semaine : http://lecturesdemarguerite.blogspot.ca/2013/11/amorostasia-cyril-bonin.html

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En réalité, c'est de la SF très légère, je dirais, version douce!

      Supprimer
  14. mmmm...
    Je suis passé devant en hésitant beaucoup. Beau, mais est-ce suffisant ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour ma part, oui. Je me rend compte que c'est ce qui me plaît dans la BD. Le récit pour moi reste secondaire.

      Supprimer
  15. J'ai eu l'occasion de le feuilleter et les illustrations sont de toute beauté... Le côté un peu confus de l'histoire m'a fait le reposer... Tu me fais le regretter ;0)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est un peu évasif en effet comme histoire mais finalement ça ne m'a pas trop gênée.

      Supprimer
  16. Quand tu commences ton billet avec un gros coeur, forcément, je suis déjà presque vendue :)
    Et la suite de ton billet arrive à me convaincre.
    Alors je note.

    Aujourd'hui : Dilliès avec Mélodie au crépuscule : http://pausekikine.blogspot.ca/2013/11/bd-du-mercredi-melodie-au-crepuscule-de.html

    Bonne journée !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est beau et séduisant comme album.

      Supprimer
  17. Voilà qui semble effectivement très étrange, ton coup de coeur m'intrigue en tout cas!
    Chez moi aujourd'hui Les enfants de la liberté http://delivrer-des-livres.fr/les-enfants-de-la-liberte-marc-levy-bd/

    bonne journée!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai pris du plaisir à le relire pour essayer de mieux comprendre le côté SF et j'ai eu autant de plaisir.

      Supprimer
  18. Cette BD m'attend sur mes étagères. Non seulement je trouve Manuele Fior so Grrrraaaaaouuuu, mais j'aime vraiment cet univers et ses dessins... Il me tarde de la découvrir.
    Un coup de cœur chez moi ce mercredi : http://aumilieudeslivres.wordpress.com/2013/11/13/ma-reverence-lupano-rodguen/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est un des beaux albums que j'ai pu lire ces derniers temps!

      Supprimer
  19. Sympa cette planche! Je suis toujours attirée par les crayonnages gris. Un thème qui ne me séduit pas de prime abord mais le talent avéré de l'auteure attise ma curiosité.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. c'est du beau travail même si l'histoire elle-même m'a semblé très secondaire!

      Supprimer
  20. J'ai également bien aimé cet album, même si le constant décalage avec la réalité m'a un peu déstabilisé et me pousse à préférer "Cinq mille kilomètres par seconde"

    RépondreSupprimer

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.