samedi 29 décembre 2012

L'Odyssée de Pi, de Ang Lee




 J’ai profité des vacances pour aller voir L’Odyssée de Pi, de Ang Lee.  
J'en ai entendu dire  tant de bien!
Sorti le 19 décembre dernier, je l’ai vu le 24  et je n’en suis pas encore remise  cinq jours après, à tel point que, contrairement à mon habitude, je n’ai pas pu écrire immédiatement un billet à son sujet. Il a fallu comme un moment de digestion pour que je puisse mettre au clair mes impressions.  Je l’ai vu un après-midi dans une ambiance essentiellement jeune et familiale  et sans la 3D.
Je ne savais pas du tout à quoi m’attendre, n’étant plus une grande habituée des salles de cinéma. J’ai suivi avec entrain et aveuglement les jeunes de la famille et j’ai peut-être eu tort car j’ai reçu comme autant de gifles et de coups de poing en plein visage les images du naufrage et de la vie du héros  en proie aux assauts des animaux sauvages  dans l’embarcation de sauvetage. 


Voici comment le récit du film est fait officiellement: après une enfance passée à Pondichéry, en Inde, dans le parc zoologique appartenant à son père,  Pi Patel, 17 ans, embarque avec sa famille pour le Canada où l’attend une nouvelle vie. Mais son destin est bouleversé par le naufrage spectaculaire du cargo en pleine mer. Il se retrouve seul survivant à bord d'un canot de sauvetage. Seul, ou presque... Richard Parker, splendide et féroce tigre du Bengale,  est aussi du voyage de même qu’une hyène, un zèbre et un orang-Outan,  au début, du moins car ces  derniers seront vite éliminés. L’instinct de survie des deux naufragés survivants, l’homme et le tigre,  leur fera vivre une odyssée hors du commun au cours de laquelle Pi devra développer son ingéniosité et faire preuve d’un courage insoupçonné pour survivre à cette aventure incroyable: 270 jours sur un radeau avec un tigre. Porté par un espoir indéfectible, l’aventure de Pi l’emmènera bien plus loin encore.



Il s'agit donc d'un récit initiatique, d'une odyssée comme l'indique le titre, avec plusieurs lectures possibles, toutes plus profondes les unes que les autres, voire mystiques pour certains. Effectivement... mais cette dimension de l'œuvre ne s'est imposée à moi qu'une fois sortie de la salle de cinéma. En réalité,  et pour être honnête, sur le moment je  n'ai vu ce film qu'au tout premier degré  tant les images - magnifiques et hyper réalistes - m'ont ôté le souffle. Je les ai trouvées d'une violence extrême. J'ai eu si peur à partir du naufrage et surtout ensuite,  avec  le surgissement  de l'horrible hyène et les attaques du tigre,  que j'ai dû fermer les yeux durant un bon moment!  Comment peut-on envisager de faire voir un tel film à un jeune enfant comme c'était le cas ce jour-là?  


Les images,  de synthèse ou pas, sont superbes, c'est indéniable et j'ai bien aimé le début, à Pondichéry, l'amitié entre Pi devenu canadien et père de famille et le romancier en mal d'inspiration auquel il raconte son histoire mais  je ne suis pas bon public pour ce genre de films à grand spectacle. Nul doute! Le succès du film est assuré, vu les commentaires des spectateurs à la sortie de la salle. Les acteurs sont excellents. Le jeune Pi en naufragé est inoubliable. Depardieu, lui, n'y fait qu'une très mince  apparition en méchant cuisinier de marine, une véritable  hyène!  


A défaut d'être touchée,  j'ai au moins été bluffée! Du grand spectacle! 
Plus impressionnée qu'émue en fin de compte! 

L'Odyssée de Pi, Ang Lee, (Tigre et Dragon, Ice Storm, Le secret de Brokeback Mountain),  adaptation du roman de Yann Martel

Yann Martel: °1963, écrivain canadien québécois surtout connu pour son roman  Histoire de Pi, dont la version originale anglaise a remporté le Man Booker Prize for Fiction (prix Booker) en  2002.

Ang Lee: ° 1954, Taïwanais diplômé de l'université de New York. Raison et sentiments en 1995 d'après Jane Austen, Tigre et dragon, 4 Oscars en 2001, Le Secret de Brokeback Mountain, Lion d'or de la Mostra de Venise en 2005 et l'Oscar du meilleur réalisateur en 2006. 
Depuis trois ans maintenant  il a travaillé sur cette adaptation de l'Histoire de Pi. 

21 commentaires:

  1. Le roman m'a laissé un bon souvenir, et ma foi, je peux m'en contenter. Comme toi, je serais effrayée...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne fais manifestement pas partie du public auquel ce film est destiné. Je ne suis pas sûre de vouloir lire le livre désormais.

      Supprimer
  2. pas tentée par ce film grand spectacle.

    RépondreSupprimer
  3. Cette odyssée, me fait penser à beaucoup de nos maghrébins (tunisiens, algériens..) jeunes chômeurs, délaissés pour compte!!On les appelle ici "les harragas"(les migrants clandestins..) qui louent des barques de fortunes pour traverser la méditerranée sans être sûr d'atteindre l'autre rive!
    Bonne fin d'année Mango et ravi d'avoir découvert ton blog si magnifique et vraiment convivial.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, tu as raison de faire cette remarque. Les animaux mis à part, c'est de ce genre d'aventure atroce qu'il s'agit.

      Supprimer
  4. Je ne pense pas que ce soit un film pour moi ..

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sauf si tu aimes les films à grand spectacle...

      Supprimer
  5. J'ai assez envie d'aller le voir même si je ne suis pas une fan de ce type de film mais effectivement il parait bluffant

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Autour de moi les spectateurs étaient enthousiastes. Je dois être une exception.

      Supprimer
  6. j'ai tenté de lire le roman, mais n'y suis pas arrivée - je dois réessayé
    et je ne suis pas très tentée par le film, malgré les images que l'on dit impressionnantes

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Elles le sont, ça je peux te l'assurer! Trop pour moi, justement. J'en suis restée aux films plus intimistes.

      Supprimer
  7. Moi, j'avais lu le roman à sa sortie et ça m'éparte un peu que tu sois si impressionnée par la version filmée ... ce doit être quelque chose !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense que le roman ne me provoquerait pas du tout la même réaction car ce n'est pas l'histoire en elle-même qui m'a épouvantée mais la sensation procurée par les images qui me donnaient l'impression que je subissais moi-même ces attaques d'animaux ou qui manquais d'air lors du naufrage quand tous ou presque se noient et qu'on est longuement sous l'eau nous aussi. Maintenant je dois dire que les plus jeunes ne comprenaient pas ma réaction aussi j'attends de lire d'autres avis de blogueurs qui l'ont déjà vu. Je n'ai lu que des commentaires de journalistes rédigés avant même la sortie du film!

      Supprimer
  8. Je pense que comme toi, je serais effrayée, surtout sur un grand écran !

    RépondreSupprimer
  9. J'essaierai d'aller le voir ! Sinon j'attendrai la sortie en DVD.
    Passe de belles fêtes de fin d'année !

    RépondreSupprimer
  10. tentée! pour les enfants, tu dirais à partir de quel âge?

    RépondreSupprimer
  11. Vu hier avec les enfants, nous avons tous ADORE ! Images superbes, histoire triste mais avec de l'humour, bref, coup de coeur de 9 à 47 ans !

    RépondreSupprimer
  12. je pense que ça pourrait me plaire, le cinéma c'est aussi vivre des aventures différentes de la vraie vie ;-)
    j'en ai lu de très bonnes chroniques sur le blogo ciné !
    Bisous

    RépondreSupprimer
  13. Le film est magnifique, les images à couper le souffle et j'ai adoré, mais à ma séance de fin d'après-midi il n'y avait que des adultes. J'en profite pour te souhaiter une très belle année 2013.

    RépondreSupprimer

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.