samedi 1 décembre 2012

Et c'est bientôt le soir, Salvatore Quasimodo

Chacun se tient seul sur le cœur de la terre
Transpercé d'un rayon de soleil
Et c'est bientôt le soir.


Ed è subito sera

Ognuno sta solo sul cuor della terra
Trafitto da un raggio di sole
Ed è subito sera.

Salvatore Quasimodo,  prix Nobel de littérature en  1959, est né en 1901 à Modica,  en Sicile et mort en 1968 à Naples. Avec Giuseppe Ungaretti et Eugenio Montale, il est l'un des trois plus grands poètes italiens du xxe siècle et l’une des grandes figures de l’hermétisme contemporain, un hermétisme naturel émergeant des grands mythes ancestraux de son île, la Sicile. Il est reconnu pour avoir traduit les Lyriques grecs. (Wikipedia)
Villa Medicis, Rome.
Anthologie bilingue de la poésie italienne,  sous la direction de Danielle Boillet  ( La Pléiade, 1994)

10 commentaires:

  1. C'est un poète que je découvre! Je vais tenter d'en savoir un peu plus sur sa poésie! Merci Mango.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La Sicile a toujours été féconde en poètes. Celui-ci est un des meilleurs. Bon dimanche, Bizak.

      Supprimer
  2. Très beau ! Je ne connaissais pas du tout.

    RépondreSupprimer
  3. Réponses
    1. La condition humaine en trois vers ...

      Supprimer
  4. Un auteur que je dois découvrir alors... merci (comme souvent) et je te souhaite une belle soirée.

    RépondreSupprimer
  5. Très joli! Et en italien je crois que ça l'est encore plus!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Rien ne vaut le texte en VO quand on a la chance de pouvoir lire dans la langue même et c'est surtout vrai pour la poésie!

      Supprimer

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.